AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Notre nouveau Forum Coup de Coeur !!
Changement de design en Cours ~ Nouveau postes vacants en écriture ~ Nouveau contexte en ligne ~ A venir : Un recensement & un recrutement de modérateurs.

Un nouveau départ (PV Kaoru)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Hey, Look ! It's Akira Tsukiyono
&

avatar
•• Messages : 16

MessageSujet: Un nouveau départ (PV Kaoru) Mar 6 Avr - 19:54

Quand Akira arriva devant son nouvel établissement, un seul mot lui vint à l'esprit : ENORME! Le pauvre était habitué à être dans de, certes très bon établissement, mais trois fois plus petit que cette...Chose. Il s'avança d'un pas lent dans le hall d'entrée en prenant bien le temps de regarder tout ce qui l'entourait sans rater quoi que ce soit! Il s'arrêta même de temps à autre pour dégainer son appareil photo et prendre des petites choses idiotes en photo, comme une petite cocinelle posée sur une poignée de porte... Oui, il aime tout ce qui est banal le petit!

*Bon, plus qu'à espérer que ce lycée ne soit pas un labyrinthe géant...*

Il s'avança vers un plan de l'université en tirant ses énormes valises derrière lui. Il fallut une dizaine de minutes au pauvre Akira pour comprendre où ce situé les dortoirs...Mais aussi de l'un des employés de l'établissement qui passait par là! Que voulez-vous, on peut être trèèèès intélligent...Et ne pas savoir lire le plan d'une école pour autant! Au bout d'une bonne demi-heure, Akira trouva enfin sa chambre...Qui été fermé à clée!

"Punaise...Ils se foutent de moi là..."

Marmonna-t'il en essayant désespérément d'ouvrir la porte. Il pensa un moment à crocheter la serrure, mais bon bidouiller les portes des dortoirs dès son premier jour risque de faire tâche, non? Le jeune décida donc de retourner dans le hall et de demander où ce trouvé l'accueil pour pouvoir se procurer les clés de sa chambre, ce qui lui prit pratiquement une heure (oui, il est lent aussi, on ne peut pas être parfait!). Akira retourna en vitesse dans les dortoirs, ouvrit sa chambre et se laissa tomber sur le premier lit qui se présenter à lui. Il resta un petit moment comme ça avant de commencer à déballer ses affaires, poser comme il faut ses vêtements sur des cintres etc... Une fois cela finit, il décida de se mettre à l'aise, cette chambre est son nouveau "chez lui" après tout! Le jeune homme enleva sa chemise qu'il posa elle aussi sur un cintre avant de se diriger, torse nu vers la fenêtre qu'il ouvra.

*Peut-être que d'ici on voit l'orphelinat...*

Il sortis sa tête par la fenêtre et regarda les alentours, pas d'orphelinat. Akira lâcha un soupire et baissa la tête un instant avant de simplement profiter du paysage que lui offrait Kyoto ( c'est sûr, ça change de Tokyo et ses immeubles!)


Dernière édition par Akira Tsukiyono le Dim 11 Avr - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Kaoru Kimiko Suzuki
& [Smile at the shit]

avatar
•• Messages : 135
Localisation : DTC

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (PV Kaoru) Mar 6 Avr - 22:07


    { Car c'est dans l'adversité que les plus belles fleurs se dévoilent. Ouvres tes yeux vers l'avenir, ferme les sur le passé et deviens un être neuf et meilleur. }



