AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Notre nouveau Forum Coup de Coeur !!
Changement de design en Cours ~ Nouveau postes vacants en écriture ~ Nouveau contexte en ligne ~ A venir : Un recensement & un recrutement de modérateurs.

Noisy night~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Hey, Look ! It's Satsuki Kimura
& Underground Color

avatar
•• Messages : 98
Localisation : Hell with DarkKitties

MessageSujet: Noisy night~ Sam 1 Mai - 18:29


J'étais parti tôt de la chambre ce matin. Pour la simple et bonne raison que je voulais réviser l'interro que j'avais plus tard dans la matinée. Commerce International. Quel idée de faire une matière comme ça pour les linguistes ? Enfin après tout je l'avais choisis parce-que c'était une option et que je voulais faire du commerce à côté de mes langues donc quoi que de mieux que ça. C'était quand je ne savais pas que les cours étaient d'un profond ennuie à tel point que je m'endormais en cours. En plus de ça j'étais crevé, j'avais pas fermé l'oeil de la nuit à cause d'un certain malin qui s'était amusé à faire des galipettes toute la nuit. J'avais franchement pas l'air en forme et je ne pus même pas m'habiller correctement. Un jean serré, un t-shirt (le premier qui me vint : xxl, rose pâle avec un gros « fuck me » écrit en vert fluo sur le torse), j'enfilai mes basket et prit le temps tout de même de me passer de l'anti-cerne et un peu d'eye-liner avant de sortir avec mon sac et mes livres. Je ne pris même pas la peine d'adresser la parole aux autres, ils m'avaient énervé.

Direction la bibliothèque. Je m'installais à une table centrale dont les lumières étaient déjà allumées. Il devait être 7h05, mon interro était à 14h j'avais encore largement le temps de réviser pour avoir une bonne note. J'ouvris donc mon cahier et le bouquin du prof. Un stylo se baladant vaguement entre mes doigts et ma bouche avant d'atterrir sur une feuille pour griffonner quelques notes. En fait, je savais déjà que j'aurais une bonne note car le prof me connaissait et on avait déjà échangé plusieurs fois des 13 voire des 15 contre mon petit talent particulier. Mais par acquis de conscience je préférais tout de même connaître mes cours et je travaillais dans l'urgence, toujours. En même temps, ça m'avait fait une bonne raison pour quitter le dortoir. Je pouvais plus supporter d'être en leur présence. Tooru et Sakki. Et puis quoi encore...Tooru avait des goûts de chiottes des fois c'était vraiment aberrant. Enfin, ils avaient copulé toute la nuit comme des bêtes sans penser qu'ils pouvaient me réveiller. En même temps, je ne me serais pas gêné si un du dortoir m'avait plu mais quelque chose m'ennuyait profondément. M'ennuyer...je reste poli, parce-que c'est bien pire que ça, j'ai l'impression que mon sang changeait de sens dès que j'entendais un gémissement. J'avais mis ma tête sous mon oreiller mais ça n'empêchait pas les petits cris de venir me cogner les oreilles et à peine je m'assoupissais qu'un long gémissement me faisait ouvrir grand les yeux. Monstres qu'ils étaient ! Et ce Sakki...

Ah...mais je devais réviser. Je plongeais donc mon nez une nouvelle fois dans le livre reprenant une ligne que j'avais sauté jusqu'à...ce que je sentes la fatigue. Mes paupières ce faisait lourdes... drôlement lourdes. Je ne resistais pas longtemps et je piquais du nez contre le bureau. La casquette que j'avais eu l'intelligence de placer sur mes cheveux rouges décolorés cachait mes yeux clos et je m'endormis enfin d'un sommeil tranquille et long.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Tooru Maeda
& Child Prey

avatar
•• Messages : 150

MessageSujet: Re: Noisy night~ Sam 1 Mai - 18:59

  • En entendant la porte du dortoir claquer, Tooru eut quelques remords. Il pensait avoir été discret, autant qu'il le pouvait dans ce cas particulier. Il ne s'était pas même pas rendu compte que Satsuki était réveillé, en même temps il avait eut d'autres choses à penser. Si lui et Satsuki se disait tout, il avait peut être omis de lui annoncer que son nouveau plan cul régulier, se trouvait être dans le même dortoir qu'eux. Il n'était même pas ami avec Sakki, ils prenaient juste du bon temps pour relâcher la pression de temps en temps.

    Il aurait peut être dut le prévenir, ce n'était pas son genre de se lever si tôt. Il lui avait vaguement parlé d'un contrôle, enfin ce n'était pas comme s'il avait un arrangement avec la plupart des profs. Il soupira et se retourna sur le dos. Sakki s'était levé peu de temps après Satsuki, il était seul, et le sommeil l'avait déserté. Il se redressa et parti prendre une douche. Attrapa les premiers vêtements qui trainaient et ne pris même pas la peine de se coiffer. C'est vêtu d'un marcel qui dévoilait ses tatouages et d'un pantalon déchiré qu'il sorti.

    Il arriva à son premiers cours avec quinze minutes de retard. Il quitta son premier cours, avec quarante cinq minutes d'avance, renvoyé. Sur un cours d'une heure il avait fait très fort. Tooru parti déjeuner à la cafétéria, espérant y voir Satsuki, mais il n'était visible nulle part. Une moue contrariée s'afficha, en plus il avait laisser son téléphone au dortoir, et une distance cosmique les séparait. Il engloutis rapidement un énorme petit déjeuner, puis se dit que peut être son ami se trouvait à la bibliothèque.

    Il y venait plus régulièrement que n'aurait plus le soupçonner la plupart de ses professeurs, il se calait généralement au fond, entre deux étagères, pour lire à son aise. Personne ne penserait venir à chercher le cancre ici. A peine fut-il entré, qu'il aperçut Satsuki, avachis sur une table. Il dormait paisiblement. La nuit avait été courte, loin d'avoir pitié, Tooru s'avança vers lui, et se pencha vers son oreille et prit sa voix la plus autoritaire.

    « Monsieur Kimura, vous trouvez que la bibliothèque est un endroit pour dormir ! »

    Un sourire moqueur prit place sur son visage tandis qu'il contournait la table, pour s'affaler sur la chaise en face. Il aurait peut être dut y aller plus doucement, après tout il était sans conteste un des responsables de son insomnie. Mais ça avait été plus fort que lui, le voir affalé sur la table, calme et ne s'attendant certainement pas à être sorti du sommeil. Il n'avait pas pu s'en empêcher. Il jeta un coup d'œil aux documents éparpillées sur la table. Ah ? Il essayait vraiment de réviser, il devenait donc sérieux. Ça arrivait à tout le monde apparemment.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Satsuki Kimura
& Underground Color

avatar
•• Messages : 98
Localisation : Hell with DarkKitties

MessageSujet: Re: Noisy night~ Sam 1 Mai - 19:32


Calme. Silencieux. Je ne rêvais pas, je dormais d'un simple sommeil réparateur. J'ai du dormir une bonne heure mais l'opportunité ne me laissa guère plus de temps car une voix autoritaire résonna soudain contre mon oreille.

« Monsieur Kimura, vous trouvez que la bibliothèque est un endroit pour dormir ! »

Je sursautais en poussant un cri d'effroi. Me redressant vivement. Balbutiant un oui-non-j'm'en fous entre mes lèvres encore engourdies par le sommeil. A peine j'eus pris conscience de la situation qu'une autre voix chuchota avec autorité « silence dans la bibliothèque ». Je grognais en fronçant du nez et du front. J'avais bien dormis certes mais c'était loin d'avoir été suffisant pour que je me sentes mieux et....oh ! Mes révisions ! Je baissais le nez sur ma feuille sur laquelle j'avais eu le temps d'écrire 3 pauvres idées. Soit. J'abandonnais, je réviserais mieux pour les épreuves finales. Cette fois, je miserais tout sur mon sex apeal. Si je me débrouillais bien, j'aurais même peut-être un 16, j'étais plus noté sur mon corps que sur autre chose en fait.

...Et qui m'avait réveillé en fait ?? Je levais les yeux, enfin, et je tombais nez à nez avec Tooru. Que faisait-il là ? Il avait pas cours à cette heure là ? Et puis de toute façon je lui faisais la gueule. Enfin...je pouvais toujours essayer mais je savais déjà que ce serait sans succès. Je grognais en le regardant avant de détourner le visage. Je devais être affreux et je n'aimais vraiment pas qu'il me voit dans cet état, lui encore plus que les autres. Une légère moue sur les lèvres, je posais mon menton dans une de mes mains et je refermais le livre et le cahier de l'autre.

« Qu'est-ce tu fais là ?... » un blanc « T'as l'air en forme dis moi... »

Je me redressais une nouvelle fois pour poser une main devant ma bouche pour cacher un énorme bâillement. C'était la faute de Too et il se demmerdait encore pour me réveiller. Je lui avais fait quoi pour qu'il me traite aussi mal ?? En fait j'étais quasi sûr qu'il m'en voulait parce-que se faire Sakki et me réveiller deux fois en moins de 12 heures, c'était quand même fort de chocolat.

