AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Notre nouveau Forum Coup de Coeur !!
Changement de design en Cours ~ Nouveau postes vacants en écriture ~ Nouveau contexte en ligne ~ A venir : Un recensement & un recrutement de modérateurs.

Who is the doll ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


Hey, Look ! It's Yoshiki Usami
& お医者さん no Vanilla*

avatar
•• Messages : 146

MessageSujet: Re: Who is the doll ? Sam 15 Mai - 18:58


Leurs mouvements allaient croissant et les vagues de plaisir dans le bas-ventre de Yoshiki faisaient de même. Rien que sentir la peau de Tooru glisser lentement puis plus rapidement contre la sienne le transportait et augmentait un peu plus la pression dans son membre. Il sentit ses mains remonter contre son torses, ses pectoraux, ses épaules avant de s'enrouler autours de sa nuque. Yoshiki laissa échapper un nouveau gémissement quand le plus jeune ralentit la cadence en augmentant la puissance des mouvements pour faire toucher à Yoshiki le point le plus sensible de son organisme. Les doigts du médecin glissèrent vers le milieu de son dos et s'y crispèrent dans une nouvelle vague de plaisir. Les sons rauques qui sortaient de la gorge de Tooru ne l'aidait pas à se retenir. Il regarda un instant le blond, la tête penchée en arrière dans le plus pur extase et son torse bougeant au rythme de son bassin. Lui non plus ne tiendrait pas longtemps.

Yoshiki sentit alors un liquide contre sa peau et le son que Tooru poussa à ce moment là indiquaient qu'il n'avait pas pu se retenir. Seulement, l'effet fut rapide à stimuler Yoshiki. Après quelques mouvements de plus, il se libéra à son tours à l'intérieur du blond dans un gémissement de satisfaction. Il se cambra légèrement faisant un peu plus pression contre le torse de Tooru et vidé de toute ses forces, il se laissa tomber contre le lit, gardant Tooru sur lui. Il le serait doucement, il sentait que tous ses muscles s'étaient relâché et c'était pareil pour le brun. La vague de plaisir qui l'envahissait à présent était des plus voluptueuses. Son souffle était encore irrégulier mais il reprit doucement. Il n'avait plus envie de bouger mais il se retira tout de même du blond. Il ne bougea pas plus restant allongé et le blond contre lui. Il ferma les yeux submergé par une fatigue salvatrice.

« Docteur... t'es sans doute un de mes meilleurs coups. »

Le souffle de Tooru était aussi irrégulier que le sien et il eut un léger rire en laissant retomber ses mains contre les draps encore dans les affres du plaisir.

"Merci...et je peux te retourner le compliment."


Son corps s'habituant à la nouvelle sensation, il remonta une main dans le dos de Tooru pour le caresser doucement. Il respirait de nouveau normalement et maintenant, il était peut-être temps de penser à prendre une douche. Mais ils avaient le temps et Yoshiki voulait profiter de ce moment entre deux mondes où les sensations étaient toutes différentes et où tout changeait l'espace de quelques minutes de paradis. Il referma les yeux un moment, la tête reposant dans les draps, les cheveux éparpillés dessus.

"Il va falloir prendre une douche..." murmura-t-il avec un léger sourire.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Tooru Maeda
& Child Prey

avatar
•• Messages : 150

MessageSujet: Re: Who is the doll ? Sam 15 Mai - 19:38

  • En ouvrant les yeux, Tooru se rendit compte qu'il était allongé, la tête reposant sur le torse de Yoshiki, il entendait son rythme cardiaque battre plus fort que de raison. Il sentait la main du médecin contre son dos, il était bien là, il n'avait pas la moindre envie de bouger, encore engourdis, il se contenta de refermer les yeux. A la phrase de Yoshiki il ne répondit que par un grognement négatif, s'il ne bougeait pas, il ne pourrait pas se lever.

    « Si tu veux me faire bouger, va falloir me porter. »

    Il jeta un coup d'œil espiègle au médecin. Rien n'était jamais facile avec lui, rien. C'était sans aucun doute un sale gosse. Bien calé, il n'avait aucune envie de bouger, il s'installa même un peu mieux, déplia ses jambes, et nicha sa tête dans le creux du cou du médecin, lapant au passage une goutte de sueur qui s'y égarait. Il aurait pu s'y endormir, s'il n'avait pas senti une liquide couler le long de sa jambe, il grimaça, sans compté qu'il était allongé dans sa propre jouissance. Sur le coup il ne s'en était pas rendu compte, mais d'avoir bouger lui remis les idées en place.

    Il posa ses mains sur le lit pour se redresser, y a vraiment rien de glamour dans le fait de coucher avec quelqu'un, les romantiques sont des imbéciles. Il lança un regard à Yoshiki et descendit son visage au niveau de son bas ventre. Tooru avait diverses facettes, et lorsqu'il avait aimé un rapport il ne se montrait pas froid et distant dans les minutes qui suivaient. A quatre pattes au dessus du médecin, il se pencha pour venir laper, du bout de la langue les traces de sa jouissance. Tooru n'avait strictement aucune gène, et presque aucun tabou au niveau du sexe, il y avait été initié jeune, et il avait testé beaucoup de chose. Lui conférant une certaine expérience, que certains trouvaient dérangeante pour son jeune âge. Une fois qu'il eut terminer, il essuya de la main ce qui maculait son ventre.

    Il lui offrit un sourire malicieux, et s'assit à genoux sur le lit. Tooru était redevenu lui même, pleinement, il avait eut besoin de ça. Bientôt plus personne n'entendrait parler de Sakki, il en faisait une affaire personnelle, et il pourrait tirer définitivement un trait là dessus. Il tourna machinalement la tête, et se leva. Son bassin était endoloris, mais c'était agréable. Il posa ses yeux chocolat sur le médecin.