____________________________________

  • La rentrée. Quelle excitation.. Du moins c’est sensé en être une. Pour Kaoru. Tout avait mal commencer. Et bien oui, il était parti de chez lui sous la pluie. Il avait faillit rater le bus. Puis le train. Sa valise était quand à elle vingt fois trop lourde pour lui. Et bien évidemment il avait peur du train, le bruit qu ‘il faisait quand il roulé, les secousses.. Les tunnels aussi sombres qu’une nuit sans lune. Bref, le voyage et donc tout le début de journée avait était effroyable pour ce pauvre et gentil Kaoru. Heureusement, dés son arrivé tout avait déjà changer en mieux. Cela avait donner un sourire rayonnant au jeune homme, qui même quand sa valise eu une de ses hanse qui céda, ne perdit pas sa bonne humeur. Sa valise qui était plutôt un vieux sac très grand, mais pas étanche et pas très solide. Alors imaginez avec tout les vêtements qu’il avait apporter. Plus les chaussures et tout le nécessaire de toilette, les livres de chevet, sa peluche qu’il ne quitte jamais et enfin, son attirail pour son téléphone portable. Il ne savait pas s’il avait le droit mais au cas où, il l’avais pris. On ne sais jamais. Bref, le sac était extrêmement lourd et Kaoru pas fort du tout.. Alors avec un morceau de moins, je vous laisse imaginé le mal qu’il eu à le tiré jusqu’à l’établissement. Une fois arrivé dans l’entré, il repris son souffle et les yeux brillants, il chuchota.

    • Kaoru: «  Kaoru, ici tu vaincra, un nouvel avenir s’offre à toi.. Ne déçoit pas maman, fout ton intelligence dans la tronche de tout ceux qui te traite comme une merde.. J’ai confiance en cet avenir.. »


  • Après ça, il alla chercher le plan de l’école ainsi que la clef de la chambre auprès de l’administration. Il n’allait rien oublier, vu le poids de son sac! Le jeune homme remercia celui qui lui donna les clefs, avec un grand sourire aux lèvres, ce disant que s’il avait encore était dans son ancien établissement, il aurait sans aucune hésitation, roulé une pelle à ce gars afin d’être certain d’avoir ses faveurs pour toute l’année. Mais comme c’était un temps nouveau, Kaoru se contenta de prendre son sac, d’ouvrir la carte et de faire route vers les dortoirs. Ses pas étaient lents et calculés, le jeune homme regardait partout où il pouvait à son passage. Il trouva pour sa part très vite le chemin. Et oui, quelqu’un de niais peut trouvé vite son chemin, surtout quand comme Kaoru, il ont un sens de l’orientation et une intuition hors du commun. Et c’est comme ça que très vite. En une quinzaine de minutes, le Japonais c’était retrouvé vers les dortoirs. Il sourit et regarda les numéro sur le plan, ne faisant même pas attention qu’il le tenait à l’envers. C’est donc avec toujours son grand sourire et monter à block qu’il baissa la poignée de la porte juste devant la chambre huit, c’est-à-dire, qu’il ouvrit la chambre quatre.

  • Il y avait déjà quelqu’un dedans. Tant mieux, il se sentirais moins seul!.. Enfin, il entra le sourire toujours aux lèvres et dit s’apprêter à dire bonjour quand il s’aperçu que la personne devant lui était torse nu. Certes il était loin d’être prude, mais il aurait dut frapper pour prévenir de son arrivé. Il baissa alors le regard en grimaçant.

    • Kaoru : « Pardon.. J’aurais dut frapper avant d’entré.. Je.. Je m’appelle Kaoru Kimiko Suzuki.. »


  • Ou comment perdre tout ses espoirs en deux mots. C’était obliger que le jeune homme en face de Kaoru se moque de lui avec son manque de savoir faire évident. Et le bonjour, il avait pas dit bonjour au final.. Quel impolitesse se dit il à lui-même. Bon maintenant on se calme, il va être ton camarade de chambre toute l ‘année alors rattrape toi mon petit. Reprend les choses en mains dés que possible et au plus vite.. Le jeune releva la tête calmé après sa petite remise en question mentale. Il sourit alors à Akira et s’avança lui et sa valise.

    • Kaoru: « Je suis ton nouveau colocataire pour cette année.. On a une chambre qui porte chance.. Le huit est un numéro magique il parait »


  • Ta bouche Kaoru. Tu ferais mieux de te taire des fois. Souvent.. Tout le temps! Coupe toi la langue vite!..
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Akira Tsukiyono
&

avatar
•• Messages : 16

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (PV Kaoru) Mer 7 Avr - 19:46

Akira qui s'était perdu dans ses pensées depuis un bon moment déjà sursauta quand il entendit la porte s'ouvrir. Le jeune homme se retourna d'un coup, lancent un regard noir en direction de la porte. Son regard changea du tout au tout, il se fit même presque doux quand il vit le jeune homme qui se présenté à lui. Akira lui rendit son sourire.

