AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Notre nouveau Forum Coup de Coeur !!
Changement de design en Cours ~ Nouveau postes vacants en écriture ~ Nouveau contexte en ligne ~ A venir : Un recensement & un recrutement de modérateurs.

The Sharpest Lives

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Hey, Look ! It's Keiji Hondô
& Candy Puppet

avatar
•• Messages : 99
Localisation : DTC 8D

MessageSujet: The Sharpest Lives Dim 18 Avr - 18:26

x



- The Girl Disenchanted


God Save the Queen ♪ Les premiers accord. Les premières notes. Les premiers tons & surtout les premières élévations de la voix, se firent entendre dans la pièce. La chambre était emplit d'une obscurité que peu pouvait imaginer, que peu pouvait oser côtoyer. Mais lui, lui, il adorait ce genre d'obscurité, surtout quand le sommeil le gagne. Comment avait-il fait ? Simple, tellement simple : en fermant les volets, en se couvrant de trois couvertures, - malgré la chaleur ambiante, & mettre son oreiller sur la tête. Il va s'étouffer ? Ce serait mal le connaître. Il a l'habitude, il a toujours eut l'habitude. Un mouvement, un grognement & le voilà qui se tournait de nouveau vers le mur. Il n'avait pas l'intention de se lever n'est-ce pas ? En effet. & puis à quoi bon dans le fond ? Ca ne servait absolument à rien, à part assister à un cours complètement stupide. I'am an anti-christ, I am an Anarchist ♪ Malheureusement, cette chanson le fit soupirer & le voilà assit sur son lit. Malheureusement la voix voilé & brouillé par le son de mauvaise qualité lui avait suffit pour se lever. Malheureusement, il ne pourra pas dormir encore longtemps. Le jeune homme finit par laisser un soupir passer ses lèvres asséchées par le sommeil & sa main vint passer sur son visage encore pâle d'un sommeil lourd. Finalement, Keiji se leva & un tremblement parcourut alors son corps entier, en partant des jambes, signifiant le réveil total de ses muscles encore endoloris. Ses pas le menèrent rapidement vers son étagère où il du choisir plusieurs fois sa tenue qui se compose : d'un T-shirt extra large blanc, un pull ressemblant à un filet de pêche noir & un slim vert fluo. Extraverti vous dites ? Je vous réponds : possédant un style particulier.

Billie Jean, she is not my lover ♪ C'est à cette chanson que Keiji sortit de la salle de bain commune, pour ensuite aller rejoindre sa chambre. Là, il s'habilla rapidement & sortit tout aussi rapidement de sa piaule. Le voilà qui marchait dans les couloirs, sans but précis : ouais, les cours ça le faisaient réellement chier, en fait. Ouais, il est doué, intelligent, mais non il n'aimait pas les cours. Bref. Mais c'est étrange comme il avait l'impression que plus il marchait, plus le couloir s'allongeait. Sans doute, parce que la flemmingite aigüe était présente dans ses veines. C'était certain, en faite.

Je vous emmerde & je rentre à ma maison ♪ La journée de cours se passa très lentement, voire trop lentement en faite. Il avait tenter de suivre n'importe quel cours, mais non, c'était vraiment trop lui demander. Quand une gentille sonnerie se fit entendre dans le couloir & vint ensuite chatouiller ses tympans avec son bruit de sifflet écrasé, il eut alors un soupir & se leva rapidement. Les cours : ou comment tuer quelqu'un en quelques heures. Dans le fond, il se demandait vraiment ce qu'il foutait, parfois, dans une telle université. Il détestait les cours & pourtant il était ici ... Il avait des capacités plus fortes que la moyenne, voilà ce que lui répétaient sans cesse les médecins etc. Mais lui ce qu'il voulait : c'était jouer de la gratte & être célèbre. Mais non, on l'avait envoyé ici. Quel bordel quand même ... Il finit par mettre son sac en bandouillère & s'apprêta à sortir de la salle de cours. Malheureusement, un voix l'interpella.

La pire torture est celle qui est mentale ... •
Revenir en haut Aller en bas
http://bloodyxschizophrenia.skyblog.com


Hey, Look ! It's Hikaru Tanaka
&

avatar
•• Messages : 328

MessageSujet: Re: The Sharpest Lives Lun 19 Avr - 16:54

    Encore une de ses journées, ou le professeur aurait préféré rester dans son lit que d'aller faire les cours à une bande s'abrutit. En plus on disait d'eux des surdoués. Il fallait voir, s'il était intelligent, certains peut être, mais d'autres jouets avec le professeur les enfants mal élevés. Et comme tout le monde, sait la réaction de l'enseignant face à ce comportement immature. Il allait les ligoter dehors sur un poteau. Histoire qu'il ne profite pas de fumer, ou de s'amuser pendant qu'ils sont virer. Ça permettait d'avoir un œil sur eux et la classe. Il en avait envoyer deux ou trois aujourd'hui, cela le fatiguait de plus en plus. Dommage qu'il ne peut pas les martyrisé en cours ca aurait été drôle pour lui, et traumatisant pour la plupart des élèves. Il avait appris à ses élèves histoires de Staline en visionnant à la moitié du temps un film documentaire sur cette grande personnalité cruelle et sans cœur qu'il était. Le titre évoquer bien le cours " Staline le tirant Rouge ". Il espérait que les élèves retiendraient ce qu'ils auront vue pendant le documentaire. Parce que certain ne retienne rien, et d'autre retienne ce qu'il les intéresse et non tout.