    « On va la prendre cette douche maintenant ? »
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Yoshiki Usami
& お医者さん no Vanilla*

avatar
•• Messages : 146

MessageSujet: Re: Who is the doll ? Dim 16 Mai - 0:54


Yoshiki rit doucement à la réponse de Tooru. En fait, c'était un peu pareil pour lui. Il ne voulait pas bouger pour le moment, trop bien avec le corps du blond contre lui. Ils étaient sales peut-être mais ils avaient eu tellement de plaisir qu'il s'en fichait royalement. Ce n'était pas quelque chose qui lui importait vraiment tant qu'il effaçait les traces de sperme avant de sortir de chez lui. Tooru en profita donc pour s'installer un peu plus confortablement contre lui en dépliant ses jambes et en nichant son visage dans son cou. La main du médecin continuait de caresser doucement son dos. Il se sentait juste bien, comme s'il venait d'ingurgiter une dose de morphine sans les effets négatifs. Le pouvoir des endorphines.

Le blond finit par se redresser, lui ne semblait pas trop apprécier le liquide qui se trouvait entre mais il n'en avait pas l'air dégouté pour autant. Il se recula pour venir le lécher avec lenteur. Surpris, Yoshiki posa les yeux sur lui avant de reposer la tête contre le matelas en soupirant de plaisir. La caresse de sa langue lui procurait de légers frissons bien agréables. Il était encore trop tôt pour ressentir plus que ça mais déjà, ce geste le remettait dans l'ambiance. Il finit par le regarder à nouveau alors qu'il passait sa main sur son torse pour essuyer les traces et Yoshiki se redressa sur ses coudes.

« On y va... »

Un sourire et il se redressa pour descendre du lit et rejoindre la salle de bain qu'il alluma. La cabine de douche était simple mais assez grande pour deux et il ouvrit le robinet d'eau chaude pour régler la bonne température. Rapidement, l'eau se réchauffa atteignant un degrés correct et Yoshiki fit signe au blond qu'il pouvait entrer dans la cabine. Une fois entré, il le mouilla puis se mouilla lui-même. Un peu de savon dans chaque mains et quelques bulles se mirent à voleter dans la cabine tandis qu'ils se savonnaient. Yoshiki se tourna légèrement vers le plus jeune en lui tendant la pomme de douche.

« Je...peux te poser une seule question ? »
il n'attendit pas de réponse, pas la peine avec Tooru sinon il allait se faire jeter par son sarcasme habituel « Pourquoi tu m'as choisi moi ? »

Il leva les yeux vers lui. Il avait promis de ne pas poser de questions certes, mais il entendait par là, pas de question sur la raison qui l'avait poussé à faire ceci. Il flairait quelque chose de plutôt grave, mais il tiendrait sa promesse. Ce qui le turlupinait par contre, c'était pourquoi son choix s'était porté sur lui alors que leur dernière rencontre s'était plutôt mal passées et que Tooru lui avait clairement annoncé qu'il ne l'appréciait pas et qu'il allait lui pourrir la vie autant qu'il le pouvait. Alors la question était évidente, voire même obsessionnelle si le blond ne lui répondait pas.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Tooru Maeda
& Child Prey

avatar
•• Messages : 150

MessageSujet: Re: Who is the doll ? Dim 16 Mai - 1:24

  • La salle de bain du personnel était sensiblement la même que celles des étudiants. Quoi de plus normal dans une école ou les frais d'inscription à l'année dépassait largement le salaire annuel d'un cadre moyen. Tooru laissa Yoshiki régler l'eau alors que le froid commençait à l'agresser. Une fois que le médecin la jugea à bonne température, Tooru pu enfin entrer. De la vapeur s'échappait et il se senti agréablement réchauffé. La pomme de douche dans une main, l'autre pleine de savon, il lança un regard peu amène au médecin lorsqu'il lui demanda s'il pouvait lui poser une question. Non. C'était évident. Cela n'arrêta pas le médecin, mais le plus jeune se radoucit en entendant la dite question.

    C'était tout à fait légitime qu'il se la pose. C'est vrai, pourquoi lui ? Tooru avait beaucoup d'autres contact qui auraient été ravis de sa demande, certains n'attendaient même que ça, pouvoir le prendre. Mais justement, c'était parce qu'ils n'attendaient que ça, qu'il les craignait, il s'en méfiait dorénavant, Sakki avait attendu son heure patiemment. C'était hors de question qu'il se fasse piéger de nouveau. Il soupira légèrement et passa sa main pleine de savon sur sa jambe pour enlever les dernières traces.

    « J'avais envie d'essayer ça, depuis notre première nuit. Savoir ce que tu valais de l'autre côté. »

    Ce n'était qu'à demi vrai, mais le médecin ne saurait rien de plus. Il l'avait également choisi, parce qu'il lui paraissait relativement inoffensif, gentleman et doux. Mais il était hors de question d'aller flatter son égo, ou peut être au contraire de lui rabaisser. Il ne voulait rien gâcher.

    « Et puis, c'était peut être un moyen de m'excuser pour ta voiture... »

    Il lui lança un regard malicieux en se passant la langue sur les lèvres. Il posa sa main sur le ventre de Yoshiki, là ou il l'avait frappé.

    « Et j'étais sans doute reconnaissant que tu m'es soigné. »

    Il posa ses lèvres sur les siennes, un baiser doux, mais assez sensuel pour détourner l'esprit de Yoshiki de sa question. Il n'y répondrait pas honnêtement, et le médecin était sans doute assez intelligent pour le comprendre. Mais ça restait un homme avec ses pulsions, et Tooru connaissait de très bon moyen de rediriger l'attention. Il lui sourit malicieusement, et accrocha la pomme de douche à sa place pour qu'elle les arrose tous les deux. Il posa la main sur la joue de Yoshiki, et caressa l'arrête de sa mâchoire.