"Et moi c'est Akira Tsukiyono, je suis enchanté!"

Il referma la ferma la fenêtre et observa attentivement Kaoru. Ca va, il avait l'air gentil et aussi...Gênerdu moins, c'est ce que ressentie Akira qui regarda tout autour d'eux pour savoir où été le problème.

*Tu sais, t'es torse nu, ça ne plais peut-être pas à tout le monde hein...*

A cette pensées, le jeune se dirigea rapidement vers son armoire et enfila le premier T-shirt qui lui passa sous la main.

"Oh oui, c'est vrai que le chiffre huit est magique...Du moins, c'est mon père qui disait ça!"

Murmura-t'il timidement en passent une main dans ses cheveux...Mais attendez une seconde, la chambre numéro huit? Euh ouais cool, ici c'est la chambre quatre! Deux options se présentés à Akira à ce moment précis : dire directement à ce pauvre Kaoru qu'il été dans la mauvaise chambre...Ou être un véritable salopard et le laissé s'installé ici! Grâce au ciel, Akira avait du coeur et ne pu s'empêcher de rire doucement.

"Hey...Ici c'est la chambre numéro QUATRE!"

Il posa une main sur sa bouche en regardant le nouvel élève avec un air amusé.

"C'est pas grave, tu n'as qu'à rester un peu ici! A ce que je vois tu es nouveau, donc tu ne connais personne, on pourrait faire conaissence! Tu as eu du soucis pour trouver le dortoir toi? En tout j'ai dû prendre plus d'une heure, voir deux, à arriver ici! Il faut dire que le sens de l'orientation et la lecture de plan avec moi ça fait mille!"

Akira se tût d'un coup, s'il continuait comme ça ce ne serait plus la peine et il parlerait encore durant des heures sans s'arrêter. Un silence fit alors son apparition, eh oui Akira n'avait nullement envie de faire fuir le jeune en lui sortant son numéro de moulin à parole! Pourtant, il faller bien trouvé un sujet de conversation, quelque chose qui leur permettraient de faire conaissence!

"Euh et t'es d'où toi si-non?"

*Ah bah oui, bravo, je ne pouvais pas trouver une autre question? Je vais lui demander s' il vit toujours chez ses parents aussi tant que j'y suis!!!*

"Enfin, tu n'es pas obligé de me répondre, hein! C'est juste pour savoir quoi...Oh et puis je parle trop!"

Le jeune homme lâcha un soupire, totalement désespéré devant son comportement qu'il trouvait...Totalement ridicule! Il finit par sortir le plus beaux de ses sourires à Kaoru, histoire de rattraper un minimum ses sotises!

*Il doit me prendre pour un fou furieux...*
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Kaoru Kimiko Suzuki
& [Smile at the shit]

avatar
•• Messages : 135
Localisation : DTC

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (PV Kaoru) Lun 12 Avr - 5:31

Versailles « Épisode »


    Mabataki wo suru tabi ni kidzuku utsukushii mori no seijaku ni
    Nagareboshi...  oikakete...

    Mabataki wo suru tabi ni utsuru genjitsu to uragawa no sekai
    Nagareboshi...  oikakete...  hakanasa ni tokete

    Nagareboshi...  oikakete...
    Je vois le scintillement des étoiles pendant que je voyage, le beau silence de la forêt, chassant une étoile filante ...

    Les étoiles scintillent en harmonie pendant que je voyage, c'est le contraire du monde et de la réalité, chassant une étoile filante ... éphémère, pour lever la malédiction.

    Chassant une étoile filante ...

______________________________________________

  • Kaoru sourit alors, c’est bon c’était passer au final. Oui, son entrée quelque peu incorrecte était passée comme une lettre à la poste. La preuve, Akira s’était lui-même présenté et lui avait sourit. Et à la fin, se fut lui qui eu l’air gêné du fait qu’il était torse nu. Dommage se dit Kao’ parce que avec franchise, il avait bien aimer pouvoir observé son vis-à-vis dans cette tenue légère.. Mais bon, passons à la suite. On ne va pas débattre vingt ans sur le fait de savoir si Akira aurait dut rester torse nu ou non, car de toute façon, maintenant il a enfilé un haut.

