AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Notre nouveau Forum Coup de Coeur !!
Changement de design en Cours ~ Nouveau postes vacants en écriture ~ Nouveau contexte en ligne ~ A venir : Un recensement & un recrutement de modérateurs.

Surprise ! C'est moi ! [PV Saku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Hey, Look ! It's Yoshiki Usami
& お医者さん no Vanilla*

avatar
•• Messages : 146

MessageSujet: Surprise ! C'est moi ! [PV Saku] Ven 16 Avr - 20:28


    La journée avait été dure. Beaucoup de patients, souvent des petits « bobos » sans importance mais qu'il fallait tout de même soigner, nettoyer, désinfecter. Même parfois faire semblant de soigner pour rassurer le pauvre malheur naïf qui avait mal presque jusqu'à « mourir ». Bref, journée ennuyante à souhait (parfois ça arrivait oui) et il n'avait en plus vu aucun de ses petits préférés comme Lysander, Akira ou Miyuki. Non...ces misérables l'avaient laissé se dépatouiller avec les imbéciles de la fac. Il avait besoin de se changer l'idée. Surtout de souffler et de se dépenser. Alors il avait décider de faire un petit footing en début de soirée. La nuit commençait doucement à tomber sur Kyotô et Yoshiki faisait des tours de pistes dans le stade désert. Il y passa une bonne trentaines de minutes avant de s'arrêter, épuisé mais la tête vide et le corps en meilleur état qu'auparavant. Il était satisfait.

    Problème. Le sport...c'est salissant. Il était trempé de sueur. Il fallait bien remédier à ça alors, il rentra dans la petite pièce qui lui servait de chambre à côté de l'infirmerie lorsqu'il dormait ici (et c'était très souvent puisqu'il économisait son argent pour sa fille, il ne se permettait pas de dépenser ça dans un loyer aussi infime soit-il). Il attrapa une serviette, un gel douche et une tenue décontractée : un pantalon de toile beige et une chemise en lin noir (la ceinture noire allant de soit avec le reste de la tenue). Son survêtement allait finir immédiatement au lavage. Ca lui arrivait peu souvent de courir comme ça mais au moins une fois par mois et à chaque fois il s'en sentait encore mieux.

    Les bras chargés, il prit la direction des douches. Et c'est avec délectation qu'il se glissa sous l'eau bouillante d'une des douches. Il avait tiré le rideau et la vapeur s'en échapper comme d'une marmite. Il savait pertinemment que les douches trop chaudes n'étaient pas recommandé pour la santé du corps mais il aimait tellement ça voir sa peau prendre une douce couleur rouge...Un véritable extase. Il passa également ses cheveux sous l'eau, et passa le savon sur son corps frottant doucement en prenant son temps comme jamais. Après l'effort...le réconfort dit-on...n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Saku Harushige
& Noble art ~ Geisha

avatar
•• Messages : 102

MessageSujet: Re: Surprise ! C'est moi ! [PV Saku] Ven 16 Avr - 21:52

    Le soir n’était pas encore là, mais la fin de la journée arrivait à grand pas. Allongé dans l’herbe comme un hippie, Saku jouait simplement de la guitare, laissant ses mains sortir des accords au hasard. Un geste entrainant un son. Même si la mélodie en elle-même n’avait aucun sens il voulait juste entendre ce son des cordes vibrant sous ses doigts habiles. Quel bonheur de flemmarder pour méditer sur la journée qu’il venait d’avoir ! C’était dur, comprenez-vous, il n’avait absolument rien fait... C’était plutôt banal en réalité. Des cours où il s’était soit assoupi soit composé, des gens qu’il embêtait quotidiennement, et puis sa chère et belle guitare qui fondait dans ses bras pour lui souhaiter un bon retour. Tout s’était passé ainsi sous un soleil radieux.
    Au bout d’un instant il se redressa. Voilà une bonne heure qu’il avait gratouillé dans le vide. Et il se rendait compte qu’il avait un peu perdu de temps en s’attardant ici. Mais que pouvait-il faire à présent ?

    Pourquoi pas une douche ?

    Saku se leva et après avoir prit le nécessaire dans sa chambre, se dirigea donc vers l’une des salles de bain où la douche était commune. Comme dans les vestiaires de sport ! A cette heure là il n’y avait surement personne. C’était juste pile le bon moment pour pouvoir user de l’eau à volonté et chanter sous celle-ci en se croyant dans la petite sirène ou une comédie musicale sans se ridiculiser. D’ailleurs une fois entré dans la pièce avant les douches il fit une belle introduction...

    Ah c’qu’on est bien quand on est dans son bain !
    On fait des grosseuh bulleuh,
    On joue au sous-marin !

