AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Notre nouveau Forum Coup de Coeur !!
Changement de design en Cours ~ Nouveau postes vacants en écriture ~ Nouveau contexte en ligne ~ A venir : Un recensement & un recrutement de modérateurs.

Eleves [5/8]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Hey, Look ! It's Hikaru Tanaka
&

avatar
•• Messages : 328

MessageSujet: Eleves [5/8] Jeu 11 Fév - 17:16

Free. Feat. Satoshi (Girugamesh)

Toshi (Nom au Choix), 17 ans. (2nde A.)
Classe d'Art, Mixte.

HOW ARE YOU ?

Très gentil, il aime être là pour les autres. Quand quelqu'un à besoin d'un coup de main, il se porte volontaire pour l'aider. Il est stupide et surtout gamin quand il est en compagnie de son meilleur ami. On ne peut pas s'empêcher de rire de ses bêtises même si cela n'est pas très mature. Cependant, sa Schizophrénie est différente de sa vraie nature. Il s'avérait n'être plus le même quand son dédoublement de personnalité apparait, à cet instant c'est un personnage colérique qui se prend la tête pour un rien et, qui n'aime pas la compagnie des autres. Froid même glacial, presque personne n'ose s'approcher de lui. De plus, sa personnalité est amoureuse du Directeur de L'academie, M. Kou. Il lui est fidèle, malgrè la difficulté, vue qu'il est soumis aux autres (sexuellement).

« IL ETAIT UNE FOIS... »

Toshi a l'âge de 10 ans, apprend qu'il y a un monstre en lui qui dort et, qui un jour pourrait bien se réveiller. Le petit garçon avait déjà remarqué y a quelques jours, que son comportement changeait souvent et, qu'à ce moment-là, il était devenu agressif. Cette découverte avait effrayé la famille et, surtout le petit être encore fragile qui fut tétanisé par la nouvelle. Ce n'était pas facile pour lui, d'apprendre que quelque chose ou plutôt quelqu'un habitait en lui. Puis le simple fait de s'imaginer vivre avec le faisait peur. Sa mère l'emmena voir un spécialiste pour comportement étrange, pour savoir ce qu'avait son fils. Avant de connaitre ce qu'avait le gamin, il avait dû passer par bien des tests, pour en conclure qu'il était bien schizophrène. Pour le père c'était évident, vue comment réagissait Toshi avec les autres et, avec ses parents rarement. Ses parents décidèrent de le faire quitter l'école assez rapidement pour qu'aucune personne soit blessé par sa schizophrène. Quand le petit être demanda à ses parents :

おや、我々は去りますか?!
Pourquoi, on part ?!

Ses parents avaient le coeur serré, en mentant à leur fils, pour ne pas qu'il sache vraiment ce qui se passe et, surtout ce qu'il avait. Sa mère s'était mise en face de son fils et, à la même hauteur de lui, avant de prendre une grande respiration et, de s'élancer dans un mensonge que l'enfant crut bien évidemment. Un enfant croit tout ce que dit ses parents et, surtout il ne se douterait jamais, que les adultes puissent lui mentir, puisqu'il a confiance en eux pour grandir..

我々は動きます、愛しました!
On déménage, chéri !

Ce n'était pas un grand mensonge, mais pour eux si. C'était comme s'ils disaient à leur fils qu'ils partent en vacances, ou pour être mieux ailleurs. Et ce n'était pas le cas, il devait partir pour la sécurité des autres enfants et pour leur fils. Comme ils savaient qu'en restant là -bas, ils auraient des ennuis avec les autres. [...]

Plus tard, Toshi grandissait et, sa schizophrénie prit de l'ampleur sur lui. Mais maintenant grand, le soucie était moins grave et, il n'y avait plus de raisons de partir. Cependant, son père décida de l'envoyer dans une école de surdoué, ou il n'y aurait que des hommes pour qu'il ne blesse pas, des femmes, puis son père savait très bien que, cette école était réputée et, que là-bas, il saurait comment réagir face au comportement de son fils. Ce qui était vrai, car pour la première fois, une personne avait réussis à dresser Satoska l'autre moitié de Toshi. Toshi l'avait appelé Satoska, sa schizophrénie. Il trouvait bête de laisser son autre moitié sans nom [...]