« Dis tu m'en veux ? J't'ai fait quelque chose ?...laisse moi pioncer à la fin ! Ça t'a pas suffit de passer la nuit à gémir !.... » lançais-je finalement.

S'il y avait bien une personne avec laquelle je pouvais agir aussi naturellement c'était avec lui et c'était ce que j'appréciais le plus. Pas besoin de faire attention à ce que je faisais. Tooru me connaissait et avec lui j'étais moi même. C'était agréable quand toute la journée on jouait les gentils petit garçon naïf et facile. Et j'espérais pouvoir me racheter si j'avais fait quelque chose qui l'avait embêté parce-que c'était un sentiment que je ne voulais pas perdre. Enfin me racheter dans la mesure de mes moyens et ça il fallait compiler avec mon ego sur-dimensionné que j'aimais tout autant.

L'image de Sakki léchant le torse de Toou m'apparut subitement dans les yeux et je ne pus contenir un haut le cœur. Ce mec était absolument écœurant. Comment Tooru pouvait se laisser toucher par ça ?! Et en plus il ne m'avait absolument rien dit. Je frissonnais légèrement. Alors qu'il ne m'avait jamais rien demandé à moi...Est-ce que Tooru me trouvait laid en fait ?...Je le répugnais ?...Une certaine frayeur mêlée de doute s'immisça bizarrement en moi. Et si vraiment il me trouvait laid ?...
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Tooru Maeda
& Child Prey

avatar
•• Messages : 150

MessageSujet: Re: Noisy night~ Sam 1 Mai - 20:01

  • Il manqua d'éclater de rire, l'expression de Satsuki le convainc de ne rien faire. Tooru s'en voulut un peu de le voir si épuisé, c'était sa faute après tout, et la remarque qu'il lui fit n'en fut que l'illustration. Tooru étendit ses jambes sur la chaise à coté, il fit une grimace d'excuse. Certes la première partie de la nuit avait été riche en activité, mais il avait dormi comme une masse par la suite. Il avait bien récupéré, ce qui n'était définitivement pas le cas de Satsuki. La prochaine fois ils iraient ailleurs. La salle de bain, ou même un couloir.

    « Ce que je fais là, mais je te cherchais ! Je me suis fait virer de cours, encore...»

    Tooru connaissait assez bien son ami, pour savoir qu'il n'avait pas terminé, il l'observa donc bailler. Puis enfin il en vint au cœur du problème. Tooru fut étonné, pourquoi lui en voudrait-il ? C'était sans doute son meilleurs ami, il lui confiait tout. Il songea que le fait de ne pas avoir parler de Sakki à Satsuki avait du le vexer. Enfin, ce n'était pas si important que cela. Si ?

    Il fit une légère moue. Le laisser dormir ? Sur la table de bibliothèque ? Non ce n'était pas envisageable. S'il parlait en général, il bougerait la prochaine fois. Mais il ne pensait pas que ça le gênerait tant. De plus il était persuadé que dans le cas inverse, Satsuki ne se serait pas plus gêné. Il finit par hausser les épaules.

    « Je suis désolé, la prochaine fois j'irai gémir ailleurs. »

    Ensemble, ça ne servait à rien de prendre des gants. Tooru savait pertinemment que son ami n'était pas l'ange acidulé pour lequel il se faisait passer. Tout comme lui même savait que Tooru n'était pas l'asociale brutal qu'il laissait paraître. L'envie de nicotine se fit sentir, mais il réfréna l'envie de s'en allumer une en pleins milieu de la bibliothèque, il se ferait sortir instamment, et il doutait que Satsuki apprécie grandement.

    Du coin de l'oeil il le perçut avoir comme un haut le cœur. Il tombait donc malade ? Si c'était le cas, il ne l'accompagnerait certainement pas à l'infirmerie, c'était au dessus d e ses forces. Il jeta un coup d'œil aux alentours, la bibliothèque était presque déserte. Il était trop tôt encore pour qu'il y ait pleins de mondes, une partie devait encore dormir, le reste se trouvait certainement en cours. Et Tooru se félicita de ne pas y être. Surtout que le cours d'économie l'ennuyait prodigieusement, d'autant plus que le professeur ne le portait pas dans son coeur.

    « Pourquoi t'es pas resté dormir, si t'es si fatigué, Sakki c'est cassé juste après toi. »

    Il avait vraiment mauvaise mine, et son maquillage ne le cachait qu'à moitié. Il s'était dit que s'il le dérangeait vraiment, Satsuki aurait pu simplement faire une réflexion, il n'était pas le genre à être gêné de les interrompre.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Satsuki Kimura
& Underground Color

avatar
•• Messages : 98
Localisation : Hell with DarkKitties

MessageSujet: Re: Noisy night~ Sam 1 Mai - 20:54


Ma tête retomba inutilement contre le bureau. J'avais pas envie de faire l'effort de la garder levée en fait et j'étais certains que Tooru ne m'en tiendrait pas rigueur, la politesse entre nous avait un aspect bien différent qu'avec le commun des mortels. Pas de gênes. Pas de tabou. Enfin...ouai, j'avais pas osé leur dire quoi que ce soit la veille. En fait j'avais été vraiment choqué vu que Too m'en avait même pas parler et que Sakki m'est indifférent. Indifférent c'est un faible mot maintenant que je ne l'aime tout simplement plus du tout. Il m'énerve et s'il se montrait devant moi, je crains le pire. C'est vraiment bizarre parce-qu'au fond, il ne m'a rien fait mais c'est comme ça. Donc hier soir...comme Too ne m'avait rien dit...je sais pas...j'ai pas osé...moi...ne pas oser...et puis j'étais mort toute façon normal que j'ai pas pu me lever et ouvrir la bouche en fait. N'empêche que si ça se reproduisait je ferais moins ma mijorée.

Il m'avait cherché ? Exprès pour me réveiller hein ! Qu'il l'avoue...mais bon s'être fait virer de cours ça c'était pas nouveau, j'aurais pu y penser seul...mais j'avais pas le cerveau en état. Par contre il faudrait que je boive un litre de café pour tout à l'heure sinon je ne serais vraiment pas en forme pour mon « interro ». Gémir ailleurs...je grognais encore. Encore pire...j'avais du mal à me faire à cette idée en fait. Beaucoup de mal, pourtant c'était loin d'être son premier plan cul depuis que je le connaissais...Mais ce Sakki décidément était vraiment mal tombé à se retrouver avec nous dans le dortoir. Et moi qui n'avait même pas de plan cul régulier. Ca me rendait triste. Et puis même, ça m'énervait un point c'est tout.

« Pourquoi t'es pas resté dormir, si t'es si fatigué, Sakki c'est cassé juste après toi. »


Et en plus il en rajoutait une couche. Rien qu'entendre son nom dans sa bouche ça me faisait bizarre. Je soupirais en fermant les yeux avant de finalement me redresser pour m'affaler dans mon siège. Je passais une main sur mon visage histoire de me réveiller un peu. J'étais un idiot. Pourquoi j'étais énervé pour si peu ?...Le nombre de fois où j'avais passé la nuit dans la chambre de quelqu'un sans me soucier des autres. Et quelques fois il m'était bien arrivé d'en amener un ou deux dans mon lit. J'avais vraiment pas le droit de me fâcher pour si peu. Mais bon, j'avais quand même une raison et je tenais à la faire partager à Tooru. Je ne voulais pas de malentendus entre nous deux. Notre relation m'étais chère et c'était bien la seule que j'avais dont je n'aurais pas pu me passer.

« ...pourquoi tu m'en as pas parler ?...Sakki...j'aurais été moins surpris... »

Je me mordis légèrement la lèvre et replaçait ma casquette sur le côté avant de lever les yeux vers lui. Un marcel blanc et un jean délavé, c'était le genre de tenue qui lui allait vraiment bien aussi simple soit-elle. Et puis il avait laissé ses cheveux en bataille, je souris légèrement, j'aimais bien aussi ça donnait envie de se bagarrait avec lui c'était amusant. Je me redressai alors et me mis à ranger mes affaires avant de me radosser pour le regarder de nouveau. Et je finis par sourire légèrement. Pas un de mes sourires de naïf que je faisais autres mais un vrai, un que seul Tooru connaissait en fait. Léger, mais franc.