    Malheureusement il semblerait qu’il y ait déjà quelqu’un là dedans, l’eau coulait à flots et il stoppa sa chansonnette, légèrement irrité. D’après ce qu’il entendait il n’y avait qu’une seule personne. A moins que deux élèves aient décidé de faire douche commune pour se ploter...Oui c’était bien probable puisqu’il n’était pas l’heure où tout le monde allait se doucher... Saku se mit à sourire rien qu’en pensant à l’éventualité de surprendre un couple et tout gâcher. Ils n’avaient pas qu’à être là au moment où ore-sama avait décidé de prendre sa douche. Méchants! Il se déshabilla avec grâce, et entra dans la douche, prêt à faire tout foirer

    En un seul coup d’œil il vit qu’il n’y avait qu’une seule personne. D’ailleurs avec ce truc qui se tenait sous l’eau c’était beaucoup mieux que de surprendre un couple. Son regard s’était perdu sur la fine silhouette où les gouttes d’eau perlaient délicatement. L’air ahuri et presque en admiration, Saku restait planté à observer ce spectacle pendant quelques instants. Les muscles légèrement dessinés et la carrure d’un mâle. C’était tout à fait le genre qui le faisait baver mais je pense qu’on l’aura deviné. Il était presque mécontent de ne voir cela que maintenant parce qu’il ne semblait pas nouveau. Vu de derrière il lui rappelait vaguement quelqu’un mais il ne pouvait pas penser à une tête ni un nom comme il était juste en train de mater.

    « oooooh... »

    C’était qui ce mec ? Il voulait savoir à tout prix! Le nippon plissa les yeux et s’approcha discrètement pour ne pas se faire entendre. De toute façon l’eau qui coulait emplissait la douche de vacarme et donc le moindre de ses pas était muet. C’était juste par réflexe qu’il avançait à pas de chat.

    Le jeune homme arriva alors à côté de lui et sans prévenir claqua le fessier de l’inconnu. C’était histoire de l’obliger à se tourner pour qu’il voie son visage. Drôle de façon d’attirer l’attention, il risquait de se prendre une tarte et ça il n’y avait pas pensé. Saku agissait toujours par instinct et prenait rarement le temps de réfléchir. Souvent cela lui posait problème. Il était habitué dira t-on... Mais tout de même après ce geste il fit comme si de rien était. Du moins pour ne pas avoir l’air d’un gros pervers qui l’avait suivit jusqu’ici mais juste un rigolo qui avait voulu faire son malin. Oui c’était ça ! Un grand sourire sur les lèvres et plein de bonne humeur il le salua poliment.

    « SALUT CA VA ? »

    Une entrée assez fracassante ! Mais il gardait un petit sourire tout à fait normal pour ne pas passer pour un fou. Et puis soudainement il reconnu le médecin scolaire à travers la brume due à l’eau chaude. Ses joues devinrent rouges de honte. Suite au geste qu’il venait de faire il risquait gros non ?

    « Aaaah... »

    Il le regarda un moment sans trop savoir quoi dire. S’excuser bêtement serait pas correct. Et puis en étant chanceux il connaissait peut être le tempérament de Saku même avec le peu de fois qu’il l’avait croisé et serait plus clément s’il décidait d’aller se plaindre de ce geste obsène. Tant pis, il était trop tard pour regretter et d’après ce qu’il entendait de Usami-san, il était plutôt cool. Saku étira ses lèvres d’un sourire innocent et manqua de bégayer.

    « Vous avez de jolies fesses ! »

    Saku ou comment s’enfoncer plus...
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Yoshiki Usami
& お医者さん no Vanilla*

avatar
•• Messages : 146

MessageSujet: Re: Surprise ! C'est moi ! [PV Saku] Ven 16 Avr - 22:22


    Yoshiki ne pensait plus à rien. L'eau ruisselait sur son visage et sur sa peau comme si, avec elle, toute la fatigue de la journée s'écoulait lentement jusqu'à s'en aller dans le fin fond de la tuyauterie scolaire. Il ne pensait donc plus à rien, appréciant simplement son meilleur moment de la journée. Il passa une nouvelle fois les mains dans ses cheveux pour les enlever de son visage sur lequel, ils glissaient et se frotta doucement ce dernier, libre des mèches frivoles. Le bonheur, la quiétude. Qu'est-ce qui pouvait venir entacher ça désormais puisqu'à cette heure là, tout le monde devait se préparer à dormir... Il avait pensé trop vite. Beaucoup trop vite.

    Un claquement sonore retentit soudain à travers le bruit de l'eau et une douleur vive surgit sur ses fesses. Qu'est-ce que c'était ? Quelqu'un ? Qui ? Comment ? Où ?? Le médecin s'était figé en un instant, complétement choqué par l'acte auquel une personne venait juste de se livrer. Violenter le médecin scolaire ?...Acte immoral et répréhensible certes. Mais surtout le surprendre à ce point, dans une telle tenue et...et.... L'immobilisme de Yoshiki dura de très longues minutes pendant lesquelles il ne réalisa même pas tout le temps qui s'écoulait.