    « Tu aurai pu me laisser crever sur ce parking, moi je l'aurai fait. Pas toi. C'est un argument suffisant, tu ne crois pas Docteur ? »

    C'était vile, et pas très honnête, c'était tout Tooru. Il était pourtant vrai qu'il était reconnaissant au moins pour cela, c'est sans doute cette action qui avait prévalu dans son choix, qui avait fait pencher la balance vers Yoshiki, en tout cas il ne le regrettait pas. Il passa machinalement la langue chassant inutilement des gouttes d'eau qui furent remplacer par de nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Yoshiki Usami
& お医者さん no Vanilla*

avatar
•• Messages : 146

MessageSujet: Re: Who is the doll ? Dim 16 Mai - 1:57


Le blond le rejoignit sans broncher mais Yoshiki put sentir son regard noir quand il lui demanda s'il pouvait poser une question. C'était d'ailleurs bien la raison pour laquelle il n'avait pas attendu sa réponse et qu'il l'avait immédiatement posé. La réponse...elle...fut lente et entrecoupée de gestes qui n'avait pas pour but de laisser le médecin indifférent. Bien qu'il se doutait que c'était pour qu'il ne parle plus de ça, il appréciait tout de même l'effort de Tooru pour répondre et puis...tout ne devait pas être faux dans ce qu'il lui disait... En tout cas il l'espérait.

Il répondit donc par accoups. Savoir ce qu'il valait de l'autre côté. S'excuser pour avoir rayé sa voiture. Le blond posa une main sur son ventre, passant sa langue sur ses lèvres et Yoshiki le laissa faire en le regardant. Il faisait exprès de le provoquer encore une fois ? Parce-que c'était bien ce qu'il faisait. Reconnaissant de l'avoir soigné. Le blond s'approcha pour l'embrasser, Yoshiki ne voulut d'abord pas réagir pour ne pas entrer dans son jeu mais il ne résista pas à la sensualité dont il faisait preuve. Il soupira doucement, après tout le médecin était loin d'être un surhomme et il était fait de chair, une chair qui avait prit beaucoup de plaisir avec celui qui l'embrassait maintenant. Le plus jeune accrocha la pomme de douche de sortes qu'ils aient les mains libres tous les deux et sa main vint se poser sur la joue du brun qui le regardait essayant de dissimuler une nouvelle envie qui commençait à naitre en lui.

« Tu joues avec moi... »
souffla-t-il quand il eut finit de parler. « Tu joues et tu me mens...mais j'aime ça... »

Il attrapa doucement sa taille pour l'approcher de lui et poser ses lèvres encore une fois sur les siennes. Le rôle qui lui avait été confié, il l'avait remplis et probablement qu'il ne se laisserait pas faire une seconde fois. Mais il ne pouvait pas le laisser partir comme ça. Le laisser partir sans l'avoir encore embrasser, sans avoir encore profiter de sa peau en la caressant doucement. Ses tatouages lui donnaient un aspect sauvage qu'il avait pu dompter l'espace d'un instant mais il savait pertinemment que ce n'était que l'espace d'un instant. En tout cas, cette nuit là signifierait peut-être que tout ne serait pas fini entre eux et qu'ils se reverraient ? Peu importe le rôle qu'il aurait à jouer, Yoshiki voulait juste passer encore des moments comme ça avec lui. Peu importe s'il l'appréciait seulement l'espace d'une soirée ou d'une nuit. Mais s'il lui accordait d'autres moments, Yoshiki aurait tout gagné. Une poupée entre les mains du blond ? Sans doute. Et il en avait conscience. Mais il n'aimait pas s'empêcher des choses à cause de son simple égo. Il avait déjà perdu beaucoup à cause de lui et il ne voulait pas continuer ainsi.

Il approfondit très légèrement le baiser, de sortes qu'il gardait un côté chaste et la main du médecin le retenait juste contre lui. Ses lèvres avaient encore un léger goût acide et amer mais c'était le goût de leur réconciliation en quelques sortes.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Tooru Maeda
& Child Prey

avatar
•• Messages : 150

MessageSujet: Re: Who is the doll ? Dim 16 Mai - 2:35

  • Le début de réponse du médecin, le fit légèrement se braquer. Mais la suite lui arracha un sourire qui se perdit dans le baiser. Tooru savait que le médecin n'était pas un idiot. Il demeurait un peu étonné qu'en ayant comprit qu'il se jouait de lui, il ne lui ait pas simplement claquer la porte au nez. Yoshiki approfondis un peu plus le baiser, le plus jeune le laissa faire. Songeant que le médecin était sans doute entrain de s'attacher à lui plus que de raison. Tant mieux, il en avait besoin en ce moment, c'était égoïste, et sans doute même qu'il finirait par s'en lasser, mais en attendant il avait besoin de quelqu'un de confiance. C'était sans doute un raisonnement vaguement cruel, mais savoir que Yoshiki savait, tout en acceptant pleinement avait quelque chose de grisant.