RELATIONSHIP

→ Kou : Il est amoureux de Kou et, sait très bien que Kou l'aime aussi. Quand son maitre, lui ordonne de faire quelque chose, Toshi l'exécute sur-le-champ. C'est la seule personne qui a réussis à dresser sa double personnalité (Schizophrène). Il lui est très obéissant et, fidèle. Par moment il est possible d'entendre des aboiements sortir de la bouche de celui-ci.
Tatsu : C'est son meilleur ami. Il l'a connu, il y a deux ans de cela. Il adore passer le temps avec lui. C'est la seule personne qui arrive à le comprendre et à l'aider à combattre contre sa Schizophrénie. Toshi, par moment s'en veut, car sa double personnalité s'en prend à lui, sans qu'il le veuille. Face à la puissance de Satoska (Skyzophrènie), il n'arrive pas à lutter..


Dernière édition par Masao Hasegawa le Dim 28 Mar - 0:43, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Hikaru Tanaka
&

avatar
•• Messages : 328

MessageSujet: Re: Eleves [5/8] Ven 12 Fév - 0:28

Taken. Feat. Mizuki (Sadie)

Miyuki Kurokawa; 16 ans. (1ère A.)
Classe d'Art, Uke

HOW ARE YOU ?

Très timide n'ose pas souvent aller vers les autres, d'ailleurs c'est pour cela qu'il n'a que très peu d'amis ici. Mais cela ne l'empêche pas d'être heureux cependant. C'est un petit voyou qui aime bien emmerder les autres, ce qui peut par moment énerver ou amuser la personne. Aux moindres compliments, le petit être devient aussi vite tout rouge. Il est capricieux comme un enfant à chaque fois pleurer, hurler, bouder, pour avoir ce qu'il veut. Un vrai petit chenapan. Ce que tout le monde remarque chez lui, c'est qu'il boude tout le temps, on le voit chaque fois en train de bouder, ou bien de faire la gueule. Ce qui saoule par moment les professeurs. Quelqu'un de particulièremnt généreux qui aime toujours faire plaisir aux autres, même si la chose peut devenir exagèrer. Très agréable et gentil qui aime faire de nouvelles rencontres, mais surtout s'amuser avec ses amis.

« IL ETAIT UNE FOIS... »

Né il y a seize ans de cela, Miyuki pourrait passer pour un enfant heureux du point de vue des autres. Une famille unie, qui s'aimait, un fils intelligent et assez beau pour tenter un ange. Mais tout n'était pas aussi rose du point de vue interne à la famille. En effet, certes Sayu, sa mère l'aimait, ainsi que son père, mais celui-ci ne devait pas aimé énormément sa femme. Il la frappait, la laissant parfois quelques peu inconsciente. Plus leur fils était jeune, moins les coups étaient présents et bien souvent loin de ses regards, mais il commença à grandir et sa mère vit les coups pleuvoir. Elle s'en allait certains soir et l'emmenait chez une tante, une cousine, en gros loin de son père. Miyuki était renfermé sur lui même, il ne s'était pas complètement épanouit, il n'avait pas voulut grandir et voulait rester un enfant pour échapper à la colère de son père et essayer d'épargner sa mère qu'il aimait tendrement. C'est pourquoi encore maintenant il lui arrive de dormir avec une peluche Walt Disney et dans ses grands moment de détresse il suce son pouce. Risible me direz vous, mais il est comme cela, il fait de son mieux pour grandir et être un adolescent normal mais on ne peux pas dire qu'il avait une vie simple.
Un jour son père ne revint pas du travail, à partir de là, le jeune homme de dix ans commença à s'épanouir plus ou moins pleinement. Il paraitrait que son paternel avait eu un accident de voiture...Mais peut être que sa mère en avait tout simplement marre d'être presque laissée pour morte à chaque fois qu'il était à la maison.
Étrangement il n'en voulut pas à Sayu. Elle l'aimait, s'occupait bien de lui et l'aidait à grandir comme il faut. Il se prit à la désirer parfois, tellement il lui était reconnaissante de l'aider à surmonter ses problèmes et de l'aimer. Mais ce sentiment changea bien vite quand il rencontra son premier amour. Un jeune homme de son âge. Il se sont aimés, puis ils se sont quitter. Miyuki était effondré. Sa mère qui, comme toutes les mère, savent tout sur leurs enfants, avait trouver une école qui pourrait plaire à son fils, en effet elle était réputée pour être la meilleure et il n'y trouverait que des hommes. De quoi passer son dur chagrin d'amour. Elle savait également que c'était une école pour l'élite, mais elle ne se faisait pas de soucis pour son fils. Le jeune homme ne se faisait pas trop de soucis non plus, il savait qu'il avait un don pour l'art, alors autant le mettre en pratique.
Son caractère particulier le laisse bien souvent en marge de sa classe et des autres garçons, mais quand il rencontra la personne qui lui fit oublier son amour perdu il commença à reprendre de la vigueur et emmerder ou amuser son interlocuteur celons ses envies.