« Tu le trouves beau franchement ?...parce-que je le trouve vraiment pas engageant perso...alors ça m'a fait encore plus bizarre...de vous entendre... »

Une légère déception dans le ton. Oh très légère, tellement légère qu'on pouvait douter de sa présence même si on l'entendait en fait. Mais même moi je doutais de cette déception et je ne savais vraiment pas pourquoi je me sentais comme ça. Vivement l'interro en fait, pour que je me change les esprits avec mon prof de commerce.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Tooru Maeda
& Child Prey

avatar
•• Messages : 150

MessageSujet: Re: Noisy night~ Dim 2 Mai - 2:52

  • Pendant un instant, Tooru songea que Satsuki s'était tout bonnement rendormi sur la table. Ça l'aurait à peine étonner en fait, mais il finit par se redresser. Un blanc s'installa, il ne se sentait pas très à l'aise, c'était la première qu'il semblait y avoir un non dit entre eux. Et il attendait avec impatience que son ami brise le silence. Il pianota machinalement contre le bois de la table, geste qui trahissait son impatience. Mais il reprit la parole, et ce qu'il dit le soulagea. Il avait deviné, c'était parce qu'il ne lui en avait pas parlé.

    Tooru soupira, ce n'était pas de l'exaspération, mais du soulagement. Peut-être de l'amusement aussi. Il ne lui faisait pas une scène lui lorsqu'il ramenait des élèves. Chacun sa vie. Lorsqu'il replaça sa casquette, il vit qu'il ne lui en voulait déjà plus, le sourire qu'il lui connaissait bien prit place sur ses lèvres et Tooru y fit écho. Satsuki poursuivit, et surprit Tooru, depuis quand portait-il un jugement sur ses plan cul. Il tendit le bras et appuya sur la visière de Satsuki, pas violement, juste assez pour l'enfoncer un peu plus et lui signaler que ce n'était pas ses affaires, cela ne l'empêcha pas de rétorquer.

    « Parce que tu me trouves engageant peut être ? »

    Avec son air constamment renfrogné, et ses traits qu'il trouvait trop marqué, il ne ne trouvait pas particulièrement canon. Il faisait même peur à pas mal d'élève, chose plutôt ridicule, étant donné qu'il atteignait difficilement le mètre soixante. Par ailleurs, il n'était pas du genre à déprimer sur son physique et se reconnaissant volontiers quelques avantages. Sakki, avait les siens.

    Il s'adossa un peu plus confortablement à sa chaise. Après tout Satsuki était son meilleur ami, une des rares personnes à qui il lui arrivait de s'ouvrir. Bien entendu, il n'avait jamais été jusqu'à déballer sa vie, mais il savait mieux que personne, qu'il était mal dans sa peau. Il fit une légère moue avant de finalement donner une réponse. Pourquoi il ne lui en avait pas parlé ?

    « C'est arrivé comme ça, ce type est un peu comme moi, quand il y a trop de pression on relâche ensemble. »

    Il glissa deux doigts sur ses tempes, les sourcils légèrement froncés. Il ne pouvait même pas dire qu'il s'entendait bien avec lui. Il n'aurait même pas pu dire dans quelle section il se trouvait. Les rares fois ou ils avaient parlé, ils n'avaient évoqué que des sujets neutres. Non, on ne pouvait certainement pas appeler sa une relation.

    « En fait, on ne parle même pas, c'est vraiment que du sexe. »

    Parler avec Satsuki lui avait toujours parut plus simple. Il savait qu'il était honnête envers lui, donc il parlait plus facilement. De toute façon, il n'avait jamais eut de complexe à parler sexualité. Son seul tabou c'était son passé, dans le cas ou celui-ci était évoqué, il se renfermait, devenait agressif, et s'emportait très facilement. Il finit par hausser les épaules, comme si ça n'avait aucune importance. A la place il préféra embrayer sur un autre sujet. Il pointa du doigt le tee shirt de son ami, avec un sourire malicieux.

    « C'est une invitation pour ton prof... tu vises le combien cette fois ? »
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Satsuki Kimura
& Underground Color

avatar
•• Messages : 98
Localisation : Hell with DarkKitties

MessageSujet: Re: Noisy night~ Dim 2 Mai - 18:46


Tooru soupira. Mais je savais que ce n'était pas parce-que je l'ennuyais, parce-que si ça avait été cela, je savais pertinemment qu'il m'aurait déjà remis à ma place. Il me rendit mon sourire et j'en éprouvais un grand soulagement intérieur. Ma question l'avait peut-être dérangée ? Ou pas...comment je pouvais lire dans sa tête, j'avais beau le connaître mieux que les autres, je ne savais pas grand chose de son passé. Ok, ce n'était pas ça qui comptait de toute façon, c'était ce qu'il était maintenant, mais le fait était là. Too s'approcha et donna un léger coup sur ma casquette pour la faire redescendre un peu. Je fis une légère moue tandis qu'il appuyait dessus avant de me mettre à sourire. J'aimais bien quand il me taquinait comme ça.

« Parce que tu me trouves engageant peut être ? » lança-t-il alors.

Je redressais la tête pour le regarder. Mes lèvres étaient entrouvertes, je voulais lui répondre mais à quoi bon ? Too avait un problème incroyable concernant son physique et ça changerait quoi que je lui dise que moi je le trouvais vraiment canon ? Certes il n'avait pas une beauté féminine, mais après tout il fallait bien des hommes pour rester viril. Je souris à nouveau, s'il pouvait lire dans mes pensées, il entendrait mes cris comme quoi c'est un canon mais bon. Le connaissant, il se renfrognerait et n'écouterait plus rien de ce que j'ai à dire. Incroyable ça de ne même pas pouvoir lui dire …? pas pouvoir ?...à d'autre. Moi je pouvais tout faire.

« J'ai pas l'habitude de trainer avec des mochetés... » laissais-je échapper doucement. Peut-être qu'il m'entendrait, ou pas. Mais je l'avais dit. Il s'adossa avant de continuer à me répondre calmement.

Alors selon lui c'était juste arrivé comme ça ? Sakki et lui, c'était seulement du cul pour du cul ?...Un peu comme moi et...la totalité de mes partenaires en fait. Okay soit, je pouvais donc comprendre. Mais d'un côté je fus grandement soulagé lorsqu'il me précisa qu'ils ne se parlaient même pas. Ca voulait dire qu'ils ne pourraient pas se connaître et donc ce Sakki ne pourrait pas me remplacer aux yeux de Too. J'avais l'air heureux soudain. Malgré mon air fatigué, j'étais content et je hochais la tête pour lui signaler que je comprennais.

« J'vois... »

Qu'est-ce que je pouvais rajouter de plus ? Si je parlais de Sakki, je ne mâcherais pas mes mots et Too risquait de le prendre mal, et je ne voulais pas mentionner le fait que c'était comme pour mes plans cul à moi. Too le savait très bien, c'était pas la peine d'en rajouter une couche. Mon ami changea soudain de sujet, abordant lui-même celui qui me mettait mal à l'aise avec lui en ce moment. Mais je fis mine de rien. Il avait pointé mon t-shirt du doigt et je le repoussais doucement en le regardant dans les yeux.

« T'as vu ma gueule, qu'il me mette la moyenne m'ira déjà bien...surtout que j'ai pris le premier t-shirt qui me venait sous la main... »

Je finis par rire doucement. Ma gueule ouai, aujourd'hui elle ne devait pas être très engageante mais le prof savait que j'étais doué dans ce que je faisais donc je savais qu'il ne tiendrait pas vraiment compte de mes cernes. Il fallait juste que je me boive quelques tasses de café pour être en forme et pour ne pas m'endormir pendant qu'il ferait son affaire. J'étais peut-être doué, mais lui par contre...heureusement que je savais simuler et que j'avais d'autres moyens de m'éclater. D'ailleurs, il faudrait que je contacte Saku ou Akira demain parce-que j'allais pas laisser Too s'éclater alors que moi non !...Et puis en plus...même pas il m'avait demandé à moi.

Je ramassais mon sac et le posais sur la table.

« Tu sais si y'a un distributeur de café ici toi ?... »

Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Tooru Maeda
& Child Prey

avatar
•• Messages : 150

MessageSujet: Re: Noisy night~ Dim 2 Mai - 19:47

  • Tooru avait parfaitement entendu la remarque de Satsuki, mais il ne la releva pas. Personne ne pourrait le faire changer d'avis sur lui même. Il ne s'aimait pas, il ne se supportait pas. A bien y regarder beaucoup de gens devaient se demander pourquoi ils trainaient ensembles, ils étaient diamétralement opposé. Sans compté qu'avec les talents de comédiens de Satsuki il passait pour un gentil et naïf excentrique. Il aimait les couleurs et s'affichait sans complexe. Tooru était plus tôt du genre à montrer les dents lorsque quelqu'un approchait, on lui connaissait peu d'amis, et ses couleurs restaient sobres, noir, blanc, gris.

    Enfin il connaissait l'autre visage de son ami, Satsuki était intelligent, il savait se servir des atouts que la nature lui avait concédé. Et il passait au moins une heure chaque jour à se pomponner. Jamais Tooru ne se serait permis de le juger, son petit commerce marchait fort, et chacun était maître de son corps. Ce matin il n'avait pas vraiment pris le temps, et Tooru rit doucement. Le premier tee-shirt qui lui était tombé sous la main se trouvait quand même relativement évocateur.