    « Tu aimes que je joue avec toi ? »

    Le petit blond sourit en coin, songeant que déjà plus tôt dans la soirée, alors qu'ils étaient encore au Babylon, ils avaient parlé de jeux, et le médecin avait déjà dit les adorer. Tooru glissa sa main le long de son torse, jusqu'à ses abdominaux, s'arrêtant au niveau de son bas ventre. Il vint mordiller la peau de l'os du collier. Tooru n'était pas très grand par rapport à Yoshiki, et il avait abandonné l'idée de grandir un jour, mais petit ne voulait pas dire faible, et il se le prouvait une fois encore. Son autre main glissa sur son flan, jusqu'à se poser sur ses reins. Il remonta ses lèvres contre son cou, lapant doucement la pomme d'adam. La main sur son bas ventre descendait millimètre par millimètre. Il n'était pas pressé, il venait à peine de terminer un rapport intense, Yoshiki était peut être fatigué, mais il croyait ne pas se tromper en songeant que le médecin avait beaucoup aimer ses attentions. Sournoisement, il fit remonter sa main pour faire glisser entre ses doigts un des bourgeons sensibles de Yoshiki qu'il s'amusa un instant à torturer, avant de remplacer ses doigts par ses lèvres. L'un, puis l'autre.

    L'eau coulait toujours sur eux, agréablement chaude, rendant leur peau encore plus lisse, c'était encore plus simple de caresser, et la main de Tooru s'attarda sur les côtes de Yoshiki, puis descendit à nouveau vers son bas ventre, sans pour autant aller plus loin. Il était vraiment grisé, et le médecin était parfait, peut être était-il si grisé, justement parce que c'était un médecin, et qu'il était en quelque sorte en son pouvoir, et non l'inverse. C'était une belle revanche, plus belle au final que de lui pourrir la vie, et bien plus agréable pour tous les deux. La main qui était posé sur son flan, vint s'accrocher à sa nuque, l'incitant à baisser la tête pour qu'il puisse à nouveau unir leurs lèvres, un ballet lent, tout simplement exquis. Tooru se sentait bien.

    Il interrompit le baiser le temps de glisser l'une de ses jambes entre celles du médecin. Il l'avait dominé une fois, mais Tooru était indomptable, il pouvait s'offrir une fois, et retirer ce droit, il avait apprécier leur rapport, et peut être laisserait-il Yoshiki recommencer, mais il s'arrangerait pour garder un entier contrôle. En restant sur le dessus pour commencer.

    « Docteur... moi j'aime que tu me laisses jouer. »
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Yoshiki Usami
& お医者さん no Vanilla*

avatar
•• Messages : 146

MessageSujet: Re: Who is the doll ? Dim 16 Mai - 3:17


Les mots de Yoshiki furent loin de tomber dans l'oreille d'un sourd. Il savait qu'à présent le blond l'utiliserait à bon escient. Seulement pour apprécier un jeu, il faut des règles équitables et si Tooru s'amusait à dépasser les bornes, le médecin ne le laisserait pas faire. Mais jusqu'à présent, la seule fois où ils avaient dépassés les bornes tous les deux était sur ce parking, l'un en rayant une voiture, l'autre avec une invitation à se battre. Ils avaient été idiots pour le coups mais il avait probablement fallut ça pour que leur relation évolue et devienne ce qu'elle était ce soir. Même si on ne pouvait pas appeler ça une relation. Ils étaient tout de même en contact tous les deux, et plus que de simples...collègues ou élève/médecin.

« Tu aimes que je joue avec toi ? »


Yoshiki ne sourit pas. En fait, pour lui c'était sérieux. Il mettait les pieds dans une relation étrange où il était lui-même la poupée alors qu'il ne l'avait jamais été de personne excepté son ex-femme. Seulement maintenant, il avait l'expérience et la maturité nécessaire pour ne pas laisser les choses déraper si elles tournaient mal. Certes il se laisserait faire et manipuler tant que Tooru resterait dans la mesure du raisonnable. Il serait peut-être une poupée, mais une poupée qui avait un cerveau et était conscient des choses. Et c'était peut-être la meilleure façon d'apprécier les choses : avoir soi même choisi son statut. Il finit par sourire légèrement en laissant le plus jeune faire. Yoshiki aimait jouer, Tooru en profiterait pour jouer. La caresse du plus jeune s'arrêta contre son ventre et ses abdominos alors que sens dents se refermaient contre le bas de son cou. Son autre main vint parcourir ses flans pour rejoindre ses reins et Yoshiki recula dans cet assaut pour être rapidement arrêté par le mur. Le brun glissa une main sur un bras du plus jeune, l'autre se posant sur ses hanches. Qu'allait-il faire à présent ? Le torturer ?...Le torturer de plaisir. Il dut fermer les yeux en sentant les lèvres de Tooru remonter le long de sa gorge avec une lenteur assourdissante alors que la main sur son bas-ventre continuait sa course au même rythme que ses lèvres. Mais cette dernière remonta bien vite laissant une douce frustration naitre dans le bas-ventre du médecin. Il baissa la tête vers le blond dont les lèvres étaient descendu sur son torse s'attaquant à ses boutons de chair qu'il s'amusa à torturer. Un soupir passa ses lèvres alors que ses mains se resserraient contre la peau du blond exerçant une légère pression comme pour l'écarter de lui, comme si un danger le guettait mais qu'il voulait voir ce qu'il se passerait en restant là. Sa main continua à jouer avec lui et son autre remonta à sa nuque pour obliger le médecin à se pencher. Il le fit, regardant le garçon droit dans les yeux avant de lui-même combler les derniers millimètres qui le séparaient de ses lèvres. La lenteur des mouvements de Tooru avait quelque chose d'incroyable et leur baiser s'en ressentait, à la fois doux et enfiévré. Mais il ne s'arrêta pas là et sa jambe vint s'immiscer entre celles du médecin.

Il remonta une main le long de sa colonne vertébrale avec la même douceur qui le caractérisait alors que celle de son bras remonta vers la nuque et les cheveux du plus jeune. Il finit par rompre leur échange pour le regarder avec un léger sourire. Alors ce que Tooru aimait, c'était que Yoshiki le laisse faire ? Sans le montrer, il fut tout de même toucher par ces simples mots que n'importe qui aurait peut-être mal pris mais qui signifiaient beaucoup pour eux deux. Tous les deux savaient ce qu'il en était. Yoshiki finit par descendre une main sur ses reins et un peu plus bas pour le tenir contre lui, lui indiquant par là que s'il voulait recommencer, il était prêt. Il se redressa légèrement de contre le mur et vint contre ses lèvres, dérapant volontairement sur sa joue puis dans son cou qu'il se mit à mordre doucement puis lécher avant de finalement remonter vers son oreille contre laquelle il glissa une langue chaud et humide.