RELATIONSHIP

Masao : Pour lui, Masao est quelqu'un de cruelle et, de sadique. De plus, il souffre beaucoup avec lui, à cause ses pratiques et de son comportement. Mais malgré tout le mal qui l'a fait, Miyuki est amoureux de Mao, et persiste a vouloir rester à ses cotés. Il l'aime pour ce qu'il est, et ne lui trouve pas aucun défaut. Même le sadisme que fait preuve son amant. Cependant, ce qui l'atriste dans tout ça, c'est que son amant veut cacher leur amour aux yeux de tous.
Tatsurô : Il trouve que lui aussi est méchant. Car celui ci passe son temps à le taquiner et l'embêter, puis à le traiter de bébé. Ce qui le vexe souvent et,le rend malheureux. Mais au fond, il sait que Tatsurô, s'il fait ca, c'est parce qu'il aime bien et,c'est ce qui le fait plaisir.


Dernière édition par Masao Hasegawa le Jeu 8 Avr - 0:35, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Invité
& Invité



MessageSujet: Re: Eleves [5/8] Mar 9 Mar - 14:47

Free. Feat. Hiroto (Alice Nine)

Meiko Ichira 17 ans. (2nde F.)
Classe de Sport, Uke.

HOW ARE YOU ?

Meiko est une petite chose que tout le monde rêve d'avoir et de protéger. Plutôt timide et renfermé, il reste néanmoins un rayon de soleil pour ceux qui ont appris le connaître. Mais cela n'est pas facile, car un peu craintif, il lui faudra du temps avant d'accepter des gens autour de lui. Studieux, et intelligent de nature, il rentra sans mal dans l'école, mais il ne s'en vante pas. Sinon mise à part le côté introverti, certain dise qu'il a le syndrome de Peter Pan, se refusant à grandir, ce qui est sans doute vrai. Il est une personne simple, ne se souciant que peu des problèmes autour de lui vivant dans un monde "rose" dans lequel il s'est renfermé pour avoir trop vu les horreurs de l'humanité.

« IL ETAIT UNE FOIS... »

Meiko est le genre d'enfant qui a tout vu alors qu'il n'aurait sans doute pas dû ressortant encore plus pur si possible de toutes ses aventures. Il est né dans une famille dite banale, l'avant dernier d'une fratrie de cinq enfants, et avait toujours vécu dans une sorte de cocon, ne comprenant pas les problèmes de la maison. Jusqu'à ses dix ans il resta dans l'ignorance, ignorant que son père rentrait saoul tous les soirs que sa mère prenaient des coups et se faisait violer pour protéger ses enfants pour une chambre pas assez bien rangé, ou le ménage mal effectué. Mais ça ne pouvait pas durer. Alors qu'il rentrait un soir plus tard de son entrainement pour le concours régionale de Tennis, celui-ci s'y adonnant avec un plaisir certains, il trouva son père dans la cuisine, et s'inquiéta de le voir si sombre.

Il aurait dû monter au lieu de s'attarder dans la cuisine.
Mais après tout son père ne lui aurait jamais fait de mal non ?
Il l'aimait après tout ...

Il le lui montra juste d'une autre manière. Vous vous doutez bien de ce qu'il se passa ce soir là. Sa mère ayant pris des calmants et de somnifères n'entendit rien. Elle n'entendit pas les hurlements d'un de ses plus jeunes enfants se faisant violer par son père. Personne n'arrêta l'horreur, et c'est à ce moment là que quelque chose se cassa en Meiko. Tout comme cela cassa la famille bien heureuse à laquelle il croyait appartenir. Sa mère le trouvant allongé recroquevillé sur la table, toujours dénudé, décida qu'il était temps d'en finir, et le prenant dans ses bras malgré son âge et les tremblements de Meiko, partit au premier commissariat et déclara tout. La violence, les viols, l'alcool, tout y passa, et ils furent libérer du tyran. Mais à quel prix. Meiko était traumatisé, retombant presque en enfance. Il fallut du temps et des spécialistes, pour qu'il puisse redevenir à peu près normal.