  • Le jeune Shibuyen.. Jeune mais quand même l’ainé des deux, fut aussi extrêmement heureux qu’au final, ce qu’il avait dit précédemment sur le chiffre huit soit plus ou moins vrai et pas aussi débile que ce qu’il avait penser. Ça soulage de savoir que l’on n’est pas la seule personne à sortir des choses aussi débiles et superstitieuses que le faite que le chiffre huit soit un porte bonheur. Tout comme le chiffre treize serait un porte malheur. C’est un peu n’importe quoi, au fond, il n’y a ni porte bonheur, ni porte malheur. Juste des personnes qui par le fait qu’il pense être dans un endroit bien, font tout inconsciemment pour créé une ambiance parfaite et appeler cela de la chance. C’est pareil dans le sens inverse, les superstitieux créé des situations peu agréable en pensant toujours négativement et en faisant du moindre petit mot de travers ou du moindre incident même banale à la base, un drame international en appelant cela de la malchance. Enfin bref, revenons à nos moutons.. Japonais qui n’attendent que moi pour les faire avancés dans l’histoire d’un bout de leur vie.. #C‘est l‘histoire.. L‘histoire de la vie ~ -out-#

  • Mais bon. Il ne faut pas croire à la réussite trop longtemps avec Kaoru. Et quel ne fut pas sa surprise quand Akira pouffa de rire et lui dit qu’il s’était au final trompé de chambre. Quel idiot. Regardé le plan à l’envers. Non mais faut le faire! Surtout qu’il avait quand même trouvé les bons couloirs et puis, quelle idée de ne pas vérifier sur la porte le chiffre du dortoir. Après tout, c’était inscrit sur chaque portes en lettres et chiffres d’or. Mais non, c’était mieux de rentré comme un bourrin et de se montré très bête dés les premières minutes de son arrivé dans ce qui devait être une nouvelle vie. Enfin bref, Kaoru était vraiment dégouté de lui-même et de sa bêtise qui cette fois ci ne pourrait pas être rattrapé.. Cependant, roulement de tambours, l’inimaginable se passa. Quoi donc? C’est tout simple, mais cela réussit à coupé quelques instant le clapet de Kaoru ainsi que ses pensées et ses insultes intérieures contre lui-même.. Non mais, vous pouvez même pas imaginé. Enfin si, il vous suffit de lire le post avant pour savoir ce qu’il c’est passé en vérité mais bon, vous saviez pas les sentiments de Kaoru à ce moment là donc voilà. Oui, Akira venait bien de demander à Kaoru de resté et en plus il lui parlait. Bon ça, il en avait l’habitude le Shibuyen. On lui parlé souvent quand on ne le connaissait pas.. Mais lui demander de rester.. Ça, ça ne lui était jamais arrivé avant que le jeune homme le fasse. Alors je ne vous raconte pas le sentiment de joie qu’a ressenti KKS à ce moment là. Le pire du mieux de ça, c’était sans doute que Akira lui demande même de faire connaissance! C’était comment dire?.. Un véritable rêve éveillé qu’était en train de vivre Kao’ et un sourire béat éclairé son beau visage. Il le laissa finir avant de prendre à son tour la parole..

    • Akira: « C'est pas grave, tu n'as qu'à rester un peu ici! A ce que je vois tu es nouveau, donc tu ne connais personne, on pourrait faire connaissance! Tu as eu du soucis pour trouver le dortoir toi? En tout j'ai dû prendre plus d'une heure, voir deux, à arriver ici! Il faut dire que le sens de l'orientation et la lecture de plan avec moi ça fait mille! Euh et t’es d’où sinon? Enfin, tu n'es pas obligé de me répondre, hein! C'est juste pour savoir quoi...Oh et puis je parle trop! »
    • Kaoru : « Merci.. A vrai dire je connais déjà une personne du lycée.. Kame Yukan.. Mon petit frère.. Je suis d’accord pour que nous fassions connaissance.. A vrai dire, j’ai un sens de l’orientation assez bon en général mon instinct me guide bien. Je suis de Shibuya et toi, tu viens d’où?.. Pourquoi ne répondrais-je pas à cette question?.. Tu ne parle pas trop, au contraire, c’est bien de parlé.. Tu es très gentil.. »


