AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Notre nouveau Forum Coup de Coeur !!
Changement de design en Cours ~ Nouveau postes vacants en écriture ~ Nouveau contexte en ligne ~ A venir : Un recensement & un recrutement de modérateurs.

Le corps est un trésor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


Hey, Look ! It's Akira Hayaki
&

avatar
•• Messages : 137

MessageSujet: Re: Le corps est un trésor Mar 27 Avr - 23:30

    Le médecin reprit son stéthoscope ainsi que plusieurs autres choses et il s'approcha d'Akira, un sourire aux lèvres.
    « Ca prendra seulement quelques minutes... tu peux enlever ton pull s'il te plaît ? … et assieds toi... »
    Ce que le jeune-homme fit sans broncher. Yoshiki posa le stéthoscope sur sa poitrine avant de le poser dans son dos.
    « Respire profondément. »

    Il prit une profonde inspiration, et expira lentement, comme demandé.
    Ensuite, le médecin pris sa tension et cette fois-ci, Akira ne se dégagea pas. Lorsqu'il libéra son bras, Akira le plia et le déplia plusieurs fois, pour refaire circuler son sang. Le médecin donna ensuite un coup sur son genou, pour vérifier ses réflexes. Automatiquement, sa jambe se releva.
    « Tout me semble parfait... »

    Finit-il par dire, lui souriant à nouveau.
    Mais ça, il le savait déjà avant de mettre les pieds dans l'infirmerie... Enfin...
    « Tu vois... c'était rapide hein... »

    Oui, il ne pouvait pas le nier, cela avait été rapide. Très rapide.
    « Et inutile, aussi. »

    Ajouta-t-il cependant d'un ton ennuyé tout en revêtant sa veste.
    Oui, inutile, car cela n'avait été que perte de temps. Enfin, non. En y réfléchissant Akira reconnaissait qu'au fond, il avait bien fait de se faire convoquer à l'infirmerie. Sinon jamais il n'aurait rencontré Yoshiki et jamais il ne se serait confié, ce qui lui avait fait le plus grand bien. Parce que jamais il ne s'en serait senti obligé, ou assez en confiance pour oser le faire.
    Yoshiki avait su le mettre en confiance en lui racontant d'abord sa propre histoire et en respectant la sienne, par la suite. Peut-être reviendrait-il plus souvent à l'infirmerie, dorénavant...
    Seul l'examen avait été une perte de temps, finalement. Pas le reste. Ce reste, qui au fond avait été bien plus important que l'examen.
    « Il y a autre chose ? »

    Demanda Akira, en se relevant de la table d'auscultation, lentement.
    Il passa une main dans ses cheveux lisses, les ébouriffants légèrement et soupira en reboutonnant sa chemise.
    Lorsqu'il eu fini il reporta son attention sur le médecin, avec une expression neutre.
    « Vous ne direz rien non plus, n'est-ce pas ? »

    Tint-il à s'assurer, même s'il ne pensait pas qu'il révélerait ce qu'il savait à son sujet. Après tout, lui aussi savez des choses le concernant qu'il pourrait très bien révéler au grand jour si lui le faisait.
    C'était stupide, mais il savait que si Yoshiki lui promettait de ne rien dire, il le croirait sur parole...
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Yoshiki Usami
& お医者さん no Vanilla*

avatar
•• Messages : 146

MessageSujet: Re: Le corps est un trésor Jeu 29 Avr - 23:07


    L'adolescent s'était laissé faire sans broncher. Un regard vers son visage qui paraissait aussi froid que quand il était entré, cependant une chose infime avait changé et il n'aurait pas su dire quoi...mais il sentait que c'était quelque chose de bien. Yoshiki était reconnaissant au garçon. Oh pas de l'avoir cogné, non...peut-être de l'avoir laissé l'examiner...mais surtout parce-qu'il lui avait accordé sa confiance. Confiance qu'il devait accorder à un si petit nombre...Yoshiki en ressentait de la fierté et de la reconnaissance. Sentiment bien étrange qu'il n'avait pas éprouvé depuis quelques années déjà...

    « Et inutile, aussi » furent les seuls mots qui lui échappèrent...ou presque.

    Le médecin haussa un sourcil avant de sourire doucement. Inutile...cela dépendait le sens que l'on voyait, le point de vue duquel on se plaçait. Car même s'il n'avait décelé aucun signe de maladie, même si Akira n'avait pas l'air malade ou quoi que ce soit...Yoshiki ne mentirait pas dans son dossier en disant que l'examen avait été fait et que tout était parfait. Pour lui, ça comptait plus que tout car il avait lui-même payé les frais du mensonge des gens et il n'avait pas aimé ça du tout. Il hocha donc la tête légèrement avant de s'expliquer.