Mais tout allait recommencer.

Alors qu'il avait été inscrit dans l'un des lycée les plus prestigieux du Japon, et qu'il pouvait s'éloigner de sa maison qu'il n'arrivait toujours pas à supporter, ce qu'il s'était passé à ses dix ans failli recommencer. Il croisait souvent le professeur de théâtre même si il ne l'avait pas en cours, quand celui-ci l'emmena dans une salle pour lui parler de son potentiel. Meiko crédule le suivit, et bien vite dans une salle vide, une bouche s'écrasa contre la sienne tandis que des mains baladeuses se promenait sur son corps. Et puis plus rien. Il faut dire qu'en rouvrant les yeux, le dégout laissa place au choc quand il vit Ichiyo un garçon de troisième année et le professeur au sol. S'en suivit alors le début de leur amitié, et bien vite Ichiyo lui présenta Kami qu'il apprécia également à sa juste valeur.



RELATIONSHIP

→ Ichiyo : Son meilleur ami, un peu étrange à comprendre pour certain, Meiko le cerna sans problème et resta à ses côté, le regardant jouer sur les planches. Il apprécie le côté révolutionnaire de Meiko plus que quiconque, car celui-ci l'aida bien plus d'une fois. Une personne sur qui il peut compter à tout jamais.
Reino : Le professeur de théâtre. Il le fuit comme la peste depuis ce qu'il s'est passé l'année dernière. Il sait très bien que le professeur veut le mettre dans son lit, encore plus depuis qu'il a réussi à s'échapper grâce à Ichiyo. Pour Meiko moins il le voit mieux, il se porte, et il espère finir sa scolarité à Seteki sans à avoir à passer dans le lit du professeur.


Dernière édition par Kami Kohara le Mar 9 Mar - 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Hikaru Tanaka
&

avatar
•• Messages : 328

MessageSujet: Re: Eleves [5/8] Mar 9 Mar - 18:45

Taken. Feat. Ryutaro (Plastic Tree)

Ryushi Takahashi; 20 ans. (3 ème A.)
Classe d'Art, Uke

HOW ARE YOU ?

Discret, Ryushi ne se fait presque jamais remarquer que ce soit en cours, ou bien en dehors. Demi-sociable, car il n'aime pas trop être en compagnie des gens qu'il ne connait pas, ou qu'il en a peur. Parlant rien qu'à son frère et pas aux autres, Ryushi est quelqu'un qu'on pourrait dire muet. Aimable avec tout le monde, mais qui ne se laisse pas berner aussi facilement que Miyuki, il sait voir le vrai du faux. Très jaloux qui ne supporte pas qu'on lui pique quelqu'un quelques minutes ou bien qu'on touche à la personne qu'il aime, Ryushi sait piqué une crise quant il le faut.

« IL ETAIT UNE FOIS... »

Cadet d'une petite famille Riyuki et Taysuke son grand frère sont deux orphelins depuis que leurs parents sont mort d'une mort miraculeuse. La vrai raison de leur mort est encore inconnue. Mais cela n'empêche pas nos jeunes hommes d'être heureux. Car étant toujours unis l'un et l'autre se suivent et survivent seuls dans ce monde misérable. Quand il était petit, le jeune enfant n'avait aucun vrai ami, il était toujours à l'écart des autres, tout seul. Recevant les moqueries des autres, ou les critiques pas spécialement favorables pour lui. L'enfant se réfugia vers son frère mais surtout vers les animaux qui pour lui était ses seuls vrai amis. Malgré que ca ne soit pas des humains, cela avait beaucoup d'importance pour le jeune homme, car il savait très bien que c'étaient les seuls être vivants qui pouvait le comprendre et l'aimer, sans le rejeter. Riyuki ne vit pas mal se vide et cette solitude, parce que ca lui permettait de se rapprocher plus de son frère, et de partager de grands moments avec lui. Pour lui, c'était son héros, son sauveur, car chaque fois qu'ils avaient des ennuis avec les autres élèves, qui l'ennuyer ou oser le frapper, son frère intervenait chaque fois pour le protéger et le défendre contre ses brutes. Et quand il il y avait fait son intervention, le jeune frère se retrouva libre et respecter des autres. Il suffit d'une expression ou d'un geste pour qu'il soit débarrasser de ses monstres. [...]