« Alors tout est clair...entre nous... » murmura-t-il doucement avant de dessiner le pavillon du plus jeune du bout de sa langue, descendant ensuite vers le lobe qu'il mordilla avec plaisir.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Tooru Maeda
& Child Prey

avatar
•• Messages : 150

MessageSujet: Re: Who is the doll ? Dim 16 Mai - 3:53

  • La main de Yoshiki glissa contre son dos, et Tooru se cambra légèrement. C'était le signe qu'il attendait, ils pouvaient recommencer, tout était clair maintenant, délicieusement limpide. Les lèvres du médecin glissèrent de ses lèvres à son cou, et le plus jeune frissonna en sentant les dents de l'homme contre sa chair, puis à nouveau il vint stimuler ce point qu'il savait érogène. Le plus jeune pencha légèrement la tête. En connaissant ce point, le brun avait un certains pouvoir sur lui, et il senti l'envie lui tordre doucement le ventre. A nouveau. Toute à l'heure ça avait été un besoin viscérale, là c'était une envie. Prendre son temps, découvrir avec plus de patience le corps du médecin. Lui connaissait ce point sensible, mais lui pour l'instant ne lui en connaissait qu'un, et celui-ci était le même pour tous les hommes.

    Le plus jeune exerça une légère pression avec sa jambe, puis revint prendre les lèvres du médecin, toujours avec cette lenteur calculée. Puis ses lèvres descendirent retracer l'arrête de sa mâchoire, jouer un instant avec ses oreilles. Ses mains se perdirent sur ses épaules, coulèrent le long de ses bras, son pouce s'attardant dans le creux du coude, puis dans la paume de la main, tandis que ses lèvres descendaient sur son cou, il sentait la jugulaire battre contre ses lèvres, et mordilla doucement ce point où il le sentait. Sa langue traça des sillons sur l'une de ses épaules, puis il embrassa la naissance de ses pectoraux, ses mains vinrent se poser sur ses hanches, en cajolant les os saillants.

    Son but ? Que les autres amants de Yoshiki lui deviennent fades. Tooru passa à nouveau sa langue sur ses lèvres avant de revenir taquiner ses bourgeons sensibles, usant de son piercing cette fois, il avait remarqué que cela avait tendance à stimuler le médecin. Ses mains dérivèrent vers ses fesses avec envie, le médecin n'avait rien à envier aux jeunes. Il était entrain de mémoriser chaque courbe et creux du corps de l'homme. Il les cajola un instant puis descendit vers les cuisses, une de ses mains contourna la cuisse pour se glisser sur l'aine, évitant toujours le membre, c'était beaucoup trop simple, surtout avec son talent. Il fléchit les jambes, pour venir retracer de la langue le dessin de ses abdonios, glissant sur le nombril sans s'y arrêter, ses mains dévalèrent ses jambes, effleurant les pieds, les chevilles, puis remontant vers l'articulation du genou. Il était lui même à genoux, ses lèvres se posaient sur son bas ventre, contournant la zone sensible. D'un geste délicat, il l'incita à écarter un peu plus les jambes, puis il fit glisser son piercing sur l'aine, descendre sur la cuisse, en mordiller la chair tendre. La gauche, il s'arrêta quelques secondes juste le temps de laper l'uretre, avant de s'attaquer à la cuisse droite.

    A genou dans l'eau, qui dévalait toujours, et caressait leur peau devenus sans aucun doute plus réceptive, il leva les yeux vers Yoshiki, les mains de nouveau poser sur ses hanches, ses pouces en flattant le dessin. Il passa sa langue sur ses lèvres qui s'étiraient en un sourire narquois, et par pure envie de l'entendre, il demanda.

    « Dit moi, Docteur, de quoi tu as envie ? »
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Yoshiki Usami
& お医者さん no Vanilla*

avatar
•• Messages : 146

MessageSujet: Re: Who is the doll ? Dim 16 Mai - 22:40


Yoshiki avait au moins la satisfaction de savoir faire frissonner le plus jeune et aucun doute qu'il aimait sinon il n'en redemanderait pas encore. D'un côté, c'était plutôt gratifiant même s'il restait un jouet entre ses mains. Il sourit légèrement, son souffle caressant doucement la peau de son cou. Le blond lui semblait s'être attaché à vouloir connaître la moindre parcelle de sa peau, caressant ses épaules, ses bras, jusqu'à ses mains. Ses lèvres, elles, s'attardaient dans son cou suçant doucement la veine qui le traversait. Un soupir s'échappa s'envolant au dessus de la vapeur qui s'élevait de la cabine de douche. Ses hanches furent découvertes également et Yoshiki en profita pour remonter une main le long du flanc de Tooru pour atteindre sa nuque et se perdre ensuite dans sa tignasse blonde. Rien que par ses gestes, le plus jeune parvenait à faire monter le désir à une vitesse folle. Encore heureux que Yoshiki sache prendre son temps et sache savourer ce plaisir lent.

