AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Notre nouveau Forum Coup de Coeur !!
Changement de design en Cours ~ Nouveau postes vacants en écriture ~ Nouveau contexte en ligne ~ A venir : Un recensement & un recrutement de modérateurs.

Te revoir me comble de joie... (Pv Masahito)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Hey, Look ! It's Genki Oka
&

avatar
•• Messages : 44
Localisation : Nulle part...

MessageSujet: Te revoir me comble de joie... (Pv Masahito) Ven 7 Mai - 2:34

Finalement, Genki avait passé un ou deux jours avec Sakki. Il avait eu envie de passer du temps avec lui pour se souvenir du bon vieux temps avec lui, assouvissant ainsi ses pulsions perverses et plus ou moins bestial... Enfin, il se souviendrait de la façon dont laquelle tout ceci s'était terminé x)
Pour le moment, il gardait ça pour lui et puis de toute façon, ça lui servirait bien pour un autre moment. Il pourrait bien ce servir de ce prétexte pour rendre docile cette brave bête.
Mais bon, tout ces plaisirs là avaient pris fin avec le fait qu'ils devaient tout les deux aller en cours. Finalement ils s'étaient séparés ainsi et puis quand l'envie prendrait à Genki d'aller le voir, bah il s'en priverait pas hein.

La journée de cours fut d'un banal affligeant et Genki s'était fait chier toute la journée. Pourtant, c'était la section qu'il avait choisi et puis tout au long de sa vie, on lui avait bel et bien répété qu'il fallait qu'il fasse ça comme études. Au final, sa vie était contrôlée du tout au tout et c'est ce qui l'énervait, au point de se détester pour sa faiblesse. C'était nul de penser ainsi, mais il n'y pouvait rien et haïr son père père n'était pas suffisant. Il le maudissait toujours autant, sans vraiment pouvoir répliquer quoi que ce soit. C'était lui qui avait le pouvoir et pas son fils. La preuve en était que Genki avait disparu de la surface de la terre durant pas mal de mois. Il était passé par tout, la cure de désintox, les mutilations, les coups et autres horreurs dont son père était capable et dont le blond n'avait surtout pas envie de parler...
Il ne souhaitait tout simplement pas que quelqu'un d'autre subisse ce qu'il avait vécu durant ce laps de temps.

Bref... La journée s'était écoulée bien trop lentement et il pensait qu'il irait se coucher tôt ce soir pour se reposer un peu de tout ça. Les cours c'était fatiguant et Genki en avait oublié le fonctionnement: du bourrage de crâne et rien d'autre... Vraiment pathétique dans le fond, mais les jeunes d'aujourd'hui se devaient d'avoir plusieurs diplomes pour pouvoir percer dans la vie active...
Bien, passons cet épisode là, Genki en avait plein la tête et le repos était vraiment nécessaire. C'était donc d'un pas trainant que le blondinet prenait le chemin des dortoirs pour pouvoir regagner son lit. Et une fois chose faite, le chaton alla s'y écrouler sans regarder si il y avait quelqu'un ou non dans la pièce. Se reposant quelques minutes, le jeune se redressa ensuite pour retirer sa veste avant de se rendre compte qu'il y avait effectivement quelqu'un déjà présent dans la pièce.
Mais quelle ne fut pas sa surprise quand Genki reconnu la personne qui se trouvait ici avant lui... Restant immobile, le blond ne put que souffler son nom:

"- Masahito..."
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Invité
& Invité



MessageSujet: Re: Te revoir me comble de joie... (Pv Masahito) Jeu 13 Mai - 19:57

