AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Notre nouveau Forum Coup de Coeur !!
Changement de design en Cours ~ Nouveau postes vacants en écriture ~ Nouveau contexte en ligne ~ A venir : Un recensement & un recrutement de modérateurs.

Deadly Silence ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Hey, Look ! It's Ren Kiryuuin
& Psychotic Kitten

avatar
•• Messages : 124

MessageSujet: Deadly Silence ♪ Dim 9 Mai - 19:13



&

Parfois je me dis que je suis entrain de rater ma vie sentimentale ♪

Nous étions vendredi matin et Ren n'avait pas cours de la journée, comme tous les vendredi et à vrai dire, il se demandait bien ce qu'il allait pouvoir faire pendant cette journée. Le professeur d'économie regardait les élèves encore présent dans le hall, ces derniers, s'ils s'y trouvaient encore, étaient franchement en retard à leur premier cour de la journée. Ou alors, plus vraisemblable pour ceux qui ne semblait pas pressé, ils commençaient a neuf heures et non pas a huit. Et encore, même cela était étrange, les emploi du temps ne laissait que rarement aux élèves le bonheur de commencer a neuf heure. Toujours est il que le brun était appuyé nonchalamment contre le mur du hall, non loin de la porte et regardait les élèves courir en souriant. Il imaginait sans mal les punitions qui risquaient de tomber sur ses élèves s'ils continuaient a mettre autant de temps pour arriver en cours. Ren n'était pas psychologue mais il pouvait voir que certains faisaient exprès d'arriver en retard. En effet, si certains couraient partout dans le hall dans l'espoir d'échapper a cette probable punition, d'autre prenait tout leur temps comme si être collé ne leur faisait rien. Ren leva les yeux au ciel de dépit. Il ne comprendrait jamais la stupidité des élèves les plus jeunes. Car c'était les élèves de première année qu'il voyait farnienter dans les couloirs comme des princes alors qu'au final ils ne sont rien de plus que des élèves parmi tant d'autre. Selon Ren les seuls élèves qui auraient pu se pavaner aurait été les dernières années mais même ces derniers, hormis certains, ne le faisaient pas. Cherchez la logique.

    « Aiiie ! »


Ren pouffa doucement. Un élève venait d'apprendre ce que cela faisait de tomber dans les escaliers, du haut , il était arriver presque aux pieds de Ren qui le regardait de haut. Il ne connaissait pas cet élève mais vu sa tête et la réaction des autres élèves, il ne devait pas être très populaire. Le professeur d'économie n'était normalement pas du genre a se moquer des élèves en face d'eux mais bon , la tête d'ahuri de celui là n'aidait pas. Aussi le sourire qu'il arborait resta graver sur son visage. Il leva même les yeux au ciel de dépit en voyant l'élève se tenir la cheville tout en pleurant comme un gosse. Bientôt il allait se mettre a marmonner un 'Maamaaaan' ou quoi ? Ren lui jeta un regard moqueur mais ne bougea pas de son mur. Il n'allait pas l'aider non plus et ce n'était pas le regard suppliant de l'élève sur lui qui allait le faire changer d'avis. En témoigna les paroles de Ren.

    « Si tu as mal, tu te traines jusqu'à l'infirmerie. Je n'ai aucune raison de t'aider vu que ta chute est entièrement de ta faute »


Bon d'accord, c'était bas et mesquin de la part du brun mais bon. Ren se détourna, s'éloignant de l'élève pour s'engager dans les couloirs qui partait du hall sans un regard en arrière pour le première année qui pleurait. Le brun déambulait désormais sans but précis dans les couloirs, ne sachant toujours pas quoi faire. Enfin, il avait sa petite idée sur la question mais cela aussi était bas et mesquin. Donc non. Puis. Il aurait tout le temps de s'occuper des élèves ayant agresser Ryosuke plus tard. Il les avait en cours tous les jours ou presque. Autant laisser la menace flotter très longtemps, cela ne les inquiétera qu'un peu plus. Soupire de Ren dont même le portable semble désespérément mort aujourd'hui. Il haïssait les vendredi plus que tout et cela même s'il s'agissait du dernier jour de la semaine. Par deux fois, il croisa certains de ses collègues professeurs, dont certains qu'il ne connaissait même pas à son grand bonheur. Ren partait du principe que connaître le moins de gens possible c'était le bien. Enfin cette journée allait être bien longue.