En grandissant, le jeune homme était devenu quelqu'un d'un tout petit peu plus ouvert et attentif vers les autres, tout cela à l'amour et la confiance de son grand frère, qui l'a conseiller et aider pendant toutes ses longues années. Jusqu'à que Riyuki puisse enfin s'ouvrir et voler de ses propres ailes. Maintenant l'enfant arriva à détruire un peu sa carapace vide qu'il isolait un peu des autres, il arrive à présent à discuter avec les gens qu'il aime, mais avec du mal. Cela était déjà beaucoup, car si vous vous rappelez bien, le petit être n'arrivait même pas avoir un seul contact humain, mais de plus il ne communiquait jamais. Aujourd'hui c'était différent, il avait fait un grand pas, et avait arriver à se débrouiller à peu près seul. Pour cela son frère voulait le féliciter en les inscrivant dans l'académie Seiteki Gakuen, bien sur son grand frère avait du utiliser une grande partie de ses économies qu'il avait garder pour plus tard, mais ca lui était égal vue que maintenant il faisait cela pour encourager son frère dans sa vie futur. Il savait très bien qu'il voulait être Artiste dans les Arts, et que c'était son rêve depuis toujours, alors pour lui c'était le moment parfait pour lui rendre ce service en le rendant heureux. [U.C]



RELATIONSHIP

Taysuke : Son grand frère, il adore et l'aime plus que tout. Tout le temps à le suivre comme un petit chien, Ryushi sait qu'il pourra toujours compter sur son frère dans tous les domaines. Grace à son frère, il a pu avoir un minimum confiance en lui, et aller un peu vers les autres, pour ne pas se retrouver tout seul. Il lui en est très reconnaisant, et fera tout pour que son grand frère soit fière de lui.
Toshi : Surnommé par celui ci le voleur. Parce qu'il est tout le temps en train de lui prendre son frère quand il est avec lui. Il ne l'apprécie pas trop, et par moment, il se met à l'insulter ou le critiquer, pour le blesser, à l'intention qu'il se casse. Mais Toshi n'a jamais lacher l'affaire.


Dernière édition par Masao Hasegawa le Mer 28 Avr - 21:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Invité
& Invité



MessageSujet: Re: Eleves [5/8] Mar 9 Mar - 21:57

Taken. Feat. Maya (L.M.C)

Atsuro Shinose 17 ans. (2nde A.)
Classe de Théâtre, Uke.

HOW ARE YOU ?

Atsuro un vrai de rayon de soleil. Il est sans doute l'une des personnes les plus gentilles que l'on ait pu doter à Seiteki. Ce garçon est quelqu'un de simple, naturel qui ne s'est jamais embarrassé de faux semblants, ou d'image à avoir. Il s'était toujours affiché tel qu'il était, et même son arrivée dans ce lycée ne changea pas cela. Gentil, honnête, capricieux, connaissant ses limites, ce n'est pas le genre de personne qui pourrait tourner mal, non il serait plutôt du genre à défendre la veuve et l'orphelin si il osait ouvrir la bouche pour parler. Car Atsuro est quelqu'un de timide. Plutôt du genre à se laisser marcher sur les pieds qu'autre chose. Timide dans son attitude, excentrique par son look. Il exprime ce qu'il est à travers sa façon de s'habiller. Après quelqu'un faisant du théâtre, timide, c'est choquant, mais une fois sur scène il perd sa timidité pour s'ouvrir au monde.

« IL ETAIT UNE FOIS... »

La vie d'Atsuro n'est pas dès plus horribles, ni des plus intéressantes, il vous dira qu'il la trouve banale. Enfin il la trouvera banale et sans intérêt jusqu'à l'arrivée d'Himiko dans sa demeure. Du haut de ses cinq ans, le fils unique de la famille Shinose accepta sans problème l'arrivée d'Himiko qu'il considérera dès lors comme son grand frère, étant plus jeune que lui de quelques mois seulement. Il avait appris que sa maman ne pouvait plus le voir sans devenir folle, alors plein de bonnes volontés, il annonça à Himiko qu'il voulait bien lui prêter la sienne. Ce fut ces paroles qui scellèrent pour de bon leur amitié.