« Je hais cet endroit. Je n'aurais jamais imaginé qu'il puisse y avoir pire qu'être chez mon père et pourtant si : vivre dans la même école que Sakki Korosu ... Il a eu le don de faire de ma vie un enfer, et comment puis-je m'en défendre ? Il n'y a aucune solution. Tout ce qu'il me reste à faire, c'est lui céder pour qu'il me fiche la paix et ne me fasse pas trop mal, pas comme... la dernière fois. »
Soupirant doucement, Masahito referma son journal. Comme il ne parlait à personne de ses mésaventures, écrire dans ce petit livret lui permettait d'évacuer un minimum la pression mentale douloureuse qu'il ressentait depuis son arrivée à Seiteki. Comment aurait-il pu deviner que ce serait aussi horrible ? Mais tout ça, c'était de la faute de sa mère, de toute façon. C'était elle qui l'avait envoyé ici de force... elle qui l'avait inscrit dans la section commerce, comme pour faciliter les choses à Korosu qui non seulement pouvait contrôler ses faits et gestes, mais en plus, avait le même emploi du temps.

Il était fatigué ce jour-là. Épuisé par les efforts constant qu'il devait faire pour cacher sa douleur lorsqu'il se levait ou s'asseyait, et engourdit par les médicaments que lui avaient prescrit le médecin scolaire contre ses maux de tête incessant. Il n'en pouvait plus, penser à Sakki lui mettait la migraine, et la simple idée de le croiser dans un couloir commençait à l'angoisser. Grâce aux cachets, il commençait seulement à décompresser un peu.
En cours, il se faisait le plus discret possible, restant dans le fond de la classe et n'adressant la parole à personne, comme à son habitude à vrai dire. Il ne voulait pas qu'on le questionne sur le bleu rougeâtre à l'angle de sa pommette, ni sur le foulard de soie noir ou le bandana qu'il portait au cou presque tout les jours. Il n'avait pas le choix, il fallait qu'il cache les nombreuses marques de morsure que lui avaient infligé l'autre étudiant.

Son calvaire ne s'arrêtait donc jamais, à part lorsqu'il était dans sa chambre. Là encore, il rentrait tôt pour être le premier couché et ne pas avoir de comptes à rendre à Ryosuke lorsqu'il arrivait. Il faisait semblant de dormir, et ainsi gardait sa tranquillité, et son silence, bien que cela commençait à lui peser sérieusement ...

Assis en tailleur sur son lit, le blond rédigeait donc son journal depuis quelques longues minutes lorsqu'il sentit du mouvement à côté. Sûrement le nouveau de la chambre qui venait se coucher. Il n'y prêta pas attention, n'ayant pas envie de faire connaissance, de parler, de sympathiser encore moins. Alors il ne leva même pas les yeux vers la silhouette blonde qui s'affala dans le lit d'à côté, ce fut donc seulement lorsque le nouvel arrivant se releva et murmura son nom que le blond détacha le regard de son carnet, pour regarder avec stupéfaction ce très vieil amant qu'il croyait disparu depuis des mois...

- Oh...? Genki ?

Surpris est un mot encore faible pour définir l'état d'esprit dans lequel se trouvait Masa. Il aurait pu avoir vu un fantôme qu'il aurait eu la même expression !
En face de lui se tenait probablement le seul garçon pour qui il ait un jour ressentit quelque chose de bien plus fort qu'une simple attirance physique... Ce blond-là, il l'avait couvert de tendresse, et lui avait ouvert les portes d'un monde inconnu pour lui jusqu'à lors... celui de la drogue, certes, mais celui de l'amour aussi...
S'il n'avait pas eu si mal aux jambes, il se serait probablement levé aussitôt pour le rejoindre, mais il dut se contenter de se redresser, se tournant complètement vers lui, les yeux brillants d'émotion.

- Tu es... Tu... vas bien ?

Banale... mais comment voulez-vous entamer la conversation avec une personne que vous croyiez morte ou disparue ? Ce n'était vraiment pas simple, mais le bonheur de le retrouver pouvait se lire dans le visage habituellement si froid de Masahito.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Genki Oka
&

avatar
•• Messages : 44
Localisation : Nulle part...