[ hj : Désolé, c'est pas génial ]
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Yoshiki Usami
& お医者さん no Vanilla*

avatar
•• Messages : 146

MessageSujet: Re: Deadly Silence ♪ Lun 10 Mai - 16:10


La journée s'annonçait déjà difficile. Beaucoup de travail et l'examen de certains élèves suivis régulièrement. Yoshiki jeta un coup d'œil dans la glace, sa pommette portait encore les traces de sa lutte avec Tooru, tout comme sa lèvre même si l'entaille avait à présent cicatrisé. Cela faisait deux ou trois jours depuis qu'ils s'étaient battus sur le parking mais la scène restait gravée dans sa mémoire et sa culpabilité également. Il regrettait amèrement de ne pas s'être maîtriser, lui qui gardait toujours son sang-froid en temps normal, voir le blond en train de dégonfler ses pneus et rayer sa voiture avait été la goutte d'eau qui faisait déborder le vase. Ces temps-ci rien ne semblait aller correctement de toute façon. Et le sort s'acharnait encore. Bien plus qu'il ne l'aurait pensé en fait. Il se prépara donc comme chaque matin, un pantalon de costume beige dans une matière fluide et souple, une chemise blanche et il tenta de masquer les traces par du fond de teint qu'il mettait rarement, sa lèvre par contre, il ne pourrait pas y faire grand chose. Il soupira légèrement en se coiffant avant d'afficher un sourire à son reflet. Il était vu comme quelqu'un de dynamique voire sadique alors autant laisser penser cette image aux gens. Un trait de crayon noir sous ses yeux pour affermir son regard comme il le faisait depuis son divorce et il enfila sa blouse blanche pour prendre son service. Il était presque l'heure et il aurait été à l'heure s'il n'avait pas dû aller chercher les nouveaux dossiers médicaux d'élèves arrivants au secrétariat.

Il partit donc à pas rapide vers les bureaux administratifs. Au passage, il complimenta Atsuaki sur sa chemise qui n'avait rien de spécial mais ce secrétaire avait le don de prendre comme un reproche tout ce que Yoshiki lui disait et c'était amusant même si c'était loin d'être des reproches. C'est pourquoi il continuait à le taquinait gentiment quand il le croisait. Mais après tout ne dit-on pas qui aime bien châtie bien ?...C'était peu de le dire et Yoshiki ne le savait pas encore. Il attrapa dans ses bras la pile de dossier. Il devait y avoir eut un arrivage massif et d'ici trois mois, il faudrait les avoir tous vu pour leur visite médicale annuelle. Quel boulot. Mais il le ferait, il était payé pour ça. Il salua les secrétaires avant de sortir et de reprendre le chemin de l'infirmerie à pas rapides et gêné dans sa course par la pile de dossier qui lui cachait à moitié la vue. Il était donc obligé de regarder sur le côté pour voir un tant soit peu le chemin mais ce ne fut guère suffisant. Au détours d'un couloir, il ne vit pas arriver l'homme et sa vitesse l'emporta, il trébucha sur l'homme et tomba en avant, les dossiers s'étalant comme de la confiture sur le sol. Il en eut le souffle coupé et le dos encore douloureux de sa bagarre avec Tooru, il fut complétement sonné et mis un temps assez long pour se rendre compte de la situation et surtout pour se rendre compte qu'il avait terriblement mal aux côtes. Il pria quelque chose quelque part pour qu'il n'ait pas de côtes fêlées et que la douleur passe rapidement. Il jeta alors un coup d'œil devant lui et contempla le désastre des dossiers éparpillés. Il ne tenterait plus d'être à l'heure à présent, sa bonne conscience lui avait fait commettre une catastrophe pire que les 10 minutes de retard qu'il aurait pu avoir. Il soupira en se redressant avant de grimacer légèrement. Il ne savait pas qui il avait heurté mais il lui en voulait déjà.

Se tenant les côtes, il se baissa pour commencer à ramasser les dossiers. Ce qu'il pouvait avoir mal et il continua de grimacer un peu tout en essayant de le cacher mais sans succès. Cette université lui avait permis de reprendre une vie normale, mais elle s'acharnait véritablement sur lui, c'était sans doute le prix à payer.
Revenir en haut Aller en bas

Deadly Silence ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu ♦ オフサイドで :: 2010-