AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Notre nouveau Forum Coup de Coeur !!
Changement de design en Cours ~ Nouveau postes vacants en écriture ~ Nouveau contexte en ligne ~ A venir : Un recensement & un recrutement de modérateurs.

Labyrinth PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Hey, Look ! It's Atsuro Shinose
&

avatar
•• Messages : 56

MessageSujet: Labyrinth PV Lun 24 Mai - 22:05

Labyrinth.




Le dernier cours sur l’emploi du temps est toujours celui où l’on s’amuse le plus. Pour Atsuro c’était le cas, tout s’était vraiment bien passé et il en sortait avec un grand sourire sur les lèvres. Il allait pouvoir profiter du beau temps de dehors pour faire une sieste ou simplement bavarder avec ses amis. En passant la porte de la salle, il s’étira longuement et soupira d’aise. Liberté, nous voilà ! Ou presque. Un de ses camarades de classe lui demanda quelques précisions sur la leçon du jour. Lui qui était toujours attentif en classe, il avait également une bonne réception et comprenait très facilement. Atsuro lui répondait sans problème, avec un joli sourire. Jusqu’à ce qu’il lui fasse remarquer que ses lacets étaient défaits. Il baissa la tête en direction de ses chaussures et descendit pour les refaire. Il se rangea sur un côté pour ne pas gêner les passants dans le couloir. Puis se releva.

« Atsuro ? »
« Hm ? »
« Y’a quelqu’un qui a l’air de t’avoir repéré là bas ! »

Surpris de cette remarque, il tourna dans la même direction que son camarade de classe regardait. Qui pouvait « l’avoir repéré » sachant qu’il ne se cachait pas ? Ses yeux cherchèrent parmi les étudiants qui traversaient le couloir un regard adressé à lui. Il fronça les sourcils pour voir plus clair et ses prunelles s’arrêtèrent sur un regard qu’il n’aimait pas. Le genre qui vous fait comprendre que vous ne passez pas inaperçu et que l’on vous veut quelque chose surtout quand c'est quelqu'un que vous évitez généralement. C’était effectivement adressé à lui.

Par réflexe, Atsuro se retourna et commença à accélérer le pas. S’il courait il allait se fatiguer trop rapidement. L’option de la course, il le réservait si la personne qui le visait en avait vraiment après lui ou si c’était juste pour lui faire peur. Puis il lança un regard en arrière, méfiant. Fuir encore et encore. C’est tout ce qu’il savait faire, il n’était pas assez costaud et n’avait pas assez confiance en lui pour tenir tête face à ceux qui profitaient de lui. Heureusement pour lui que les couloirs étaient bondés entre les interclasses, en se baissant il pouvait se dissimuler un peu. Il avait bien choisit le jour pour porter du rose tiens...

Il commença à courir lorsqu’il cru voir qu’on le suivait. Il n’était pas sûr, mais son intuition lui disait d’aller plus vite et de ne pas se retourner s’il ne voulait pas paniquer. Du moins du mieux qu’il pouvait – il se faufilait entre les étudiants. Une cachette devait se présenter et vite. L’infirmerie ? Merde, c’est dans l’autre direction... Il regardait à droite et à gauche mais pas en arrière. Son chemin le mena jusque dans le gymnase. Vide, aujourd’hui les classes de sport étaient en extérieur comme il faisait beau. Il referma la porte derrière lui en vitesse et couru en direction du local où il y avait tout le matériel pour les différents sports en gymnase. Heureusement qu’ils avaient laissé ouvert. Il se cacha bien au fond du local, derrière des poutres et des matelas entassés.

Une fois assis il en profita pour reprendre sa respiration. Il se fatiguait vite quand il courait mais la panique avait accéléré son rythme cardiaque également. L’adrénaline. Ses jambes tremblotaient légèrement, mais ici il pouvait être sûr d’être bien caché en attendant que le temps passe... Il ouvrit un petit sachet de bonbon qu’il avait toujours sur lui dans les moments où il stressait et qu’il sentait des étourdissements. Il en mangea deux ou trois puis le remit dans sa poche.