MessageSujet: Re: Te revoir me comble de joie... (Pv Masahito) Jeu 13 Mai - 21:02

Genki avait passé cette journée horrible, en plus de ça, il ne s'était pas forcément bien reposé. Mais que voulez-vous, ses retrouvailles avec Sakki avaient été plus ou moins sacré et maintenant qu'ils s'étaient séparé pour on ne savait combien de temps, laissait du temps libre au petit prince. Alors pour la première fois qu'il était ici, il passa enfin la porte de sa chambre, pour immédiatement aller s'étaler dans son lit. Les cours l'épuisaient au final, lui qui n'avait pas vu le jour ou une école depuis des mois. Enfin... On en revenait toujours au même point... Tout était de la faute de son père et rien d'autre. Il l'avait tellement fait souffrir ces derniers mois que Genki n'avait pas réellement su si il arriverait à s'en sortir un jour, alors quand celui-ci était venu lui annoncer qu'il lui avait trouver une école faite pour lui, Genki n'a pas hésité une seule seconde pour se sortir de son enfer et ne plus revoir son bourreau, ni même son tyran de père.
Le blond était là pour fuir ces souvenirs et ne souhaitait pas s'y replonger à la moindre occasion... Il en avait pas envie et surtout pas devant la personne qu'il venait de retrouver. Jamais dans sa vie il n'aurait pensé revoir Masahito dans cette école. Certes... Il avait été son fournisseur en came, mais pas seulement ça... Masa fut son premier amant et quelque chose s'était à l'intérieur de lui, bien qu'il ne se le soit pas vraiment avoué. Et le revoir ici... Pour Genki c'était une surprise indescriptible et son expression devait bien marquer le coup et pour son vis à vis, il en allait de même.
De nombreux souvenirs lui revenait en mémoir, de bons souvenirs, comme de mauvais. Mais Genki préférait se souvenir des meilleurs, ceux qu'il avait eu avec Masa... Ceux qu'il avait mainte fois revisité durant ses mois de captivité, pleurant parfois, luttant contre son autorité supérieure.
Il avait tellement été détruit tout ce temps là.

Bref... Un doux sourire était apparu sur le visage de Genki quand Masa demandait de ses nouvelles. En tout les cas, lui il était content de le revoir tout comme son vis à vis apparemment. De ce fait, le blond se permit d'aller s'asseoir sur le lit de son ancien amant pour répondre à celui-ci.

"- Je vais bien oui... Et toi...?"

Genki ne poserait pas de question sur ce qu'il voyait et il avait bien vu la petite marque rouge sur la joue de celui-ci. Il savait à quel point Masahito pouvait être secret sur sa personne et le blond avait appris à le connaitre comme ça, alors il ne changerait rien aux habitudes qu'il avait pû avoir durant ce temps. Se grattant légèrement la tête, l'air anxieux, Genki rajouta:

"- Je... Je voulais m'excuser..."

Il avait disparu du jour au lendemain sans laisser de trace... Alors il lui devait bien ça...
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Invité
& Invité



MessageSujet: Re: Te revoir me comble de joie... (Pv Masahito) Lun 17 Mai - 19:50

Jamais Masa ne se serait attendu à une telle coïncidence. Les évènements pourris dans sa vie s'enchaînaient comme les planches d'étiquettes entre les mains d'une conditionneuse en bijoux (non je ne suis pas traumatisée !), et s'il s'était presque attendu à finir par être dans le même dortoir que Korosu, jamais il n'aurait pu imaginer trouver Genki dans le lit le plus proche du sien ... Ce blond là qu'il avait cru disparu à jamais depuis des mois, dont il n'avait plus eu de nouvelle et qu'il n'était pas parvenu à joindre ... Naturellement, comme ils avaient été très proches, il n'avait pas été trop difficile pour Masahito de faire des suppositions sur ce qui avait bien pu lui arriver, et aucune des possibilités n'étaient vraiment réjouissantes...
Il savait que son père était un yakuza, une des têtes de la mafia, et qu'il était homophobe. Il savait également qu'il n'était pas au courant qu'il prenait de la drogue, et que l'un comme l'autre s'il l'apprenait le rendrait sûrement fou ... Alors il pouvait imaginer que c'était ce qui était arrivé, et de là il avait inventé les pires scénarios, Genki dans une cage, Genki noyé dans un lac, Genki transformé en eunuque ... Ou alors, il pouvait tout aussi bien l'avoir rayé de sa vie et avoir décidé du jour au lendemain de l'ignorer totalement.