  • Kaoru pensa alors qu’il avait raison. Et que dans cet établissement, il pourrait être un être nouveau. Il n’avait plus à penser à son penser, vraiment juste à se faire une vraie vie, des amis et être heureux tout en rendant ses amis heureux. Non, il n’avait plus peur à cet instant. Plus peur d’être ridicule ou de faire les choses de travers. Après tout pensa t’il, c’est parce qu’au fond, il pensait que la parti était perdue d’avance qu’il avait déjà fait tant de gaffes en si peu de temps. Mais maintenant, il voyait bien que c’était possible qu’il ai de vrais amis sans pour autant servir de jouer. Il voyait en cet instant qu’il était possible que quelqu’un veuille s'intéressait à lui et se présenté par la même occasion. Cela fit un bien fou à notre petit héros. Je ne le répéterais jamais assez. Akira avait sut en quelques instants, enlevé tout doute dans le cœur de Kaoru et lui permettre de se sentir vraiment heureux pour ainsi dire, la première fois de sa vie.

  • Kaoru Kimiko commençait par contre à sérieusement avoir mal aux jambes. Il pris alors son sac et le mis sur le coté avec quelques difficultés cachaient aussi bien que possible. Puis il remis absolument toute son attention sur Akira, lui souriant, joyeux comme un pinson.. Le jeune homme se rapprocha alors de son vis-à-vis et repris la parole. Chose très rare soit-dit en passant.

    • Kaoru : « Pouvons nous, nous asseoir pour faire connaissance?.. Ce serait plus agréable je pense.. Sinon, tu as quel âge? Et tu es dans quelle section?.. »


  • Le jeune homme se dit qu’il n’aurait pas dut poser la dernière question car en la posant il risqué d’avoir la même question en retour. Et puis quand il allait dire son âge, il risquait aussi d’avoir des questions sur le pourquoi du comment, du fait qu’il ne soit pas en deuxième année malgré son âge supérieur à celui de Akira.. Mais bon, il ce qu’il espérait le plus, c’était que Akira ne pense pas que KKS était en train de lui faire une séance d’analyse psychologique plutôt que de juste faire connaissance. Ce serait vraiment très bête quand même que ça s’arrête là juste à cause de la section choisit pour lui. Mais bon, nous verrons bien par la suite ce qu’il va se passer. Et puis, pour le moment, rien ne pouvait entamer la soudaine et persistante bonne humeur de notre Shibuyen adoré..
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Akira Tsukiyono
&

avatar
•• Messages : 16

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (PV Kaoru) Mar 13 Avr - 23:54

Il se passa de longues minutes entre le moment où Akira posa toutes ses questions à Kaoru et le moment où celui-ci y répondit! Le jeune homme l'observa durant c'est minutes et aurait rêvé de pouvoir prendre chaque étape du changement d'expression de son visage qui passa de normal à plus que surpris pour finir par un air qui faisait PRESQUE pensé à un imbécile heureux...Mais bon, ça lui allait bien <3 (XD)

Akira, qui aurait parié des cent et des milles que Kaoru l'aurait prit pour un grand fou furieux après avoir son numéro du moulin à parole, resta coi devant son interlocuteur...Qui répondait sans soucis à ses questions! Eh beh dis-donc, dire que d'habitude on lui sort surtout des phrases du type "non mais tu ne vois pas que t'es lourd avec toutes t'es questions? Puis tu parles beaucoup trop" avant de le laisser seul...Là c'était tout le contraire ce qui fit plaisir à Akira qui sourit de toutes ses dents. (Notez qu'il n'a pas la plus belle des dentitions...XD)


"Oh, moi je suis de Tokyo, enfin j'ai passé 6ans à Kyoto et après j'ai été adopté par un couple de Tokyoïtes! Mais je préfère largement Kyoto, c'est plus calme puis la nature y est déjà plus présente"