« Himiko... »

Il lui avait toujours dit que s’il était dans une mauvaise passe il l’appellerait immédiatement. C’était l’occasion, s’il venait le chercher ici, il serait en sécurité. Atsuro glissa ses mains dans les poches de son jean, celles de devant puis celles de derrière. Il fronça les sourcils puis fouilla dans les poches de sa veste...Où il est ? Où est son portable ?

Une mélodie résonna jusque dans ses oreilles. Une mélodie familière, celle de son portable provenant du gymnase. Il avait dû le faire tomber en courant et trop paniqué il n’avait pas fait attention...Le blond se frappa le front, exaspéré et se releva. Discrètement il entrouvrit la porte du local et regarda dans le gymnase. Il se faisait aussi discret que possible. Son portable était par terre, juste vers la porte d’entrée. Un pied dehors, puis l’autre... doucement, à pas de chats il avançait dans la direction de son appareil.

Dans un bruit qui résonna dans tout le gymnase, la lourde porte d’entrée s’ouvrit à nouveau et sans réfléchir il fit demi-tour pour se cacher dans le local. L’angoisse fit de lui un grand maladroit, il trébucha et les ballons de basket tombèrent dans un grand fracas. Là il était quasiment sûr d’être repéré alors mieux valait pour lui qu’il trouve la cachette parfaite. Le blond se releva et retourna dans la bonne planque où il était avant mais cette fois-ci il poussa un des gros matelas contre le mur avec une marge en bas pour s’y cacher à l’intérieur. L’espace n’était pas grand, il était contraint de rester allongé sur le ventre pour prendre le moins de place possible et que ce soit plus crédible, bien au fond pour que ses pieds de dépassent pas. Atsuro se mordit les lèvres et cacha sa tête dans ses bras. Si ça se trouve il l’avait déjà vu. Si ça se trouve c’était quelqu’un d’autre. La deuxième solution était celle pour laquelle il priait de toutes ses forces. En essayant de respirer le plus silencieusement possible, il attendait un signe.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Invité
& Invité



MessageSujet: Re: Labyrinth PV Jeu 3 Juin - 2:53

Les cours, toujours les cours. Une routine qui fatiguait Masa maintenant qu'il était coincé dans cet établissement grâce à sa très chère mère. Il n'y avait pas beaucoup d'options qui se présentaient à lui, s'il se faisait remarquer, il passerait entre les mains des profs, des éducateurs, et à ce qu'on entendait à leur sujet, ils n'étaient pas bien plus enviables que Sakki ou son père. Se trouver un autre tortionnaire était donc proscris, ainsi le blond s'obligeait à se montrer plus ou moins sérieux, ne s'autorisant pas plus d'une journée de cours manqués par semaine. Déjà énorme me direz-vous mais comparé à ses précédents records, c'était plus une broutille.

Le fait que Genki se soit retrouvé dans la même classe que lui avait tout de même contribué à rendre son quotidien moins monotone. Certes ils n'avaient pas exactement le même emploi du temps, mais ils pouvaient se voir très souvent, pour ne pas dire à longueur de journée ce qui rendait la situation bien plus facile à supporter pour le blond.
Ce jour-là, les deux acolytes avaient été séparés par une option différente, Genki avait cours, mais Masa non, alors il se retrouvait tout seul, ayant déjà terminé sa journée. Ce n'était pas trop un soucis après tout, l'éloignement permet de mieux se retrouver, c'est comme ça qu'il fallait voir les choses. Tant qu'il ne croisait pas le chemin de son bourreau, Masahito se portait plutôt bien, pas qu'il soit du genre à sautiller gaiement, fredonner des chansons ou sourire à tout va, mais il n'était pas particulièrement agressif, et se surpris même à avoir envie de faire un tour, voir du monde, discuter peut être ? Non vraiment, ce n'était pas son habitude... mais il lui fallait passer le temps pour ne pas redouter de croiser l'homme qu'il haïssait le plus au monde et ... ses abominables piercings au labret... brrr...