Mais le revoir aujourd'hui, croiser son regard ravi, et son sourire très doux, rassura Masa qui comprit au moins qu'il ne s'agissait sûrement pas de la seconde option. Il le regarda venir s'asseoir à ses côtés sur le lit, lui répondant qu'il allait bien. Ce n'était pas vraiment la réponse qu'attendait le blond. Il savait que ces derniers mois devaient avoir été difficiles pour lui, et aurait aimé être certain que maintenant... ça irait. Et même peut être, savoir ce qu'il avait dû endurer ...
Genki le connaissait bien, et Masa sourit légèrement, baissant les yeux alors qu'il demandait "Et toi...?". La marque rouge sur sa joue n'était rien à côté des marques de morsures et suçons dans son cou, cachés par le bandana noir qu'il gardait bien en place. Non ça n'allait pas bien, pas bien du tout depuis qu'il avait retrouvé Sakki Korosu... Mais il n'y pouvait rien et devait accepter pour ne pas agraver les choses.

- Comme d'habitude, comme tu peux le voir.

Il sourit légèrement en montrant la marque sur sa pommette, reposant ensuite le regard dans celui de son ancien amant qui le regardait l'air anxieux en préparant ses excuses... Avec douceur, Masa prit une de ses mains, et glissa l'autre sur sa joue venant poser ses lèvres sur les siennes pour lui voler un baiser bref et chaste.

- Tu es pardonné ... Raconte-moi ce qui s'est passé ...

Masa se sentait fautif, et même si visage restait figé dans ce qui semblait être une éternelle froideur, ses yeux témoignaient de douceur et de l'inquiétude qu'il ressentait vis à vis de ce garçon, probablement l'amour de sa vie ... Genki.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Genki Oka
&

avatar
•• Messages : 44
Localisation : Nulle part...

MessageSujet: Re: Te revoir me comble de joie... (Pv Masahito) Mer 19 Mai - 11:30

Genki était réellement heureux de retrouver son ancien amant. Il lui avait tellement manqué dans le fond. Il s'en était voulu de ne pas avoir pû lui donner de nouvelles le concernant. Mais son père avait tout coupé ce jour là... Tout...
Mais l'heure n'était pas encore à ces explications, le chaton prenant des nouvelles de son vis à vis qu'il sentait hésitant et pas très bien dans le fond. Comme dit précédemment, Genki ne poserait pas de questions, il avait l'habitude du silence de Masahito et s'y était fait. Puis Masa lui répondit un vague 'comme d'habitude', ce qui fit légèrement sourire le blond. Genki, quant à lui, se mit à s'excuser de sa longue absence sans nouvelles ni aucun moyen de communication. Si il avait eu son portable, ça aurait été différent et le chaton aurait pû donner régulièrement de ses nouvelles à Masa au moins. C'était lui le plus important, le reste, il s'en fichait presque... A part peut-être Sakki, qu'il avait retrouvé il y a pas longtemps, pour finir dans son lit. Mais son coeur et ses pensées avaient sans cesse été tournées vers le jeune homme qu'il avait à côté de lui.
Aussi, quand Masa lui prit la main et vint l'embrasser, un petit sourire timide faisait son apparition sur son visage, celui-ci s'effaça presque instantanément quand son vieil amant lui demanda de raconter ce qui lui était arrivé.

"- Tu sais comment est mon père..."