    « Peut-être...mais au moins ça me permettra de ne pas mentir. »

    Akira s'était rhabillé et était descendu de la table d'examen. Yoshiki l'avait regardé faire avant de secouer légèrement la tête pour répondre à sa question. Non, il n'y avait rien d'autre. Leur entretien pouvait se clôturer ainsi pour laisser place sans doute à une complicité nouvelle dans les prochains jours. Du moins c'était peut-être ce que Yoshiki espérait. Il n'aimait pas s'attacher avec ferveur aux gens, pourtant, il devait bien s'avouer qu'il s'attachait à tous ces élèves au moins un petit peu et en voir un souffrir lui ferait surement du mal. Il sourit un peu, lui qui se voulait froid et distant, il était comme ces gens qui sont aimable et empathique, ces gens de la santé qui vous souris et vous comprennent autant qu'ils le peuvent. Il était différent d'eux sur bien des points, mais cette empathie il semblait la posséder plus qu'il ne le croyait jusque là. Et cet Akira...il avait quelque chose de plus...

    « Je ne dirais rien non plus...tu peux avoir confiance. »
    Il lui sourit légèrement en guise de signature officielle pour sa phrase.

    Akira pouvait compter sur lui c'était une certitude et maintenant qu'il le voyait partir, un léger pincement au coeur se faisait sentir sous sa poitrine.

    « J'espère que nous nous recroiserons vite... »


    Il n'y avait effectivement plus rien à rajouter pour cette fois. Mais, Yoshiki était loin de vouloir rompre tout contact avec Akira.

    « Si...tu as envie de me voir ou me parler...tu sais où me trouver, je serais là. »
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Akira Hayaki
&

avatar
•• Messages : 137

MessageSujet: Re: Le corps est un trésor Ven 30 Avr - 1:09

    Apparemment, le médecin, lui, ne considérait pas cet examen comme étant inutile. Même s’il n’était pas d’accord avec son avis, Akira ne se permettrait pas de contredire ce qu’il en pensait. Tout simplement parce qu’il n’avait pas à le faire.
    « Peut-être… mais au moins ça me permettra de ne pas mentir. »
    Ce qui signifiait que si Akira avait encore refusé qu’il l’ausculte, il aurait véritablement falsifié son dossier. Il lui sourit. Il appréciait vraiment cet homme, en fin de compte. Il aurait menti pour qu’Akira n’ai pas de problème. C’était une attitude louable, du point de vue du jeune-homme.
    Le médecin n’avait rien de plus à lui demander ou à vérifier. Akira en était heureux. Il avait trouvé cette soirée longue et éprouvante. Bénéfique, mais fatigante, psychologiquement.
    Lorsqu’il s’inquiéta de savoir si le médecin garderait le silence, ce dernier le rassura en seulement quelques mots.
    « Je ne dirais rien non plus... Tu peux avoir confiance. »
    Et il eut confiance en cette promesse tout juste dite, scellée par un nouveau sourire de Yoshiki.
    De toute façon, il n’avait aucune raison de remettre sa parole en doute. Pourquoi lui mentirait-il ? Il n’en tirerait aucun avantage. A part celui de briser un peu plus Akira qui avait accepté de refaire, enfin, confiance à quelqu’un. C’était quand même un grand pas. Entre eux deux, oui, mais aussi dans la vie personnelle du plus jeune.
    « J’espère que nous nous recroiserons vite… »
    Et Akira était obligé d’admettre que lui aussi, espérer bientôt le revoir…
    Les choses sont étrangement faites, tout de même. Lui, si froid, laissant une distance considérable entre lui et le reste du monde, pour éviter les liens, les attaches et les blessures que tout cela engendrait, blessures qui bien souvent ne se refermaient jamais vraiment, et bien ce même lui, avait pourtant appris en seulement une soirée à faire confiance à quelqu’un. Cet homme qui quelques heures encore auparavant n’était qu’un inconnu pour Akira. Même pas un inconnu, il n’était tout simplement personne. Rien de plus… Cet homme avec qui la relation débutée avait été très mal engagée. Personne, devenu quelqu’un à travers de simples gestes, sourires, mots et regards échangés… Impressionnant à quelle vitesse ce médecin avait réussi à attacher Akira, jeune-homme sans attaches, à lui. Impressionnant, oui.
    « Si… tu as envie de me voir ou me parler… tu sais où me trouver, je serais là. »
    Il reviendrait. Il s’en sentait obligé. Il avait échangé tellement avec cet homme… Il l’avait aidé à prendre conscience de tellement de choses… Il se devait de revenir le voir. Pour parler de choses plus légères, cette fois-ci, peut-être. Ou simplement pour être avec lui.
    Il se dirigea vers la porte, mis sa main sur sa poignée et se retourna vers l‘homme.
    Sourire, véritable.
    Voix douce, ayant perdu un peu de son habituel ton agressif.
    « A très bientôt, dans ce cas…»
    Promesse.


FIN
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Contenu sponsorisé
&



MessageSujet: Re: Le corps est un trésor

Revenir en haut Aller en bas

Le corps est un trésor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu ♦ オフサイドで :: 2010-