Un gémissement sortit de ses lèvres lorsque Tooru fit glisser son piercing sur un de ses boutons de chair. Décidément, le jour où il le retirait, Yoshiki serait bien déçu, si tant est qu'ils se voient jusque là. Pour le moment, ils étaient là tout les deux, et le blond le torturait d'une manière provocante et affolante. Ses mains se remirent à glisser contre sa peau parvenant maintenant à ses reins et ses fesses avant d'arriver sur ses cuisses. Un frisson le parcourut quand le blond toucha l'aine évitant à la perfection l'organe principal. Et à la grande surprise de Yoshiki, Tooru se mit à genou pour remplacer ses mains par sa langue. Son bas-ventre reçu une nouvelle vague de chaleur en sentant cette langue danser dessus, les mains du plus jeune découvrant maintenant ses jambes, le pli de son genou le fit à nouveau frissonner.

Mais ce fut lorsque Tooru glissa sa langue contre son aine que le plus âgé laissa échapper une légère plainte de frustration. Sa main se resserra dans les cheveux de blés sans pour autant le forcer à bouger avant de se détendre pour caresser sa nuque. Impossible de ne pas réagir à un point aussi érogène que ça. D'autres l'avaient découvert avant lui mais ces autres n'avaient pas eu l'occasion de s'en resservir. Il pencha légèrement la tête en fermant les yeux quand il sentit le piercing contre la chair sensible et sa main se crispa sur son épaule alors que l'autre se retenait au mur carrelé. Il s'arrêta laissant respirer Yoshiki après ces secondes enivrantes mais pas longtemps car déjà, en passant furtivement sur son membre, le blond s'attaquait à son autre cuisse avec la même sensation. Il redressa légèrement la tête pour le regarder et sourit légèrement à sa question. Le regard brillant d'envie et la respiration plus essouflé.

« Continue...ne t'arrêtes surtout pas là... »


Il sourit légèrement et passa doucement une main sur son visage pour dégager les mèches de cheveux trempées qui lui barraient la vue. Il les maintint avec douceur en le regardant dans les yeux. Un vrai diable sortit du plus profond des enfers mais dieu que c'était bon. Sa chevelure d'or avait perdu tout son côté sauvage à présent pour ne laisser qu'un effet coiffé mouillé qui lui donnait un petit air de Yakuza avec ses tatouages. Yoshiki comptait bien les regarder et les découvrir un par un lorsque ce serait son tour mais pour l'instant il profitait du talent qu'il lui offrait. Un talent que tout ses partenaires étaient loin de posséder.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Tooru Maeda
& Child Prey

avatar
•• Messages : 150

MessageSujet: Re: Who is the doll ? Dim 16 Mai - 23:23

  • L'expression du médecin valait tous les mots, Tooru avait trouvé ses points faibles, enfin une partie sans doute. Yoshiki lui demandai de continuer, il n'avait pas l'intention d'arrêter, mais il aimait l'entendre, et se faire prier. Ses cheveux plaqué en arrière par les soins du plus âgé ne le gênait plus. Décidément, il commençait à vraiment apprécier ce médecin-là, bien éloigné de ceux qui l'avaient terrorisé. Il acquiesça, et l'une de ses mains glissa jusqu'au membre à nouveau réveillé, il l'entoura et démarra un mouvement peu rapide, son pouce se chargeant de torturer son extrêmité, sa bouche revint se nicher contre son aine qu'il savait dorénavant sensible. Il y fit courir son souffle puis jouer son piercing, mordilla la peau, lapait, puis s'attaqua à la seconde, augmentant progressivement le rythme de son poignet. A l'autre, il réservait une petite surprise, un souvenir et un rappel, il joua un instant avec la peau, puis l'aspira, laissant une trace violacée. Sa trace.

    Sa main s'immobilisa à la base de la virilité de Yoshiki, et comme un peu plus tôt, Tooru glissa ses lèvres sur l'extrémité, titillant de la pointe de la langue, et aspirant ce qui sortait par à coup. Puis après un temps de ce jeu, il le prit entièrement en bouche, s'appliquant avec dextérité à faire gémir le médecin. Ralentissant parfois pour le seul plaisir de ses réactions. Ses mains libres vinrent doucement masser son aine, anticipant également les mouvements de bassin spasmodiques qu'il retenait. Cette fois il ne se laisserait pas interrompre, le médecin n'avait rien à assurer après. Sa langue plaquée contre la chair palpitante, il sentait les flux l'irriguer, c'était chaud, doux, la peau fine vibrait sous ses assauts. Les sainte nitouche perdait beaucoup à trouver un acte comme celui-ci dégradant. Que pouvait-il y avoir déplaisant que d'être le maître du plaisir de son amant. C'était une façon de contrôler qui était agréable.

    Une main quitta l'aine de Yoshiki pour venir se poser sur son propre membre délaissé, et qui commençait à réclamer une certaine attention. Cela ne l'empêcha pourtant pas de poursuivre sa fellation jusqu'au bout, il senti le muscle se tendre, il aurait pu se retirer, mais à la place reserra encore plus l'étau de sa bouche pour recevoir et même avaler. Pas que cela soit particulièrement bon, le goût l'avait profondément écœuré les premières fois, mais son premier amant adorait ça, et trouvait ça particulièrement excitant, il s'y était donc habitué. Ce n'était pas si terrible. Tooru se releva et se colla à Yoshiki, mordillant la peau de son cou, en attendant qu'il redescende sur terre, son bassin se mouvait contre celui du médecin, faisant frotter son membre pour chasser la frustration. Soupirant doucement contre son cou.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Yoshiki Usami
& お医者さん no Vanilla*

avatar
•• Messages : 146

MessageSujet: Re: Who is the doll ? Lun 17 Mai - 2:02


Il semblait que le blond n'avait attendu que ça et que sa question avait été posée dans ce but bien précis. Lui demander de continuer. De montrer son talent. Et il n'hésita pas plus pour s'exécuter et lui montrer à quel point il pouvait maîtriser le désir de son partenaire. Il était d'une incroyable efficacité. Dans un mouvement rapide, il recommença à masturber le médecin alors ses lèvres ses concentraient sur ses cuisses. Yoshiki avait du mal à tenir sur ses jambes et il dut se cramponner au mur. Lorsque le blond aspira avec sensualité la peau de son autre cuisse, le médecin ne retint pas un gémissement. Et il ne les retint pas plus lorsque le plus jeune s'empara de son membre pour le prendre dans sa bouche. Une nouvelle fois, son talent et son piercing rendait fou le médecin qui sentait les vagues de plaisir le submerger, de plus en plus violemment.