    Tooru prit conscience que parmi ses connaissances, il devait la seule à ne pas avoir coucher avec lui. Satsuki couchait avec tout le monde. Il fronça imperceptiblement les sourcils. Avant de se recomposer une expression neutre et de se lever pour répondre à la question de son ami.

    « Si, au fond. Vient je te l'offre, pour me faire pardonner. »

    Peut-être qu'il ne le trouvait pas à son goût. Il ne connaissait pas ses standard de beauté, mais il n'en faisait certainement pas partie. Et puis, ça gâcherait leur amitié, non ? En fait, à bien y réfléchir, il ne serait qu'un parmi tant d'autre, et c'était sans doute là que ça le dérangeait. Satsuki passait son temps à coucher à droite à gauche, pour son commerce, pour son plaisir. Non, se serait étrange, et puis qu'est ce qui lui prenait de penser à ça.

    Arriver devant la machine, il inséra le montant et attendit que tout se fasse, avant de tendre le gobelet fumant à son ami. Il s'en prit un également, mais ne parvenait à se chasser de l'esprit, cette pensée, il ne saurait sans doute jamais la réponse, pourtant il couchait tous deux avec pas mal de monde, mais jamais ensemble, et jusque là l'idée n'avait même pas effleurer Tooru de lui faire des avances. Apparemment elle n'avait pas plus effleurer Satsuki, parce qu'il ne se souvenait de rien de ce genre, pas même ivre, ou sous drogue. Il ne l'attirait sans doute pas.

    « Alors, tu as déjà ce qu'il faut pour la prochaine soirée. »

    Il préférait penser à autre chose, et la soirée à venir était un sujet plus amusant. Il aurait quoi cette fois, éther, morphine, ketamine ? Il avait déjà hâte. Ca commençait à faire long, et ils tripaient toujours bien, jamais de bad. Il sourit, le bad il arrivait parfois au petit matin, lorsqu'ils avisaient avec qui ils avaient passé la nuit. Mais comme dit le dicton, c'est en prenant n'importe quoi, qu'on ramène n'importe qui.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Satsuki Kimura
& Underground Color

avatar
•• Messages : 98
Localisation : Hell with DarkKitties

MessageSujet: Re: Noisy night~ Dim 2 Mai - 20:49


« Si, au fond. Vient je te l'offre, pour me faire pardonner. »

Je lui souris alors qu'il se levait déjà pour rejoindre la machine à café. Frétillant, je me levais à mon tour, je chopais mon sac d'une main et trottina derrière lui pour le rejoindre devant la grosse brique rouge et noire. Un café était déjà pris, je laissais tomber mon sac et l'attrapais quand il me tendit le gobelet avant de le voir attendre pour le sien. Le regard vissé sur sa touffe de cheveux blonds en broussailles. Ne me retenant pas, j'y glissais une main affectueuse pour lui ébouriffer un peu plus en souriant et fronçant du nez.

« merci, t'es cool...enfin normal...c'est ta faute si j'en ai besoin »

Je ris doucement, ma langue entre mes dents. Je le taquinais mais c'était gentiment et sans aucune intention de le vexer. Toute façon c'était comme ça entre nous même s'il semblait qu'aujourd'hui tout était un peu bizarre. Une fois qu'il eut aussi son café, je m'adossais contre la fenêtre d'à côté pour souffler doucement sur mon gobelet. Il fumait, et j'étais loin d'avoir envie de me brûler la langue comme ça. Trop fatigué pour aimer ça aujourd'hui.

« Alors, tu as déjà ce qu'il faut pour la prochaine soirée. »

Une fois de plus, Tooru changeait de conversation. Quelque chose n'allait pas chez lui ? Je levais les yeux de mon café et le regardais un peu bizarrement ne comprenant pas pourquoi il faisait ça alors que d'habitude ils parlaient des heures du même sujet. Je fis une légère moue avant de me décider à lui poser la question.

« Ca fait deux fois que tu changes de sujet en même pas 15 minutes....il t'arrive quoi ? »

Et concernant le « matos » pour nos petites soirées, je n'avais pas reçu d'appel d'Atsuro comme quoi il était à l'infirmerie donc pour le moment, on ne pouvait rien prévoir si ce n'était une soirée arrosée d'alcool. Se fournir en drogue était difficile dans l'enceinte de cette université et les occasions étaient assez rares pour aller se fournir dans la pharmacie même de l'infirmerie scolaire. Enfin parfois je pouvais contacter des amis à l'extérieur et je pouvais en ramener quand je sortais en soirée. Le couvre-feu étant assez tôt, je ne pouvais sortir de façon utile que les week-end. Mais c'est vrai que cette fois cela faisait longtemps qu'on n'avait pas eu une bonne soirée trip et je devais bien pouvoir me débrouiller pour choper quelque chose d'intéressant. Il faudrait que je passe quelques coups de fil à l'abri d'oreilles indiscrètes et le tour serait presque joué. Je finis par sourire en y réfléchissant.

« Un ptit coup de fil à passer et j'aurais ce qu'il faut vendredi... »

Je levais les yeux vers lui, mon regard de petit diablotin manigançant des choses illégales flottaient dans mes yeux. Et mon sourire n'avait rien pour rassurer sur ma petite entreprise. Je bus enfin une gorgée avant de laisser mon gobelet sur le rebord de la fenêtre et je rejoins Tooru pour lui faire un bisou sur la joue. Comme si je fais le niais que je jouais en temps normal avant de reprendre une attitude normale. Genre ça passerait mieux comme ça ? Qu'est-ce qu'il me prenait. Je ris doucement à nouveau avant d'ajouter l'air de rien.

« On peut prévoir un truc pour vendredi dès que je la récupère...on va en boîte ? »

Je repris rapidement mon café et m'y replongeait dedans. C'était pas comme si je l'avais jamais touché.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Tooru Maeda
& Child Prey

avatar
•• Messages : 150

MessageSujet: Re: Noisy night~ Dim 2 Mai - 21:18

  • A peine eut-il le temps de d'esquisser un geste pour chasser la main qui était venu se perdre dans sa tignasse, qu'elle avait déjà disparut. Tooru leva les yeux au ciel, si ça avait été n'importe qui, ça aurait été vu comme une grave offense, là c'était différent. Même si ça avait tendance à lui rappeler qu'il était petit. Ce qui en soit n'était pas très plaisant. Il commença à boire son café, mais grimaça lorsque Satsuki lui fit une réflexion. Oui, il changeait beaucoup de sujet, mais il n'allait pas lui faire part de ce à quoi il avait songé. Il lui adressa une grimace et attendit d'avoir sa réponse, pour répliquer.

    Il fut ravis d'apprendre que vendredi, il aurait ce qu'il fallait, il fut surpris par contre de recevoir un baiser sur la joue. Il jeta un regard interloqué à Satsuki. C'était nouveau ça, depuis quand jouait-il spontanément les niais devant lui. Bien entendu ce n'était pas la première fois, mais là ça avait été si soudain. Tooru préféra une fois encore ne pas relever et il acquiesça lorsqu'il proposa d'aller en boîte. Merveilleuse idée, contrairement à ce que l'ont pouvait penser en le voyant, Tooru savait très bien danser, bouger. Il savait même se montrer assez sensuel, lorsqu'il avait une proie en vue. Et quoi de mieux que se défoncer en boîte. Il sourit largement en songeant à la soirée.

    « Oui, je suis partant. »

    Il but une nouvelle gorgée et observa Satsuki en coin. Il avait de nouveau son expression habituelle, enfin qui lui était habituelle à lui. Pas à la foule des imbéciles qui le prenait pour un gamin facile et naïf. Puis il se souvint de la remarque qu'il avait fait quelques secondes plus tout, et lui adressa un sourire retord.

    « Je ne pensais pas que tu voulais qu'on parle longuement de la nuit dernière, tu étais déjà aux premières loges non ? Tu t'es pas assez rincé l'œil ? Il te faut les détails en plus ? »

    Son ton était amusé, si lui n'avait pas pour habitude de changer de sujet, il s'étonnait que son ami insiste sur celui-ci. Il n'avait pas vraiment de complexe à parler de ses ébats, mais le sexe avec Sakki n'avait rien de très original, pas de pratiques étranges, pas de sensations jamais connu. Il reprit une gorgée, et constata avec dépit qu'il était vide, il posa le gobelet là ou était celui de Satsuki.