Commença Genki avant de se plonger dans ses souvenirs... Ses douloureux souvenirs qui remontaient à la surface. Encore une fois, son visage témoignait de la douleur qu'il avait bien pû subir à cause de ce tyran. Il se souvenait que trop bien de la manière dont il avait été récupéré en sortant de chez son amant ce soir là et heureusement, il n'était pas chez Masa ce soir là. Il s'en aurait plus que voulu si il lui avait fait du mal par sa faute. Après ça, les mutilations qu'il avait subit lui revevait en mémoire... Sa langue en témoignait pour lui. Ensuite, il y a eu sa cure de désintoxication et son seuvrage qui avait duré plus d'une semaine et à ce moment là, Genki avait cru devenir fou tellement la douleur avait été intense. Mais il était certain qu'on ne pouvait pas effacer deux années de consommation de drogue comme ça. Et puis, les médecins l'avaient garder un mois sous surveillance pour éviter les récidives. Au moins, il avait passé un mois plus ou moins tranquille, bien que ça l'ait à jamais changé. La suite, un véritable calvaire... Sa mère surprotectrice n'empêchait pas son père de le battre ou de l'insulter. Il était surveillé constament, pour éviter toute fuite. La prison aurait été une partie de plaisir à côté... Mais c'était le prix à payer pour avoir un père Yakuza et homophobe par-dessus le marché.
Repensant à tout ça, Genki ne savait pas par où commencer et il prit une grande inspiration avant de se lancer:

"- Un soir, mon père m'avait fait suivre par deux ou trois de ses hommes et ce fameux soir, j'étais chez un homme pour m'exercer davantage, pour nous quoi... Et quand je suis sorti, ils me sont tombés dessus sans que j'ai eu le temps de calculer ce qui s'était passé. Ils m'ont jeté dans la voiture et emmené auprès de mon père. J'ai bien cru que j'allais y passer et finalement... J'aurais peut-être préféré. Il m'a mutilé et envoyé à l'hôpital pour évacuer la merde que j'avais dans le sang à ce qu'il disait. J'ai dû passer l'une des semaines les plus horribles de ma vie..." Genki resserra doucement la main de Masa dans la sienne pour éviter de se mettre à pleurer. "Quand je suis sorti de cet endroit, mon père se faisait un plaisir de me rabaisser et de me battre... Un comble pour un chef Yakuza homophobe que son fils soit attiré par les hommes. Enfin... Mon père a eu la bonne idée de m'envoyer ici et je m'en porte bien mieux. Je suis loin de lui et près de toi maintenant. Tu m'as tellement manqué..."

Le blond baissa la tête, il n'avait pas pû empêcher certaines de ses larmes couler. Ca avait été tellement dur et il n'avait jamais réussi à extérioriser tout ces souvenirs et il avait fallu que Masa réapparaisse dans sa vie pour que ça sorte. D'un revers de sa main libre, il effaça vite fait les petites gouttes d'eau qui perlaient à ses yeux avant de relever la tête et lui sourire. Tout était fini maintenant.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Invité
& Invité



MessageSujet: Re: Te revoir me comble de joie... (Pv Masahito) Mer 19 Mai - 21:30

Masahito avait toujours été un garçon assez peu stable et volage. Peut être tenait-il ça de ses parents après tout ? Son père n'était même pas son géniteur, et se permettait bien de le lui rappeler chaque fois qu'il était obligé de passer un moment à ses côtés, et sa mère, elle enchaînait les hommes au lit espérant bien un jour finir par y mettre son propre fils. Elle pouvait toujours courir, puisque le fils en question s'était plutôt tourné vers le sexe masculin, après avoir essayé les deux. Garder un seul et unique partenaire lui avait été impossible, mais ça ne l'empêchait pas d'avoir des favoris. Et bien qu'il ait toujours essayé de mettre de l'ordre dans ses sentiments pour ne jamais en souffrir, il avait fini par ressentir de l'amour pour quelqu'un. Cette personne, elle se tenait là, devant lui, serrant sa main en racontant une histoire qui lui déchira le coeur.
S'il avait seulement su où habitait le blond, il serait venu lui porter secours... mais ça avait toujours été confidentiel, pour ne pas ... prendre de risques, ce qui ne leur avait finalement rien apporté.