Il voulut le redresser quand il se sentit à bout mais Tooru était bien lancé et semblait vouloir terminer son entreprise jusqu'au bout. Yoshiki n'eut pas la force et la volonté de l'en empêcher tellement le plaisir se déversait en lui en vagues successives, lentement, violentes jusqu'à ce qu'il ne puisse plus rien y faire et qu'il se libère dans la bouche du blond dans un râle de jouissance et de satisfaction. Ses pommettes avaient pris une jolie teinte rosée alors que sa respiration saccadée trahissait son récent plaisir. Il vint glisser une main dans celle du blond qu'il serra doucement tandis que ce dernier se collait à lui pour le mordiller et entrainer son bassin dans une lente danse.

Yoshiki avait envie de lui donner à son tours mais il devait d'abord reprendre ses esprits. Il se contenta donc pour commencer de venir caresser ses flancs et les tatouages qui s'y trouvaient. Il les regarda un instant avant d'embrasser chastement Tooru et descendre pour retracer les lignes d'encres noircissant la peau blanche. Il le poussa doucement contre le mur à son tour, frôlant par intermittence le membre du blond. Il reprenait doucement sa respiration et remonta un instant contre son oreille, marquant une légère pression sur son entrejambe avec son genou.

« C'est à moi de te gâter maintenant... »


Et une fois de plus, il descendit dans son cou, retraçant cette fois le dessin qui s'y trouvait avant de descendre sur ses pectoraux pour lécher doucement un deuxième. Ses mains glissaient avec douceur sur son bassin descendant vers son bas-ventre pour ensuite s'éloigner vers les cuisses. De la langue, il titilla le morceau de peau sensible juste en dessous du nombril avant de tracer une arabesque la virilité de Tooru. D'une main, il frôla les testicules une ou deux fois avant de venir les masser. Sa langue s'attarda sur un os du bassin avant de finalement venir glisser le long de la virilité, gobant rapidement le gland avant de le relâcher et rejoindre les testicules qu'il suçota un moment. Sa main avait pris en main sa virilité pour commencer un léger massage en même temps. Entendre de nouveau les gémissements de Tooru serait un vrai régal pour ses oreilles.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Tooru Maeda
& Child Prey

avatar
•• Messages : 150

MessageSujet: Re: Who is the doll ? Lun 17 Mai - 12:52

  • Patiemment il attendit que le médecin reprenne ses esprits, ses mains lui arrachaient de légers frissons. Yoshiki frôlait son membre lui arrachant quelques soupires un peu plus prononcés. Lorsqu'il exerça une pression un peu plus forte, le plus jeune haleta et glissa ses mains sur les épaules du médecin. Tooru sourit à la phrase dite, il comptait bien qu'il ne le laisse pas dans cet état, l'une de ses mains se glissa dans la chevelure trempée de l'homme, tandis que celui-ci s'amusait à retracer les contours de son tatouage. Les mains du médecin étaient douces, ses caresses presque tendres. Ils étaient si différents tous les différents. Le plus jeune s'adossa un peu mieux contre le mur, et gémit lorsque la langue du médecin vint taquiner la peau en dessous du nombril.

    Sa main s'égara plus bas, et par deux fois il senti la frustration le vriller avant qu'elle ne soit soulagé par un massage. Ses jambes fléchirent légèrement, et il se tint au mitigeur. La bouche du brun le happa son bout sensible très rapidement avant de revenir s'occuper de ses testicules, tandis qu'il appliquait un massage sur son membre. Son bassin suivit le rythme imposé par la main, et sa main se crispa dans les cheveux de Yoshiki. La tête en arrière, il gémissait. Il n'avait aucune envie de l'arrêter, alors qu'en même temps il avait très envie d'autre chose. Mais ils étaient sans doute tous les deux un peu trop épuisé. Mais c'était sans compter le caractère insatiable du plus jeune. Mais il saurait se contenir, au moins aujourd'hui, ils se connaissaient encore bien peu après tout.

    « Do...cteur... »

    C'était autant un gémissement d'appréciation qu'une incitation à continuer. Sa poitrine se soulevait à un rythme erratique, il n'aurait su dire ce qui provoquait le plus de chaleur, leurs corps, ou l'eau chaude. Son visage ne reflétait que le plaisir, ses lèvres entrouverte, ses pommettes rougit, ses yeux qui brillaient d'un éclat un peu sauve, et une légère crispation qui n'était due qu'à l'attente de la délivrance, qui ne tarda pas. Il ne sut par quelle miracle il était resté sur ses jambes, et lorsqu'il eut retrouver son souffle, il chercha les lèvres de Yoshiki pour un baiser de remerciement. Il resta encore un peu sous l'eau, puis se décida à sortir de la douche ce n'était pas bon de rester là, ils allaient finir par recommencer, jusqu'à ce que l'un des deux tombe raide de fatigue, la perspective n'était pas déplaisante, mais le lendemain il voulait voir Satsuki, et il voulait être en état de le voir. Il se sécha, ébouriffa avec la serviette ses cheveux pour en absorber le maximum d'humidité, et retourna dans la pièce principale.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Yoshiki Usami
& お医者さん no Vanilla*