Après avoir fait un petit détour par sa chambre pour y déposer son sac et sa veste noire, le blond enfila le veston léopard qu'il affectionnait tant et ne pouvait décemment pas porter pour des cours de commerce. Mais il avait du temps libre cela signifier aussi pouvoir être qui il était réellement, et s'habiller selon son goût.
Un petit passage derrière le miroir et monsieur ajoutait à sa tenue un léger maquillage soigné, prenant soin de bien mettre du fond de teint sur la tâche violacée qui ornait encore sa joue. La marque de sa honte qu'il était obligé d'exposer à tout le monde, bien que rares soient ceux qui en connaissaient la raison... Il avait interrompu son propre viol et pour ça, voila ce qu'il avait gagné.
Masa était parfois bourreau, oui, il ne pouvait pas le nier et d'ailleurs ne comptait pas le faire, mais il était également victime et en tant que tel, lorsqu'il torturait quelqu'un, c'était souvent avec des états d'âmes, d'une certaine façon, comme s'il transmettait sa douleur, et pourtant parfois, il en venait à regretter ses gestes... Une fois en particulier, il avait été mauvais... Il le savait, et il savait aussi que le malheureux qu'il avait torturé avec Genki ne méritait pas ça. Pour d'autres c'était différent, mais pour lui, il ressentait quelque chose de particulier... de la pitié ? de la sympathie ? Il n'en avait aucune idée...

Enfin prêt, le blond quitta sa chambre pour se rendre dans les couloirs et trainer un peu. Avec de la chance, il croiserait peut être Satsuki, Tooru ou un Saku, quelqu'un avec qui il pourrait avoir un échange un peu plus "normal" que d'habitude... Mais son regard s'arrêta sur une toute autre silhouette... Un grand blond à la stature unique et au regard troublant. Troublant pour Masa, en tout les cas. Il s'arrêta au milieu de la foule, se moquant de se faire bousculer, insulter. Il ne bougeait plus. Etait-ce bien lui ? Il lui fallut attendre que l'autre blond se relève pour en avoir confirmation, aucun doute possible. Il ne connaissait même pas son nom mais savait qu'il l'avait fait souffrir à tort, il voulait s'expliquer, il voulait ... juste connaître la raison, pourquoi ressentait-il ça pour lui alors que tant d'autres le laissaient indifférent ? Ce garçon là avait quelque chose de plus.
Ce à quoi il s'attendait plus ou moins arriva, et le grand blond prit la fuite en marchant à pas rapides au milieu de la cohue de l'interclasse. Soit, ne sachant pas son nom, il ne pouvait pas l'appeler, il se contenterait donc de le suivre jusqu'à réussir à le coincer quelque part...

La poursuite se prolongea donc quelques minutes, mais courir, Masa n'aimait pas ça, c'est pourquoi il continuait à marcher derrière sa "proie" assez lentement, le voyant prendre la direction du gymnase... soit.
Alors qu'il entrait, poussant la lourde porte de la salle, il entrevit la silhouette de son ancienne victime qui partait dans le local, laissant tomber avec fracas derrière lui un tas de ballons. Un très léger sourire passa sur le visage du décoloré... quelle discretion. Et ce portable qui sonnait ...
Il alla le récupérer, raccrochant à la personne qui essayait d'appeler et mettant le petit appareil dans la poche de son jean, derrière. Enfin, il s'avança entre les ballons éparpillés au sol, en poussant quelques un du pied tout en avançant jusqu'au fond du local.

- Je sais que tu es là.

Quel intérêt avait-il à se cacher au lieu de faire face ? Pourquoi était-il venu se terrer ici alors que dans le couloir, au milieu de la foule, il ne risquait absolument rien ..?

- Si j'étais venu pour te faire du mal, j'aurais été ravi de l'endroit que tu nous as trouvé ...

Masahito n'avait pas l'habitude de parler beaucoup... Mais comme il a été précisé plus tôt, ce jour-ci, il était de bonne humeur. Ainsi, accroupit auprès de la cachette de l'autre blond, il le regardait, attendant sagement que les bras cachant sa tête se bougent pour laisser voir son visage...
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Atsuro Shinose
&

avatar
•• Messages : 56

MessageSujet: Re: Labyrinth PV Sam 5 Juin - 11:17

Attendant allongé que la sentence arrive ou qu’une main l’aide, il ne savait pas à quoi s’attendre, ni qui c’était. Il n’avait que pour indice le bruit des ballons se cognant les uns contre les autres au passage de quelqu’un. Son cœur avait accéléré la cadence, mais pas plus que ça, parce qu’il avait tout de même un self control assez bon. Il avait appris à maitriser ses émotions depuis qu’il savait qu’il était malade. Il le fallait bien, lui qui n’aimait ni l’adrénaline ni le suspens et encore moins les mauvaises choses, au lieu de trop paniquer il savait rester sage. Peut être trop sage pour son bien.