Son père ... oui il savait bien quel genre d'homme ce devait être, suite aux nombreuses conversations qu'ils avaient échangé, où Genki parlait bien plus de lui que Masa ne le faisait. Masa le silencieux, il fallait l'accepter comme ça parce qu'il ne s'ouvrait à personne, n'admettant pas la réalité de sa vie et ne voulant pas que l'on sache ce qu'elle était. Qu'on le prenne en pitié ? Il ne le voulait pas. Certainement pas. Alors Genki ne savait presque rien de son propre père, si ce n'est que chaque été se trouvait être un enfer pour le plus jeune des deux blonds... Quant à Sakki, il n'en avait jamais parlé. Il justifiait les marques de coups par des bagarres, et les bleus aux cuisses et morsures par des amants joueurs ... Il s'en était toujours plutôt bien sorti et ne paraissait pas malheureux, quoi qu'il en soit en vérité.

Avec attention, et caressant du pouce la main de son compagnon, il écouta donc son récit, rageant de savoir tout ce que lui avait fait subir cet homme monstrueux. Enfermement, mutilation, insultes et coups... Au fond, leurs pères se ressemblaient autant que leurs mères, deux gourdes, et deux monstres ...

- Je... je suis désolé.

Une boule dans la gorge, Masa ne parvenait pas à ravaler sa haine. Voir les larmes monter aux yeux de Genki témoignaient d'autant plus de la souffrance qu'il avait du vivre durant ces mois d'isolement, et de douleur...

- C'est fini maintenant, je suis là ... et j'serais toujours là.

Il le regarder essuyer rapidement ses larmes et sourire, Masa lui rendit donc un léger sourire, mais cela n'effaçait pas ce qu'il ressentait maintenant.
Toujours avec cette douceur dont il ne faisait preuve que pour Genki, le blond l'attira contre lui et vint le serrer avec tendresse, passant une main dans ses cheveux pour les caresser tout en gardant l'autre main dans son dos. S'il voulait évacuer et pleurer, c'était le bon moment. Ils étaient seuls dans la chambre et tranquilles pour un moment, pour des retrouvailles agréables et tendres.
Le relâchant enfin, Masa posa donc la question importante :

- Tu es en commerce j'espère ?
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Genki Oka
&

avatar
•• Messages : 44
Localisation : Nulle part...

MessageSujet: Re: Te revoir me comble de joie... (Pv Masahito) Jeu 20 Mai - 14:59

Genki ne s'était jamais rendu compte du calvaire qu'il avait pû vivre dans sa prison... Sa propre maison en plus. Pour lui, c'était normal et tout ceci était devenu une habitude pour lui, une habitude douloureuse à laquelle il n'avait pas cherché à s'évader. De toute façon, il n'aurait pas pû y arriver avec tout les Yakuza qui le surveillaient. Mais grace à Masahito, le blond se rendait compte combien il avait pû souffrir à cause de sa propre famille, restant seul et sans défense face à ce qui se passait. C'était pour ça qu'il avait laissé échapper quelques larmes. Il n'avait pas pû les retenir et même si il pleurait jamais, devant Masa c'était différent et il ne savait pas pourquoi.
En tout les cas, il retrouvait la douceur de son premier amant, cette douceur qui lui avait tant manquée. Et d'ailleurs, Genki ne comprenait pas pourquoi Masa s'excusait... Ce n'était pas de sa faute et le chaton savait que ce cas de figure aurait fini par arriver, mais il ne pensait pas aussi tôt, et surtout pas aussi jeune. Le blond avait eu du mal à supporter tout ça dans le fond, mais comme le disait son amant, tout était fini et maintenant, il se sentait en sécurité dans ses bras. Il se serra un peu plus contre lui, retenant tant bien que mal ses larmes pour ne pas qu'il paraisse faible à ses yeux. Le chaton profitait de l'étreinte de Masa, ainsi que ses caresses avant que le blond ne le relâche. Au moins, on pouvait appeler ça des retrouvailles digne de ce nom. Et encore, Genki ne lui avait pas dit pour sa langue... Allez savoir comment réagirait Masa... C'est ce qu'il redoutait le plus... Mais bon, le blond à côté de lui n'avait pas posé la question et le découvirait bien assez tôt à son goût.
Bref... Un fin rire passa les lèvres de Genki à la question de Masahito. En plus d'être dans la même chambre, ils seraient dans la même classe à ce que comprenait celui-ci. Les coincidences franchement!! En tout les cas, il les aimait ces coïncidences.