    Maintenant il était pressé d'être à la fin de la semaine, il ne supportait pas de rester enfermer, sortir était viscérale, et sortir en boîte c'était en plus pouvoir se déchainer. Ils iraient sans doute à la même que d'habitude, une boîte gay, ou une partie des habitués devaient faire partie du carnet de client de Satsuki. Tooru était un peu plus sélectif, mais bourré il le devenait beaucoup moins. Encore une fois il se demanda pourquoi il n'avait jamais sauté sur Satsuki, après tout il était mieux que pas mal. Et ils avaient suffisamment parlé et échanger des anecdotes pour avoir une bonne idée générale de ses compétences. Enfin, l'inverse ne s'était jamais produit, donc il faisait sans doute bien de ne pas lui sauter dessus. Etre de simples amis, c'était bien aussi, ça avait quelque choses de pure... bon si on excluait la drogue, et les commentaires salaces... bon d'accord, leur amitié n'avait rien de pure. Mais de ce côté là, un peu quand même...
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Satsuki Kimura
& Underground Color

avatar
•• Messages : 98
Localisation : Hell with DarkKitties

MessageSujet: Re: Noisy night~ Dim 2 Mai - 22:20


Partant ? Je m'en doutais et je souris en terminant mon café. C'était peut-être un effet de mon imagination mais je me sentais mieux qu'un peu plus tôt niveau fatigue et la caféine n'avait pas pu passer aussi rapidement dans mon sang. Vendredi soir serait un bon soir. Je m'amusais bien avec Too dans ses soirées là bien qu'on ne se soit jamais touché, on finissait toujours avec quelqu'un dans notre lit au dortoir et c'était appréciable. Ce que je ne comprenais juste pas c'était pourquoi Tooru n'avait jamais rien tenté avec moi, pourtant quand il était bourré, il n'était pas du genre timide loin de là et plutôt même très engageant. A vrai dire, je ne me souviens pas lui avoir jamais proposé moi non plus mais il savait que je n'étais jamais demandeur ? De toute façon, c'était mieux ainsi...j'avais peur qu'il se renfrogne contre moi après et j'avais peur de perdre son amitié. Je crois bien que je deviendrais fou si il ne m'adressait plus la parole. Je sais que je suis déjà bien atteint, mais je parle de vraie folie, une dont on ne se rend pas compte mais dans laquelle on sombre inévitablement aux yeux de tous. Et si jamais il pensait que j'étais une nympho ?...une Marie-couches-toi-là ?...S'il me disait ça je ne sais pas vraiment comment je réagirais. Plutôt bizarre moi qui me foutais de ce que pensait les autres en temps normal. Ce que pensait Too de moi était important. En fait, je crois que c'était bien la première fois de ma vie où je tenais à quelqu'un. Mais de là à me l'avouer, le chemin était encore drôlement long. A force de vivre seul dans son cœur, on se disait que c'était la vie normale et que tout le reste était une absurdité.

« Je ne pensais pas que tu voulais qu'on parle longuement de la nuit dernière, tu étais déjà aux premières loges non ? Tu t'es pas assez rincé l'œil ? Il te faut les détails en plus ? »

La réplique m'acheva. Je n'avais pas du tout pensé à CETTE conversation là. La première fois qu'il avait changé de sujet, j'avais profondément apprécié. Mais du coup on parlait de mon « interro » et pas de sa partie de jambes en l'air avec Sakki. Je me renfrognais légèrement en constatant que même s'il n'y accordait pas grande importance, il y pensait tout de même pas mal pour lui parler de ça à nouveau et y penser directement quand j'avais fait ma remarque sur son changement de conversation. Il n'avait même pas réagis à mon bisou sur sa joue et il me parlait encore de Sakki. Dépression. Je devais vraiment être immonde à ses yeux pour qu'il ne réagisse même pas un minimum, même pas un sourire rien. C'était comme si je n'avais rien fait. Mon sex apeal ? Quel sex apeal ? Face à Too j'étais un garçon aussi banal qu'un grain de maïs dans sa boîte... Stupide réflexion. Je détestais quand je me mettais à penser aussi négativement et ça m'arrivait pour ainsi dire jamais. En plus de ça, Too avait l'air amusé d'en parler encore. Je me demande bien quelle tête je pouvais avoir à ce moment là car moi-même je me sentais bizarre. Tellement que je dus m'asseoir sur le rebord. Signe de fatigue ? Probablement hein.

« J'me suis pas rincé l'œil j'essayais de dormir débile. Puis je sais à quoi tu ressembles et j'ai pas du tout envie de voir Sakki... » lâchais-je doucement. « En plus je parlais de mon interro, c'est toi qui m'a demandé quelle note je visais non ? Pourquoi tu penses de suite à ton plan cul là ?... »

Ca avait été plus fort que moi. Et je me rendis compte immédiatement que j'étais allé beaucoup trop loin. Moi-même je me serais collé un pain si j'avais été à la place de Too alors s'il me cognait maintenant je ne lui en voudrais pas. Je grognais en détournant le visage.

« Désolé...j'sais pas pourquoi j'ai dit ça. Juste dis moi quand tu comptes remettre ça, j'éviterais le dortoir cette nuit-là »

Je finis par sourire légèrement. En fait je ne me sentais vraiment pas bien et je me mis à agripper le rebord de la fenêtre, heureusement que j'étais déjà assis parce-que j'eus un violent vertige qui me fit fermer les yeux un moment avant que je puisse enfin les rouvrir. Ah ouai...c'est vrai que je faisais un régime en ce moment : pas de repas le soir. Alors avec la nuit que j'avais passé et toutes ces questions qui me venaient en tête aujourd'hui, ça ne faisait pas bon ménage.

« Eyh...c'est moi ton... meilleur pote hein ?...Sakki ...il me remplacera jamais ?... »

Voilà où résidait mon inquiétude principale. Too avait pas le droit de me trahir. C'était le seul à qui j'avais fait confiance depuis des lustres alors s'il me trahissait, c'était un homme mort. Enfin...si on veut parce-que même s'il me trahissait je sais pas si je serais capable de lui faire quoi que ce soit. Mais un truc de dingue !! Fallait que je m'arrête mais pour de bon là !! Je levais les yeux vers lui, essayant de me faire passer pour un gars hyper sérieux, mais j'avais du mal à cacher cette inquiétude que j'avais depuis le matin. Heureusement que je pouvais tout dire à Too.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Tooru Maeda
& Child Prey

avatar
•• Messages : 150

MessageSujet: Re: Noisy night~ Dim 2 Mai - 23:18

  • Satsuki se décomposa devant ses yeux, il n'avait jamais envisagé de le blesser, d'autant plus qu'il ne comprenait pas pourquoi il affichait cette tête. Il avait donc dit quelque chose de mal ? Il songea même qu'il allait défaillir, et s'apprêtait à le rattraper lorsqu'il reprit la parole. Aujourd'hui il semblait qu'il n'avait pas finit de le surprendre. Tooru se senti un peu vexé, le reproche était piquant, et l'insinuation ne lui plaisait pas. S'il ne le connaissait pas si bien, il lui aurait sans doute mis en droite. Mais il perçut que les mots avaient dépassé sa pensée. Il s'excusa de suite, alors que Tooru venait de préparer mentalement une argumentation. Il se radoucit, mais de nouveau crut que son ami allait s'évanouir. Il fit un geste vers lui, mais déjà il se reprenait.

    Lorsque Satsuki parla d'une petite voix, sa question fut loin de le faire rire. Il se composa une expression grave, c'était donc ça le cœur du problème.

    « Imbécile. »

    Il s'avança pour se retrouver face à lui, et plaça ses mains sur ses épaules, cherchant à capter son regard. Il lui sourit amusé, il ne pensait pas que Satsuki tenait autant à lui, et quelque part qu'il pense qu'il puisse le remplacer si facilement le blessait.

    « Je m'en fou de Sakki, c'est toi mon meilleur pote, et c'est pas près de changer. »

    Il lui fit une pichenette sur la joue. En étant si près, il n'avait jamais remarqué à quelle point les lèvres de Satsuki étaient tentantes. Tooru se colla une gifle mentale et se recula, il fronça les sourcils, il se rappelait soudainement pourquoi son ami faisait autant de baisse de tension, sa stupide lubie.

    « Et d'ailleurs tu vas me faire le plaisir d'engloutir quelque chose de bien calorique, t'as vraiment pas besoin de faire un régime. »

    Contrairement à lui qui passait trois heures par semaines à faire du sport, il craignait plus que tout de s'empâter, mais il ne pouvait s'empêcher de dévorer comme quatre. Pour sa petite taille, il avait un appétit d'ogre. A côté du distributeur de café, il y en avait un qui distribuait toute sorte de friandise. Il ne lui demanda pas son avis, et introduit une pièce et ramassa la barre chocolaté puis la tendit à Satsuki, le défiant du regard de refuser. S'il le faisait, il n'aurait aucun scrupule à lui faire avaler de force.