La suite ressemblera pour vous à conte de fée. En tout cas pour Atsuro s'en est un. Vivre avec celui qu'il considère comme son grand frère, aller à l'école puis au collège avec lui, que demander de plus ? Il y eut bien sûr des désagréments comme juste avant leur entrée au lycée, où tout son petit monde se désintégra. Il y eut d'abord le retour de la mère d'Himiko, un retour qui se termina au tribunal et qui fit disparaitre cette mère folle capable de mettre son Himiko dans de drôle d'état mais ce ne fut pas tout.

Non, la maladie vint.
Il ne dépasserait jamais ses vingt-cinq ans.
Et peut-être vivrait-il moins.

C'était étrange d'apprendre qu'il était malade. Il n'avait pas un apport en fer suffisant de même que ses globules blancs agissaient bizarrement. Et il y eut la promesse d'Himiko qui promettait de le soigner. C'est pourquoi il le suivit dans Seiteki, son meilleur ami en médecine, lui en théâtre pour continuer une passion qu'il avait depuis tout jeune. Après si l'on s'étonne de l'avoir vite vu céder à l'infirmier Naoki, c'est parce que celui-ci lui a promis de parler aux médecins de son cas et de le soigner, parce qu'au fond même si il ne dit rien, il aimerait bien continuer à vivre.



RELATIONSHIP

→ Himiko : Son ami d'enfance, il a toujours tout fait avec lui, et compte bien continuer encore. Il a une confiance aveugle en celui-ci et suivrait ses moindres caprices, si il osait lui demander quelque chose. C'est une sorte d'osmose qui agit entre eux.
Naoki : L'infirmier de Seiteki et son amant. Il se laisse volontiers aller dans ses bras, et le laisser faire de son corps ce qu'il veut, après tout qu'est-ce qu'un corps si ce n'est un moyen de s'exprimer.
Haku : Son professeur d'Anglais. Il le trouve sympathique, mais il aimerait bien que celui-ci arrête de vouloir comprendre le pourquoi de sa relation avec l'infirmier Naoki, n'aimant que peu son côté curieux et le fait qu'il justifie cela par un sentiment d'aide et de compassion.


Dernière édition par Kami Kohara le Sam 17 Avr - 15:31, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Invité
& Invité



MessageSujet: Re: Eleves [5/8] Ven 12 Mar - 13:22

Free. Feat. Hizaki (Versailles)

Iku Murakami 18 ans. (3nde C.)
Classe de Langues Mortes, Mixte.

HOW ARE YOU ?

Au choix <3

« IL ETAIT UNE FOIS... »

De même que le caractère tant que les liens sont respectés ~



RELATIONSHIP

→ Hideki : Son bourreau personnel. Iku se trouve être le jouet du professeur de sexualité. Ne croyez pas qu'il aime s'habiller ainsi, c'est juste un fantasme du prof qui se doit de réaliser jour après jour.
Ayami : L'un des derniers jouets d'Hideki. Même si il ne s'en n'est jamais formalisé, Ayami lui a tapé dans l'oeil par son côté enfantin et innocent, et il a décidé de veiller sur lui le mieux qu'il peut et de l'aider à prendre confiance en lui, chose pas facile à Seiteki..


Dernière édition par Kami Kohara le Jeu 15 Avr - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Invité
& Invité



MessageSujet: Re: Eleves [5/8] Ven 12 Mar - 13:27

Taken. Feat. Bou (Ex AnCafe)

Ayami Sawa 16 ans. (1nde E.)
Classe de Psychologie, Uke.

HOW ARE YOU ?

Caractère d'Ayami ~

« IL ETAIT UNE FOIS... »

Histoire d'Ayami ~



RELATIONSHIP

→ Hideki : A peine arrivé, Hideki le professeur de sexualité décida qu'il lui appartenait, et Ayami n'eut guère le choix d'obéir. Ainsi il se retrouve être l'un des jouets du professeur, et se doit de s'habiller selon son bon vouloir.
Iku : L'une des personnes en qui il a le plus confiance à Seiteki. Le garçon l'aide à supporter la vie au lycée, et lui parle souvent afin qu'il prenne confiance en lui. Ayami en viendrait presque à le considérer comme son grand frère.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Contenu sponsorisé
&



MessageSujet: Re: Eleves [5/8]

Revenir en haut Aller en bas

Eleves [5/8]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The beginning ♦ 始まり :: Story & Rules :: » Role Player-