"- N'aies crainte, je suis aussi dans la section commerce !"

C'était amusant dans le fond. Il allait voir Masa tout les jours et à longueur de temps, que du bonheur pour lui au final. Mais ce que constata une nouvelle fois Genki, c'est qu'il n'avait parlé que de lui et finalement, il connaissait très peu son amant, ce qui le chagrinait un peu dans le fond. Mais il ne dirait rien de plus, il ne voulait pas le voir fuir parce qu'il poserait trop de questions. Et puis si Masa voulait parler, il était ici, il l'écouterait sans le juger.

"- Ca fait longtemps que tu es arrivé ici Masa...?"

Ca il avait bien le droit de savoir non ? XD
Genki alla de nouveau se coller à Masa, son contact lui avait manqué et il cherchait à rattraper le temps perdu. La prochaine, il s'enfuirait de chez son père, quitte à risquer sa vie, mais il était certain que ce serait moins pire que les tortures qu'il avait subit jusque là.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Invité
& Invité



MessageSujet: Re: Te revoir me comble de joie... (Pv Masahito) Sam 29 Mai - 12:12

Le silence avait tendance à retomber facilement entre les deux blonds, pour cause, Masahito n'était pas très bavard, et il était compréhensible que Genki avait autre chose à faire que parler de ses mois de captivité, privation et souffrance. S'il avait eu un peu plus de tact, le plus jeune aurait bien tenté de changer de sujet de conversation pour parler de lui, pour qu'ils se mettent à rire de choses futiles mais ... Ce n'était pas dans ses cordes. Il en était tout simplement incapable. Genki était là, Genki avait souffert, et Masa voulait savoir...
S'il avait eu le père en question sous la main, il lui aurait certainement fait la peau, mais là, il ne pouvait rien, et de toute façon, il ne devait rien faire, au risque de causer des problèmes encore plus graves à son chaton et ça c'était plutôt hors de question.

Dans les bras de Masa, le blond pouvait se laisser aller et pleurer autant qu'il le souhaitait... pourtant on sentait bien qu'il se retenait, sûrement pour ne pas paraître faible... Mais ce n'aurait pas été une faiblesse d'être tout simplement humain...
Il fallut quelques minutes à Genki pour finalement se détacher un peu de l'étreinte de Masa pour le rassurer en lui témoignant qu'il était également dans la section commerce. Un très léger sourire éclaira le visage du plus jeune, véritablement ravi par cette nouvelle même s'il ne le montrait que très peu puisqu'il avait toujours cette difficulté prononcée à exprimer ses sentiments et émotions.

- Tu viens de me rendre... véritablement heureux.

Il fallait bien qu'il le dise puisque ça ne se voyait pas, mais savoir qu'ils allaient pouvoir passer jour et nuit ensemble lui faisait réellement plaisir. Ils auraient de quoi rattraper le temps perdu au moins ... et ça, c'était une très bonne nouvelle.
Les battements de son coeur s'accélérant un peu, simplement parce qu'il observait son vis à vis plus en détail, Masa se pencha doucement sur son cou pour en embrasser la peau claire et parfaitement lisse. Son chaton lui avait manqué, terriblement. L'inverse total de Sakki et sa brutalité...