    Le documentaire arriva à sa fin, et l'heure aussi. A vrai dire le film avait durée 40 minutes, le temps pour lui rester dans le calme, et ne plus attendre des conneries de la bouche de certains. Avant de passer le documentaire, il avait rendu les contrôles de l'examen que les élèves avaient fais avant les vacances scolaires. Et il avait remarqué une certaine mauvaise note suite à un non fait d'un élève. C'était celle de Keiji. Cela lui surpris beaucoup, lui qui normalement avait assez bonne notes, et moyenne dans sa matière. Une baise de morale, ou bien il est en panne d'inspiration pour les examens, qui sont quand même important pour les contrôles non. Enfin, il laissa tout le monde partir, et rangea ses affaires dans son sac, qui était sur son bureau. Puis observa le comportement du plus jeune. Il était presser d'en finir, peut être il n'avait plus envie d'apprendre. Si c'était le cas, il faudrait absolument comprendre pourquoi et essayer de l'encourager sinon, cela pourrait finir très mal, pour lui. Le professeur interpella l'élève avant qu'il part pour voir cela avec lui. Pour qu'il puisse arranger cela..

    M : « Ne croit pas t'en tirer aussi facilement jeune homme.. Reviens ici ! »

    Surement il allait lui proposer de lui donner des cours supplémentaire pour refaire le controle, ou bien le prendre le soir, pour parler de cela chez lui. Ne pas croire que c'était une chose facile. Parce qu'une fois chez lui, on y reste jusqu'au matin, cela voudrait dire qu'ils auront fait ce que font beaucoup de gens ici. Les ON, enfin une seule bien sur. Juste parce que le professeur en aura envie, et qu'il voudrait se faire plaisir. Ainsi il pourra vraiment l'aider en dehors des cours.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Keiji Hondô
& Candy Puppet

avatar
•• Messages : 99
Localisation : DTC 8D

MessageSujet: Re: The Sharpest Lives Ven 23 Avr - 13:25

• Staline. Staline. Staline. Bon dieu, & on se demandait après pourquoi il n'en pouvait plus des cours. Il suffisait de regarder les cours de ce pauvre prof' d'histoire géographie. Des documentaires... Des documentaires sur un salaud de tyran. Bon bien sûr, il se fichait pas mal du sort qu'auraient pu avoir les mômes, les femmes & autres durant cette période. Quoique : il avait appris à respecter tout ceci quand même, mais bon un documentaire, quoi... C'était totalement stupide & inutile d'après lui, il fallait bien l'avouer. Une baisse de moral ? Oh non, ce n'était pas vraiment son style mais une baisse d'inspiration : oui, tout à fait. Au début, il avait cru trouver un divertissement dans les cours de cette université, mais plus le temps passait, plus les choses se compliquaient. Déjà, qu'il avait assez de mal à pouvoir se concentrer en cours, tant ça l'ennuyait, alors savoir qu'il materait des documentaires & autre... Ouais, ça l'ennuyait rien qu'en prononçant le programme de la journée. Ce devoir de vacance : pourquoi avait-il eut zéro ? C'était tellement simple à comprendre pourtant. Au départ, il avait carrément oublié de le faire, hein. Mais quand il avait ouvert son carnet & qu'il avait pu voir ce devoir il ne s'était dit qu'une chose : La flemme de le faire, quoi. & donc, en effet il ne l'avait pas fait & assumait parfaitement son zéro. Mais bref.

• Le jeune homme allait passer la porte quand il entendit la phrase du professeur. & merde, le voilà dans la cata. Qu'allait encore lui dire ce professeur, hein ? Il eut alors un soupir pour finalement se retourner & le fixer avec un regard emplit de dédain. Insolent ? A peine, hein. Enfin, je veux dire par là : que ici c'était vraiment minuscule par rapport à ce qu'il pouvait faire dans d'autres endroits, quoi. Il finit par s'adosser au mur, en fixant toujours de la même manière le professeur.

- Que me voulez-vous cher professeur ?

• Il avait prononcé cela d'une voix emplit d'un ton hautain non dissimulé. Vous voulez savoir la vérité ? En faite, oui, il ne pouvait vraiment pas supporter les gens de ce lycée, même les professeurs. Donc, il ne voyait pas vraiment l'utilité de jouer le faux-cul, quoi. Autant montrer aux professeurs sa vraie nature, non ? Comme ça, ils comprendront assez facilement à qui ils ont affaire. & dans ce cas présent, Masao aurait affaire à un élève assez ... Con, oui avouons-le. Chercheur de merde, aussi. Bref. Pouvoir l'emmener chez lui ? Non, ce serait vraiment trop rêver. Il ne va pas si facilement chez les gens, voyons... Surtout, les prof'.

♣️ Le loup est souvent caché sous la laine du mouton... •
Revenir en haut Aller en bas
http://bloodyxschizophrenia.skyblog.com


Hey, Look ! It's Contenu sponsorisé
&



MessageSujet: Re: The Sharpest Lives

Revenir en haut Aller en bas

The Sharpest Lives

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu ♦ オフサイドで :: 2010-