    Il adorait Satsuki, vraiment, mais sa lubie de vouloir maigrir, et d'atteindre une pseudo perfection qui n'existant que dans sa tête. Il était déjà parfait, et il n'y a que les jaloux pour dire le contraire. Et il n'avait pas besoin de se priver, vraiment pas. Aucun doute il tenait plus à Satsuki qu'à n'importe qui d'autre, et il entendait bien lui faire comprendre que sa santé était importante. Dixit le junky mal dans sa peau.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Satsuki Kimura
& Underground Color

avatar
•• Messages : 98
Localisation : Hell with DarkKitties

MessageSujet: Re: Noisy night~ Dim 2 Mai - 23:55


Too ne me frappa pas. Au lieu de ça, il s'approcha pour poser ses mains sur mes épaules et me regarder dans les yeux. Merde. Il avait des yeux vachement profond ce con. Je détournais instinctivement le regard. Je ne pouvais pas soutenir le sien plus que ça. Mais ses paroles me touchèrent et me rassurèrent. Je savais qu'elles étaient vraiment sincère parce-que tous les deux c'était comme ça que l'on fonctionnait. Pas de mensonge, jamais ça ne m'était venu à l'esprit de lui mentir et j'avais assez confiance en lui pour croire qu'il ne l'avait jamais fait non plus, hormis son passé mystérieux dont je me gardais bien de poser des questions. C'était le jardin secret et douloureux de Tooru, je le savais et je respectais ça, tout comme lui ne me posais jamais de question sur mon père. Je faisais comme si je m'en foutais avec les autres mais il fallait avouer que c'était quand même douloureux de parler de quelqu'un qui nous avait abandonné. Les règles étaient fixées entre nous : c'était le moment présent qui comptait et ça le resterait sûrement longtemps. C'est pour ça qu'on s'appréciait et c'est pour ça qu'on était potes. Et le fait que Too me dise ça clairement maintenant, lui qui ne s'attachait à personne et ben ça me touchait et je me sentais moins vulnérable. A deux, on l'est moins non ? En tout cas, cela ne pouvait que nous rapprochait un peu plus de savoir que cette amitié n'était pas que temporaire ou « à défaut de ». Ptet qu'au début elle l'avait été, mais maintenant elle était véritable.

Il finit par se redresser en me reprochant mon régime. Je souris légèrement, j'en faisais souvent et je le supportais très bien quand je me reposais correctement. Mais c'était vrai que Tooru préférait le sport à se restreindre sur la bouffe, au final ce n'était pas plus mal parce-que lorsqu'il sortait de la douche avec une serviette sur les hanches et ben son sport, il servait à quelque chose. Fallait bien avouer que son torse était bien fait. Je grimaçais en prenant conscience de ce que je pensais. Ça faisait trop en trop peu de temps concernant Tooru. Je secouais la tête et la releva vers lui. Il était parti au distributeur d'à côté me chercher quelque chose à manger et je ne pus m'empêcher de sourire quand il revint me tendre la barre. Il affichait un regard tellement sérieux que je ne pus me résoudre à refuser et je pris la barre chocolatée. Une de mes préférées. Décidément ce gars me connaissait trop bien, c'était presque flippant. Même si ça avait un côté agréable.

« J'fais pas un régime..juste attention, et puis d'habitude je réagis pas aussi mal... »

Je souriais en déballant le haut de la barre et je croquais dedans avec délectation. On avait beau dire mais ces conneries c'étaient cent fois plus addictif que toutes les drogues que je pouvais m'enfiler, la nicotine comprise. J'étais reconnaissant envers Tooru d'avoir réagit aussi spontanément à mon petit malaise. C'était vraiment rien mais ça m'a touché de l'entendre dire que je comptais et de voir que même dans ses réactions, je comptais aussi. Je restais assis encore un moment en savourant mon seul repas de la matinée. Il faudrait attendre midi pour aller à la cafet'. Et cela suffirait pour attendre.

« T'es drôlement généreux aujourd'hui, tu fais ça pour te rattraper ? » lançais-je taquin.

Je le regardais à nouveau avec un petit sourire. Et je finis par attraper sa main légèrement pour lui montrer ma reconnaissance. Je ne savais pas comment il le prendrait, peut-être qu'il enlèverait sa main comme si de rien était, je savais qu'il n'aimait pas quand je le touchais mais j'étais quelqu'un de quelqu'un de tactile avec ou sans mon masque de gentil naïf. Et puis un geste, ça voulait dire plus qu'une parole. C'est ce que je voulais croire en tout cas. J'étais juste comme ça. Mes paroles s'accompagnaient de gestes affectifs qui tout comme mon visage étaient honnête lorsqu'ils s'adressaient à Tooru.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Tooru Maeda
& Child Prey

avatar
•• Messages : 150

MessageSujet: Re: Noisy night~ Lun 3 Mai - 0:31

  • Rassuré en le voyant manger, il sourit. Tooru préférait le savoir avec une bonne dose de sucre dans le sang qu'à l'infirmerie. Les médecins étaient tous des tordus de toute façon. Il leva un sourcil sceptique à la remarque de Satsuki, il faisait attention en jeûnant, il n'était pas un expert en santé, mais c'était certains que ce n'était pas conseillé. Mais il ne chercha pas à lui faire entendre raison. C'était peine perdue, et puis il ne voulait pas se fâcher avec lui, maintenant que tout était à plat.

    Il l'observa manger, Tooru savait qu'il était accroc à ses trucs, c'était donc un combat gagné d'avance, mais il ne fut satisfait que lorsqu'il l'eut entièrement ingurgité. Il rit à la remarque de son ami, mais son rire mourut quand il senti sa main prendre la sienne. Il se senti gêné, il savait que Satsuki était tactile, et qu'il éprouvait le besoin de toucher, pour être rassuré, il ne lui fit donc pas l'affront de récupérer sa main dans la seconde. Il la serra doucement, puis laissa retomber son bras. Il ne se sentait pas à l'aise avec ce genre de contact, c'était étrange, mais c'était comme ça. Les gestes d'affections, ce genre de truc, c'était étranger pour lui.

    « T'as le droit de m'offrir un café, si tu te sens coupable d'abuser de ma gentillesse. »

    Un sourire mutin se dessina sur ses lèvres, tandis qu'il s'appuyait contre une étagère. C'était bizarre en ce moment, il avait l'impression que leur amitié changeait, et il craignait le changement, donc il faisait tout pour se comporter comme si de rien n'était. Il n'aimait pas les complications, tout était très bien en état. Il ne voulait pas comprendre, et faisait la sourde oreille à ce que lui criait son subconscient. Lorsqu'il avait pris sa main, il avait frissonné. Du malaise sans doute.

    « Alors tu n'as pas répondu, quelle note tu vises ? »

    Les professeurs dans ce bahut étaient des vicieux et des pervers, ça ne lui aurait posé qu'un problème modéré, s'il s'était trouvé parmi eux quelqu'un à son goût. Malheureusement ce n'était pas le cas. Mais il avait la chance de savoir se montrer suffisamment insupportable pour ne pas avoir à supporter leurs insinuations. De toutes façons, qu'ils essayent, ils seraient accueillis avec le tact qui le caractérisait.

    Tooru se moquait des notes, il avait des bonnes notes sans faire d'effort, il avait choisi la facilité pour lui de toute façon. Pour Satsuki ça avait l'air différent, il semblait vraiment avoir envie d'avoir de bonnes notes, il en fallait de la motivation pour se taper certains professeurs. Enfin c'était son business, ça n'avait jamais déranger Tooru, après tout, c'est ce qui faisait Satsuki, sa personnalité, il ne voulait rien lui arracher. Et de toute façon, il n'était personne pour porter des jugements de valeur. En attendant, il devait bien être la seule personne de l'établissement, avec qui il n'avait rien fait. Mais pourquoi ça l'obsédait à ce point !
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Satsuki Kimura
& Underground Color

avatar
•• Messages : 98
Localisation : Hell with DarkKitties

MessageSujet: Re: Noisy night~ Lun 3 Mai - 1:02


« T'as le droit de m'offrir un café, si tu te sens coupable d'abuser de ma gentillesse. »

Il m'avait observé jusqu'à ce que j'ai terminé la barre chocolatée comme pour se rassurer. Je trouvais ça amusant et plaisant à la fois. Je me foutais un peu beaucoup des autres quand ils prenaient soin de moi, mais avec Too c'était agréable. A sa réponse je farfouillais dans mon sac pour en tirer ce qu'il fallait pour deux autres cafés. Il fallait ce qu'il fallait. Et j'en avais encore besoin d'un, donc c'était à moi de payer, c'était pas vraiment un soucis mais je mordis ma langue en souriant en lui donnant l'argent avant de lever les yeux vers lui. Je payes, mais c'était lui qui bougeait. J'étais trop bien sur mon rebord de fenêtre et je me sentais pas encore à assez fort sur mes jambes de toute façon, il comprendrait bien.