Puis finalement, ce fut Genki qui brisa le silence en lui posant enfin une question qui le concernait lui. Longtemps ? Il ne savait plus trop. Il avait passé une journée entière à l'infirmerie, une journée de cours, la journée de son arrivée ...

- Ca doit faire trois jours, enfin c'est mon quatrième aujourd'hui.

Masahito détourna le regard. Il fallait qu'il parle de lui maintenant ..? Bien, pour Genki, il pouvait faire cet effort.

- J'ai été mis en garde à vue ... Cette fois ma mère à pas supporté, alors elle m'a envoyé ici. hm ... Mais puisque tu es là, ce n'est plus une punition ...

Mordillant la peau de son cou avec malice, Masa glissa une main à la taille de son ancien amant pour le serrer contre lui.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Genki Oka
&

avatar
•• Messages : 44
Localisation : Nulle part...

MessageSujet: Re: Te revoir me comble de joie... (Pv Masahito) Dim 30 Mai - 11:39

Après son récit, le silence était retombé dans la chambre, comme à l'habitude. Mais Genki n'en voulait pas à Masahito, il le connaissait que comme ça et s'était déjà fait à l'idée que le blond ne saurait pas grand chose sur celui-ci. C'était pas très grave...

Bref... Son passé à lui était loin et ne souhaitait pas plus que ça en parler davantage, alors c'était pour cette raison que le silence était retombé dans la chambre. C'était pas pour autant que Genki s'était éloigner de son ancien amant, et durant la conversation, Masa en vint à demander dans quelle section se trouvait le chaton et en un sourire, le blond répondait qu'il était dans la même section que lui. Son vis à vis était heureux, ça se sentait, bien que ça ne se voyait pas sur son visage et l'autre blond ne fit que confirmer çaen reprenant la parole. Resserrant un peu la main de Masa qu'il n'avait pas quitter, Genki vint de nouveau se coller à lui, comme un vrai chat.

En tout cas, il eut le droit un baiser dans son cou, chose qui le fit légèrement trésaillir, la douceur de ses lèvres venant doucement le chatouiller, puis, ce fut au tour de Genki de poser une question, à savoir depuis combien de temps il se trouvait à Seiteki. Trois-quatre jours... C'était un nouveau lui aussi alors. En tout les cas, cette question dénoua la langue de son amant d'amour. Il était heureux même d'entendre enfin un petit bout de sa vie. Et bien évidemment, ça concernait sa mère, son père, il n'en avait jamais entendu parlé. Peut-être qu'il était mort... Qui sait? Enfin, Genki s'en fichait maintenant, Masa lui disait ce qu'il voulait, il ne lui en voudrait pas pour le reste.

"- Ah oui... Ta chère maman..."

Genki ne chercha pas plus et laissa Masa s'amuser dans son cou, tandis que sa main sur sa taille le rapprochait un peu plus de lui. Un sourire malicieux apparaissait sur le visage du chaton, qui se laissa tout simplement faire avant de trouver la position bien plus qu'inconfortable. De ce fait, Genki prit la liberté d'aller chevaucher directement Masahito, histoire de le voir de face et qu'il ait ainsi tout le loisir de redécouvrir son corps et de s'amuser avec. Ca lui manquait horriblement...

"- Je suis ravis que cet endroit ne soit plus une prison pour toi~"

Ajouta le chaton à son attention, caressant doucement les cheveux de Masa, il avait envie de lui à ce moment même... Alors autant qu'il continue sur sa lancée... Ca lui ferait un bien fou de refaire l'amour avec Masahito, son tout premier amant.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Contenu sponsorisé
&



MessageSujet: Re: Te revoir me comble de joie... (Pv Masahito)

Revenir en haut Aller en bas

Te revoir me comble de joie... (Pv Masahito)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu ♦ オフサイドで :: 2010-