avatar
•• Messages : 146

MessageSujet: Re: Who is the doll ? Lun 17 Mai - 23:32


La voix du blond était superbe et ses gestes aussi. Il avait tellement donné à Yoshiki que ce dernier s'appliqua plus que de mesure pour le satisfaire à son tour. Il remonta avec lenteur le long du membre tendu avant de le prendre enfin entre ses lèvres puis dans sa bouche. Il commença de lents mouvements avant d'accélérer, s'aidant d'une main pour lui donner encore plus de plaisir. Son autre main retenait ses hanches en caressant doucement la peau de son pouce. Les vagues de sang arrivaient vite dans le bas-ventre du plus jeune et après un long moment à ralentir pour le frustrer puis accélérer encore, il l'aida à se libérer à son tour dans sa bouche. Il retint ses hanches à deux mains et avala le liquide qui s'était déversé avant de nettoyer doucement le membre du bout de la langue. Il se redressa enfin pour enlacer le blond contre lui et l'embrassa avec douceur.

Les dernières secondes d'intimité s'échappaient entre les mains de Yoshiki. Tooru s'éloigna rapidement pour se rincer une dernière fois. Il sortit de la douche, attrapa une serviette et s'essuya. Le plus âgé l'observait, un léger regret que cette soirée soit terminée, mais une bonne nuit de sommeil ne serait pas du luxe à présent. Il sourit légèrement et prit le temps de se rincer à son tour. Il sortit, s'essuya et enfila un boxer rangé dans un petit meuble de la salle de bain. Un coup d'œil dans la glace, il passa une main dans ses cheveux par simple réflexe puisqu'il allait au lit de toute manière et finit par rejoindre Tooru dans la pièce principale, il s'adossa contre un mur et croisa les bras sur sa poitrine en le regardant faire.

« Je te reverrais ?... »

Il leva les yeux vers lui. La question était simple, Tooru pouvait la prendre comme il le voulait mais pour Yoshiki c'était simplement pour savoir à quoi s'attendre pour la suite au moins. Devait-il s'attendre à le revoir ou pas ? Car il n'aimerait probablement pas se retrouver dans la même situation d'incompréhension qu'il avait été pendant des mois à cause de lui et de sa haine.

« Est-ce que je dois en déduire que tu ne me hais plus ?... »

Il finit par se redresser et jeta un coup d'œil aux draps, ils n'étaient pas trop sales, le lavage pourrait attendre demain. Maintenant, il était trop exténué pour faire autre chose. Et puis de toute façon, il devait se lever tôt pour ses consultations alors pas le choix. Ça attendrait. Il attrapa les coussins et les plaça à la tête du lit rapidement.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Tooru Maeda
& Child Prey

avatar
•• Messages : 150

MessageSujet: Re: Who is the doll ? Mar 18 Mai - 2:21

  • La première chose que fit Tooru en entrant dans la pièce principale fut de se rhabiller, puis d'allumer une cigarette. Le genre de cigarette qu'il savourait. En se retournant il remarqua que Yoshiki l'observait. Il tira une nouvelle bouffée de nicotine, la question du médecin lui fit hausser un sourcil. Il pensait avoir été clair, il l'observa et se rapprocha.

    « T'as peur que je te manque Docteur ? »

    Il recracha la fumée. S'il ne le haïssait plus ? La question était pertinente, non il ne le haïssait plus, mais il détestait toujours l'ensemble du corps médical. Mais ce médecin là était différent, et puis c'était Tooru qui menait le jeu, il n'avait rien à craindre. Il s'était montré injuste avec lui, ne lui avait pas laissé une chance, et lui avait sans doute laisser d'incroyable frais de peinture pour sa voiture. Malgré cela le médecin n'avait déposé aucune plainte, ils s'étaient battus, et Yoshiki l'avait aidé à se relever, il le respectait. Il tira une nouvelle bouffée de cigarette, il fumait décidément trop, mais il s'en soucierait plus tard.

    « Si je te haïssais encore, la soirée ne se serait pas déroulé comme ça. »

    Il glissa son pouce dans un passant de son jean, Tooru n'aimait pas trop admettre qu'il avait eut tord. Mais Yoshiki n'était pas un sale profiteur, ce n'était pas un pervers. A bien y réfléchir, si leur première rencontre avait été si électrique c'est parce qu'il avait sut ce qu'il allait trouver en Yoshiki lorsqu'il avait vu la fureur dans ses yeux. Tout ça pour un malheureux portefeuille. Un sourire fleurit sur ses lèvres à ce souvenir. Il se rapprocha encore et déposa un baiser léger sur ses lèvres.

    « On se reverra. »

    Sur son paquet de cigarette vide et avec un stylo qui trainait il inscrivit son numéro de téléphone. Un privilège rare qu'il n'accordait pas à tout le monde. D'habitude il se contentait de venir, peu importe s'il dérangeait. Mais, là, c'était un peu différent. Il jeta le paquet sur une table. Puis finalement se décida à sortir sans un mot de plus. Au moins l'avantage de cette relation, était qu'il n'était pas spécialement loin de son dortoir, et le médecin n'avait pas insisté pour qu'il reste dormir, ça aurait été non de toute façon.

    Dans le dortoir, il jeta un coup d'œil à Satsuki et soupira. Il fit le moins de bruit possible pour à nouveau se changer, puis attrapa un bout de papier et un crayon, il inscrivit simplement « Tu me manques, il faut qu'on parle, demain à 18h au temple. Too. » Il le déposa sur son oreiller et retourna se coucher, en espérant sincèrement que son ami ne lui tienne pas rigueur de son comportement infecte des derniers jours.


FIN
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Contenu sponsorisé
&



MessageSujet: Re: Who is the doll ?

Revenir en haut Aller en bas

Who is the doll ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu ♦ オフサイドで :: 2010-