« Va pas croire que je me sente coupable, payes moi tout ce que tu veux ! »

Je souris en l'observant. Son sourire à lui semblait légèrement crispé. Pourquoi ? Quelque chose n'allait pas ? Je fis mine de ne pas m'en apercevoir, si quelque chose le turlupinait vraiment, il m'en parlerait certainement. Il ne m'avait pas parlé de Sakki mais c'était la seule chose qu'il ne m'avait pas raconté de sa vie à l'université jusqu'à présent alors pourquoi cela commencerait maintenant ? Non je ne devais vraiment pas m'inquiéter et en fait je ne m'inquiétais pas. Seulement, je n'aimais pas l'idée qu'il se sente mal à l'aise avec moi, parce-que j'avais bien sentit son frisson quand je lui ai pris la main. Peut-être que physiquement je le dégoutais en fait, je devrais peut-être m'abstenir de le toucher mais ce serait difficile. En général, dès que je le croise je lui saute sur le dos ou dans les bras alors arrêter comme ça, il se posera encore plus de question et sera encore plus mal à l'aise et je ne voulais pas. Tant pis pour lui, il n'avait qu'à m'en parler si ça allait pas.

« Alors tu n'as pas répondu, quelle note tu vises ? »

La question qui sauvait la situation. Je me mis à rire doucement. En fait, j'assurais juste mes arrières avec mon petit commerce. J'apprenais vite et facilement. Seulement pour ça il aurait fallut que je consacre un minimum de temps à l'apprentissage, temps que je trouvais rarement. Alors je faisais surtout par feignasserie. Je préférais me faire baiser plutôt qu'ouvrir un bouquin. C'est pas plus fun ?? Et puis je suis pas une fille, pas de risque de bébés malencontreux et pour ça je remerciais je-ne-sais-qui de m'avoir fait comme je suis. J'avais du coucher avec un peu tous les prof de l'université en fait puisqu'ils étaient tous friands de sexe, excepté un des profs d'anglais que j'avais du mal à faire plier à mon commerce. Mais en anglais j'étais doué alors ça ne posait pas vraiment de problème. C'était surtout pour cette fichu matière de commerce qu'il y avait beaucoup à apprendre. Les langues pour moi, c'était simple. Je parlais je parlais et j'assimilais immédiatement. Je haussai donc les épaules pour répondre.

« J'vais négocier un ptit 15, en général c'est ce qu'il me met comme note, suffit que je lui mordille le lobe de l'oreille et je fais monter les points comme je veux...mais ce serait louche si j'avais 18... »

Je ris doucement. La plupart des élèves de ma classe ne savait pas ce que je faisais et je comptais bien garder ma couverture un long moment. Je pouvais compter sur les profs car il suffisait que je dise que j'étais mineur et qu'ils m'avaient forcé pour qu'ils perdent leur place et les élèves avec qui j'avais couché avaient trop apprécié pour me faire une réputation de gigolo. Bien qu'il faille dire que je l'étais un peu. Un gigolo. Et si ça ne plaisait pas à Too que je fasse ce genre de choses ? Je le regardais alors fixement, essayant de déceler une opinion quelconque sur son visage. Quel jugement pouvait-il avoir de moi ?...Ça ne devait pas être si négatif que ça pour qu'il soit mon meilleur ami...je le dégoutais peut être seulement...physiquement et dans ce que je faisais mais il aimait parler avec moi...Comment pouvais-je répondre à ça par moi-même ?...
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Tooru Maeda
& Child Prey

avatar
•• Messages : 150

MessageSujet: Re: Noisy night~ Lun 3 Mai - 2:51

  • Les sous en main, Tooru se dirigea vers le distributeur, pour n'importe qui d'autre, il aurait sans doute envoyer paitre et lui aurait dit de se lever pour aller chercher lui même son café. Mais c'était différent c'était Satsuki, et il venait de presque faire un malaise. Il lui rapporta son café et se contenta d'à nouveau abaisser la casquette de Satsuki lorsqu'il lui annonça qu'il pouvait lui payer tout ce qu'il voulait. Et puis quoi encore ? Il n'allait certainement pas l'entretenir.

    Il grimaça lorsque Satsuki évoqua sa méthode pour avoir des bonnes notes. Il fallait vraiment vouloir des bonnes notes, ce prof n'était pas à proprement parlé un canon. Mais bon il restait un homme, avec des faiblesses et Satsuki avait très bien trouvé lesquelles. Il se surprit à se demander à quel point il était différent avec les autres, avec ses clients, pourquoi il n'avait jamais essayer de le séduire, sans aucun doute il n'aurait pas résister longtemps. Comment en était-il devenu à être amis ? Eux qui passaient leur temps à coucher à droite à gauche, ne s'était jamais retrouvé dans le même lit. Il devait arrêter de réfléchir à ça, d'autant plus qu'il ne voyait qu'une seule réponse, et elle ne lui plaisait pas des masses. Il n'attirait, ni ne plaisait à son ami. Quelque part il devrait en être heureux, le sexe n'entacherait pas leur amitié. Mais c'était sacrément vexant.

    « C'est un bon coup au moins ? »

    Il essaye de paraître le plus détaché possible en posant la question, pas sur qu'il y soit parvenu. Il ne savait pas ce qu'il attendait vraiment comme réponse, mais il savait qu'il préférerait une réponse négative. Pourtant il n'était pas du genre à le questionner sur ses amants, échanger des points de vues, des expériences oui, mais sans doute pas savoir qui ils étaient. Là il savait qui c'était et il avait envie de lui rendre la vie impossible, peut être en commençant par dégonfler ses pneus ça lui apprendra à coucher avec des élèves mineurs, et il s'occuperait de la voiture du médecin scolaire tant qu'il y était.

    Il but une gorgée de son café, et ce fit la réflexion qu'appeler café la mixture noire contenant trop d'eau et trop de sucre, c'était un peu enjoliver la réalité. Rien ne valait un vrai café. Et ce n'était pas ce genre de réflexion qui le faisait se détourner de ce qui le préoccupait vraiment. Il trouvait ça stupide surtout de ne rien dire, ils avaient toujours parlé de tout. Les yeux rivés sur son gobelet à café, touillant machinalement, il demanda d'une voix qu'il espérait neutre.

    « Tu ne trouves pas ça bizarre, qu'on est... jamais eut d'écart, ensemble ? Je veux dire avec toutes les fois on a été ivre mort ou raide défoncer. »

    C'était maladroit, et il craignait un peu la réponse, mais se composa une attitude nonchalante, comme si la question venait à peine de lui traverser l'esprit, alors qu'il tergiversait dessus depuis dix bonnes minutes.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Satsuki Kimura
& Underground Color

avatar
•• Messages : 98
Localisation : Hell with DarkKitties

MessageSujet: Re: Noisy night~ Lun 3 Mai - 3:23


Sans rechigner, Too prit l'argent que je lui tendais pour aller chercher les cafés. Je souris encore. Je savais qu'il ne l'aurait fait avec personne d'autre. Et avec n'importe qui d'autre j'en aurais profité. Peut-être que j'en profitais un peu aussi avec lui, mais ce n'était pas pour les même raisons. J'aimais vraiment le voir s'occuper de moi. J'avais l'impression de compter pour quelque chose, ptet même compter plus que mon cul et c'était vraiment agréable. J'attrapai le gobelet quand il vint me le tendre et lui sourit en guise de remerciement. Je n'aimais pas dire trop souvent merci et Tooru savait lire sur mon visage lorsque j'étais reconnaissant, donc cela suffisait amplement.

Sa question me parut soudain étrange dans sa bouche. Ce n'était pas la première fois qu'on parlait de ce genre de chose mais en général c'était de façon banale et souvent anonyme. Tandis que là, il savait très bien de qui je parlais. Je décelais dans sa voix un ton bizarre mais impossible de pouvoir le cataloguer...peut-être qu'il était vraiment dégouté par ce que je faisais. Surtout que pour lui répondre franchement, pour mon commerce, je ne couchais pas parce-que les gens étaient des bons coups mais parce-qu'ils m'apportaient quelque chose d'intéressant. Je baissais le nez dans mon café, non pas que j'avais honte mais il fallait bien que je le regarde pour ne pas en renverser en le remuant avec la touillette (que j'adorais mâchonner soit dit en passant), je la retirais du liquide pour l'enfourner dans ma bouche.

« J'fais pas ça parce-qu'ils sont doués...j'veux juste assurer mon année sans trop me fatiguer... »

Tooru savait pourtant bien que je n'aimais pas ouvrir mes bouquins, et commerce non mais soporifique. Alors comme je pouvais assurer sans réviser, autant en profiter. Ma pseudo volonté de ce matin n'avait servi en fait que de prétexte à m'éloigner du dortoir et je m'en rendais compte maintenant. Je mordillais doucement le bout de plastique dans ma bouche, un peu nerveusement il faut le dire et je finis par porter le café à mes lèvres pour en boire quelques gorgées. Mais...