En fait c’était trop tard, comme il l’avait peut être prédit. Sa cachette n’était pas aussi bonne qu’il avait cru, car Masahito l’avait retrouvé juste en marchant instinctivement vers le fond. Pourtant on lui avait dit ça ! Les meilleures cachettes sont les plus proches de l’entrée. Mais non, sur le coup, en plein stress il avait été vers l’endroit qui l’avait le plus attiré. La voix de Masahito se fit proche lorsqu’il comprit qu’il était juste à l’entrée de sa cachette. S’il ne lui voulait pas du mal, que voulait-il ? Atsuro se mordilla la lèvre et marmonna entre ses lèvres avant de se redresser :

« J’ai pas réfléchi... »

Maintenant qu’il le disait c’était plutôt vrai. Non, pas complètement car s’il n’y avait pas eu son portable qui sonnait, et qu’il avait couru un peu plus vite, la cachette aurait été parfaite. Mais que voulez-vous faire quand une personne qui vous a terrifié à l’air de vous vouloir quelque chose ? A part fuir ? Faire face ? Non, Atsuro n’a pas assez confiance en lui pour ce genre de chose, alors il préfère autant fuir et se cacher le temps que ça passe.
Enfin ce qui était étrange, c’était le ton de sa voix. Calme et plutôt rassurant, le genre qui donne envie de parler alors que Masahito sans le connaître avait été assez méchant avec lui. Peut être regrettait il son geste ? Ou alors le mettre en confiance était peut être une ruse ? Atsuro ne savait pas quoi penser, il avait peine à réfléchir correctement dans cette situation et de plus il ne le connaissait pas assez pour en juger. Il restait méfiant juste parce qu’il avait l’air d’un ami plutôt proche de Genki. Et Genki pour lui n’est pas quelqu’un d’appréciable.

C’était inutile pourtant de rester caché maintenant qu’il s’était fait repérer. Il n’y avait plus de fuite possible et il acceptait de faire face cette fois-ci. Poussant sur ses bras, il remit correctement sa veste et resta assis en face de Masahito, Encore un peu enfoncé dans sa cachette mais au moins il ne s’en cachait plus. Après un moment d’hésitation il leva finalement les yeux vers son interlocuteur.


« ...Pourquoi m'avoir suivit alors ? Enfin je veux dire...Je ne te connais pas mais...La fois où j'ai pu...Je m'en suis souvenu...et...voilà. »

Un brin méfiant et pourtant légèrement curieux de connaître les raisons de sa venue jusqu’ici, alors qu’il aurait très bien pu l’ignorer s’il ne lui voulait pas de mal. Atsuro restait sagement assis avec en prime une boule dans le ventre, il peinait à soutenir son regard tant il était intriguant et prenait pourtant sur lui. Car il ne voulait pas lui montrer qu’il pouvait être comme un pauvre chaton effrayé parfois. Non Atsuro est courageux, même s’il fuit...C’est contradictoire parce qu’il ne l’est que quand il le veut vraiment.
Quelques mèches roses devant ses yeux gardaient un peu de pudeur, comme une sorte de protection. Mais il remarqua que Masahito n’avait pas une expression qui évoquait l’envie de lui faire du mal. Plutôt un air posé, la journée avait l’air d’avoir bien débuté pour lui et ça le soulageait quelque part qu’il ne semble pas être de mauvaise humeur.

Maintenant qu’il le voyait, il regrettait un peu d’être parti en courant sans prendre le temps de comprendre cela. Toujours hâtif sur ses conclusions, l’expérience lui prouvait pourtant que parfois il lui fallait s’en aller sans même comprendre, plusieurs fois il l’avait regretté et il ne voulait pas faire deux fois la même erreur. Y’avait il un juste milieu ? C’est difficile d’y penser, les caractères changent tellement...
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Contenu sponsorisé
&



MessageSujet: Re: Labyrinth PV

Revenir en haut Aller en bas

Labyrinth PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu ♦ オフサイドで :: 2010-