Il fît un petit sourire, mal à l'aise d'avoir raconté un petit morceau de sa vie comme ça...Mais bon, Akira se santé toujours "obligé" de dire tout ça étant donné qu'il ne savait toujours pas du haut de ses 17ans d'où il venait réellement. En effet, ses parents ont eu beau lui dire dans son enfance "Tu es notre fils, donc tu viens de Tokyo" Akira n'a jamais pus le comprendre, c'est comme si on lui demandé d'oublier toute sa petite enfance à Kyoto en disant ça, ce qu'il ne voulait et ne veut toujours pas! C'est vrai ça, s'il serait vraiment l'enfant de ce couple il ne serait pas arrivé chez eux éduqué et avec un caractère de fer comme le sien, non? Enfin bref, ne nous perdons pas dans l'histoire d'Akira, ça ferait beaucoup de lignes pour pas grand-chose.

"Ton frère est ici? C'est cool ça tu n'es pas trop perdu du coup! J'aurai bien emmené mes petites sœurs, mais de un c'est une université de garçon et de deux...Je ne pense pas qu'ils prendraient des gosses de 3 à 6ans autant agitées qu'elles!"

Le jeune homme sourit en pensant à ses petites Princesses, oui il avait prit l'habitude de les appelés comme ça dès la naissance des jumelles Sumire et Hana, la petite dernière, Kasumi était plutôt une Duchesse pour la simple raison que la petite ne répondait qu'aux surnoms Duchesse et Vomito... Oui, elle oubliait toujours qu'elle s'appelle Kasumi et trouvait sans doute que Vomito collé plus à son penchant pour rendre tous ses repas et Duchesse à la classe avec la-qu'elle elle déballe c'est même repas à vos pieds...Mais bref, passons les problèmes d'estomac de la petite fille de trois ans!

Akira hocha la tête en sourient quand Kaoru lui demanda de s'asseoir.


*J'aurai pus y pensé avant, quel idiot!*

"Oui, attends je nous fait de la place!"

Sur ce, Akira enleva sa première valise de sur son lit pour la placer sur le côté sans trop de soucis vu qu'elle était maintenant pratiquement vide...Pour l'autre, ce fût une autre histoire! Il eut déjà du mal à l'ouvrir, histoire de la rendre un peu plus légère et quand il essaya de la faire glissée, celle-ci tomba du lit et s'ouvrit, pas besoin de dire que toutes les affaires du jeune se déballèrent parterre. Il resta longtemps à observer, complètement mortifier, ses affaires personnelles éparpiller un peu partout à ses pieds... On pouvait voir pas mal d'accessoires pour son appareil photo, des bijoux, des boîtes de crayons de couleurs et autres matériaux parfait pour le dessin, mais aussi des peluches, des tas de peluches! Des roses, des bleus, des pandas, des écureuils il y avait de tout et c'était la vue de c'est même peluches qui firent rougir de honte Akira.

"Mais c'est pas possible ça!!!"

Il balança rapidement ses affaires dans a valise avant de s'attarder sur les peluches, les observent toutes les une après les autres, les reniflant même parfois! Histoire de savoir exactement à qui la peluche était.

"C'est les petites ça...Assiez-toi, je finis de rangé et c'est bon..."

Murmura-t'il en les placent avec douceur dans sa valise avant de s'arrêter sur une des peluches qui le fit sourire. Cette peluche, c'était un pauvre petit panda trèèèès usé, il n'avait presque plus de poils et un de ses yeux avait été apparemment arraché puis recousu. Sur le ventre du panda, on pouvait voir broder "Rénato" qui était l'abominable nom de la peluche. Akira leva les yeux vers Kaoru en sourient.

"Je te l'offre si tu veux, mais attention, Rénato pue le vomis, c'est pas de sa faute mais bon!"

Il rit doucement et tendis le petit panda à Kaoru.

"Oh, j'oubliais! J'ai 17ans... Et je dois en paraitre 10 de moins avec mon Rénato!"
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Contenu sponsorisé
&



MessageSujet: Re: Un nouveau départ (PV Kaoru)

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau départ (PV Kaoru)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu ♦ オフサイドで :: 2010-