« Tu ne trouves pas ça bizarre, qu'on est... jamais eut d'écart, ensemble ? Je veux dire avec toutes les fois on a été ivre mort ou raide défoncer. »

Je sentis des bouts de plastique se mettre à se balader dans ma bouche. La question m'avait pris de cours et je venais de casser la touillette en mordant avec force dessus à cause de la surprise et du choc provoqué. Alors Too s'en rendait compte aussi ? Et s'il lui posait la question ce n'était peut-être pas parce-qu'il s'en fichait. Je relevais les yeux vers lui, il semblait plutôt neutre, voire impassible tellement que je n'arrivais à rien décrypter de son attitude, ou peut-être que j'étais juste trop chamboulé pour ça. Sa question tombait comme ça d'un coup alors même qu'il pensait à des choses bizarre concernant Too et...comment réagir ? Je le fixais bêtement, trop surpris pour faire autre chose et je ne pus ouvrir la bouche pendant un moment de peur de bégayer et de trahir je-ne-sais-quoi de ce que je pensais.

« Je...si...enfin... » je me mis à rire comme pour détendre une atmosphère qui n'était pas pour mettre mal à l'aise mais tout de même assez étrange. « J'sais pas...j'pensais pas t'intéresser alors...tu sais c'est souvent les autres qui viennent me chercher j'ai pas le temps de faire grand chose...encore plus bourré ou raide... »

….Je peux savoir ce qui t'as pris de dire ça Satsuki Kimura San !?! Si j'avais pu je me serais cogner la tête contre un mur. Quoi qu'au moins c'était la vérité et je me serais senti mal si j'avais menti à Too. Mais tout de même, limite je lui ai fais une déclaration. Je frissonnais. Une déclaration ? Impossible. Je souris pour être naturel. Après tout c'était la vérité, j'avais pas à en avoir honte surtout avec Too. Et puis s'il voulait coucher avec moi je n'y voyais pas d'inconvénient.

« Tu sais si t'en as envie, on peut hein... »

Un sourire. J'en avais envie en fait. Merde. J'suis vraiment nul des fois. Si Too pouvait me cogner à ce moment précis, ça m'arrangerait grandement ! AIDES MOI BAKA !!!
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Tooru Maeda
& Child Prey

avatar
•• Messages : 150

MessageSujet: Re: Noisy night~ Mer 5 Mai - 21:39

  • Ca y'est, il avait gagné, il l'avait mis mal à l'aise. Quel imbécile d'avoir dit ça ! Qu'est ce que ça pouvait lui faire après tout, si il ne l'avait jamais fait, c'est sans doute que Satsuki n'en avait jamais éprouvé l'envie. Tooru ne savait pas comment réagir à la phrase de son ami, il releva brièvement les yeux. Les autres, c'est vrai qu'il y avait toujours des autres. Mais pas lui, et puis il fallait être honnête avec lui même, il faisait un mètre soixante et était loin des standard de beauté.

    La suite par contre, le glaça, c'était quoi de la, pitié ? « Tu sais si t'en as envie, on peut hein... ». De la condescendance ? A la question est ce que tu en as envie, il ne préférait pas penser, c'était remettre en cause trop de chose. Ce débat le mettait mal à l'aise, il aurait pu lui retourner la question, mais il craignait trop la réponse. Il se crispa légèrement et détourna le regard, répondant au rire de Satsuki, un rire qui sonnait faux.

    « Pas la peine de proposer si t'en as pas envie. »

    Sa phrase était à double sens, il espérait qu'il était parvenu à dire ça sur le ton de la conversation. Comme s'il ne le prenait pas au sérieux, et il n'avait plus aucune envie d'être ici, la discussion dégénérait. Il vida son café et enfourna les mains dans ses poches.

    « Faut que j'aille faire un truc, à toute à l'heure. »

    Un truc... ça c'était une excuse... Il grimaça devant sa propre stupidité et fit demi tour, il avait envie de s'enfuir mais il parvint à garder une allure mesurée. Tooru s'autorisa à respirer lorsqu'il fut enfin en dehors de la bibliothèque. Il se sentait mal, il avait l'impression d'avoir gâcher leur amitié, Satsuki était son meilleur ami, le seul qu'il n'ait jamais eut en fait, et il avait été assez stupide pour mettre le sujet du sexe sur le tapis. Il se maudit lui, et ses hormones adolescentes qui le faisaient songer à ce genre de chose.

    Qu'est ce que Satsuki pouvait bien penser de lui maintenant ? Qu'il était bizarre sans aucun doute, et sans doute un tant soit peu obsédé. Il passa la main sur son visage et s'ébouriffa les cheveux d'un geste machinale, le décoiffant un peu plus si c'était encore possible. En plus, il n'avait rien à faire, strictement rien à faire. Il prit la décision d'aller en cours. Une fois n'est pas coutume, et il commençait à oublier le visage de ses professeurs. Il prit même la résolution de ne pas se faire virer. Son prochain cours commençait dans cinq minutes, il se rendit dans la salle, et son professeur l'accueillit avec une remarque narquoise à laquelle il ne répondit même pas. Il ne décrocha pas un mot de la journée en fait, et le soir il se coucha tôt pour ne pas avoir à reparler de la discussion de l'après midi. Lâche ? Sans aucun doute.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Satsuki Kimura
& Underground Color

avatar
•• Messages : 98
Localisation : Hell with DarkKitties

MessageSujet: Re: Noisy night~ Mer 5 Mai - 22:10


Le visage de Tooru passa par milles couleurs. En tout ce fut l'impression qu'il me donna même si la majorité des gens ne s'en serait même pas aperçu. Il était mal à l'aise. JE l'avais mis mal à l'aise. Je m'en voulais plus que tout. Forcément...je venais presque de lui dire « tu m'plais prends moi la tout de suite » alors évidemment qu'il était mal...Quel con je faisais...même plus con tu meurs. Pour le coup, j'étais bien réveillé. Je ne pensais plus à autre chose qu'à : j'ai tout gâché. Il répondit à mon rire...un rire forcé et je me sentis mal moi aussi. Je ne voulais pas que notre amitié s'arrête là.

« Pas la peine de proposer si t'en as pas envie. »

Et puis c'était quoi cette réponse ? Est-ce qu'il avait vraiment envie de coucher avec moi ? Ou bien c'était juste de la curiosité parce-qu'il sous-entendait que j'étais une pute ? Je ne savais vraiment plus quoi penser. Si j'en avais pas envie ?...Mais je lui avais jamais menti à lui ! Alors pourquoi pensait-il que je commençais avec un sujet aussi sérieux !? Je me levais brusquement mais il me devança prétextant un truc à faire. Menteur. Je le connaissais assez pour savoir qu'il voulait juste s'éclipser parce-qu'il était mal à l'aise. Too...me fait pas ça...me lâche pas...Je le regardais s'éloigner d'une démarche nonchalante. Il ne prenait jamais rien au sérieux ? Pourquoi m'avoir posé une question aussi...délicate alors ?! Et puis pourquoi est-ce que j'étais aussi émotif lorsqu'il s'agissait de lui ! Je me détournais vivement même si ça ne servait plus à rien. Il m'avait vexé à partir aussi brusquement en me laissant aussi démuni. Je me sentais mal. Notre amitié venait d'en prendre un coup c'était sûr, jamais plus il ne me reparlerait, il allait m'éviter je le savais déjà. Too...je te connais trop bien. Dans un soupir je me rassis sur la rebord de la fenêtre et je regardais les gobelets de café. Je n'avais pas fini le mien mais je n'avais plus le coeur de le faire. Ni même d'avoir une bonne note. J'attrapais alors mon portable et écrivis un message pour Too.

« à tout à l'heure...s'il te plait. »

J'envoyais et attendis. Pas de réponse.
Le reste de la journée fut las. Je m'étais remis à réviser car je n'avais plus du tout envie de montrer mes fesses au prof de commerce. Tant pis, j'avais des facilités d'apprentissage autant les utiliser pour une fois. L'après-midi fut longue, jamais encore ma vie ne m'avait parut aussi vide et j'avais hâte que d'une chose c'était rentrer au dortoir pour voir Too. Mais peine perdue, lorsque je rentrais, il était déjà couché et s'il ne dormait pas en tout cas il faisait semblant pour m'éviter. Ce que je craignais était arrivé. Je m'assis sur mon lit et le regardais un moment avant de me décider à lui écrire un mot pour son réveil que je glissais près de son oreiller de sorte qu'il le trouve.

« Je suis désolé...ça tient toujours pour vendredi hein ? »

C'était bien la seule personne pour laquelle j'étais capable de ça. Je pourrais faire n'importe quoi pour ne pas qu'il s'éloigne de moi. Même les pires trucs au monde. C'était comme ça et ça ne changerait pas. Je le regardais encore, il était chou quand il dormait. Je redressais la tête, fallait que j'oublie cette idée. J'enfilais mon t-shirt de nuit qui faisait office de chemise de nuit et un slip kangourou avant de me coucher. J'étais crevé et je m'endormis aussitôt en espérant que le lendemain, Too aurait oublié cette histoire. Qu'il n'aurait plus peur de moi.

[FIN.]
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Contenu sponsorisé
&



MessageSujet: Re: Noisy night~

Revenir en haut Aller en bas

Noisy night~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu ♦ オフサイドで :: 2010-