    « SALUT CA VA ? »

    La question le tira de son mutisme et lentement, comme sortant d'un rêve, il se retourna vers la personne qui avait osé porter la main à son glorieux fessier ! Un visage fin et efféminée lui faisait, mignon mais le dynamisme qui traversait la personne comparé à la froideur dont faisait preuve Yoshiki en cet instant donnait un contraste pour le moins spécial. C'était un élève. Il l'avait quelques fois seulement, entre autre pour la visite médicale, mais ils n'avaient pas plus parlé que cela et il le connaissait donc à peine...et ne se souvenait même pas de son prénom. Yoshiki ouvrit légèrement la bouche comme s'il voulait parler mais aucun son ne sortit. Seul son regard bleu glacial lançait comme des éclairs au pauvre garçon enjoué. Il avait brisé LE moment de quiétude d'Usami !

    Un léger ''aaah'' traversa les lèvres fines de l'adolescent lorsqu'il sembla se rendre compte de l'identité de celui à qui il venait de ploter le glorieux fessier. Il sembla légèrement regretter...et si ce n'était pas du regret, au moins il s'inquiétait de son avenir proche quant à l'action qu'il avait osé faire. Yoshiki se détendit un peu. La moitié du chemin était déjà fait si le garçon était conscient de son acte et de sa gravité, car, pour sûr, le geste ne serait pas laissé sans punition. Encore fallait-il trouver une punition adéquate car Yoshiki n'était pas un dénonciateur, il n'avait donc aucune intention d'en informer la hiérarchie scolaire.

    « Vous avez de jolies fesses ! »

    Quoi de plus naturel ?...La phrase vint se poser comme un cheveux sur la soupe qui étrangement était prête à exploser. Des jolies fesses ? Évidemment qu'elles étaient jolies, pour qui est-ce que ce garçon le prenait. D'accord sous la blouse blanche, elles n'étaient guère mises en valeur mais il n'en était pas moins qu'avec un visage aussi parfait que le sien, ses fesses ne pouvaient qu'aller avec ! mh... Il considéra l'élève un moment avant de poser un poing sur sa hanche, en aucune façon pudique (pourquoi le serait-il vu l'engin qu'il se trimballait ? -photos de Gackt à l'appui XD-)

    « Ça t'arrive souvent de claquer les fesses des gens par surprise ??... »


    ...De toute façon, maintenant, l'adolescent ne repartirait pas comme ça. S'il venait pour se laver...il serait servi. Il brandit la paume de douche dans le visage du garçon, l'eau étant bouillante, la réaction risquait d'être comique à voir.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Saku Harushige
& Noble art ~ Geisha

avatar
•• Messages : 102

MessageSujet: Re: Surprise ! C'est moi ! [PV Saku] Ven 16 Avr - 23:02

    Saku observait les moindres traits du visage du médecin scolaire pour deviner quelle serait sa réaction afin d’anticiper soit s’il devait se mettre à pleurer, soit être prêt à recevoir des coups ou dire que oui oui, il ne recommencerait pas et promettait d’être sage ! Ou pas...Il priait pour qu’il soit bonne et que la sentence ne soit pas dure. Il s’imaginait déjà enfermé en train de faire des travaux d’intérêts ou enfermé quelque part. Non ! Pitié tout mais pas ça ! Ne le privez pas de sortir profiter du beau temps ou de le condamner à récurer les chiottes comme un vulgaire collégien.

    Le médecin scolaire ne semblait pas content mais alors pas content du tout ! Saku mettait maintenant tous ses espoirs sur sainte Marie la vierge ou un truc comme ça. Peut importe, il priait pour que la sanction ne soit pas trop lourde s’il devait y’en avoir une. Il prit une mine désolée, comme un petit chaton perdu. Tellement attendrissant non ? Il cligna les paupières suite à la question posée par le monsieur en face de lui.

    Si ça lui arrivait souvent ? Oh que oui ! Dès qu’il avait un cul à taper il tapait ! Et surtout quand il montait les escaliers mieux valait ne pas être devant lui ! Mais ce n’était pas avec des arrières pensées, loin de là ! Saku est joueur, ce genre de chose n’est que pour lui comme des pokes ou des tapes amicales ! Sauf que là c’était sur les fesses...

    « Heu... »

    Il voulu répondre ce oui, mais sans prévenir de quoi que ce soit il fut arrosé d’eau bouillante. Et voilà la sentence ! Après cela pas question d’essayer de le punir d’avantage n’est ce pas ? C’est pour cela qu’il ne répliquerait pas.

    « Ouaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! »

    Dans un grand cri de stupeur et dû à la température, il tomba le derrière sur le carrelage et protégeait son visage du jet pour ne pas l’avoir dans les yeux. C’était vachement chaud ! En plus il était tout sec et n’avait même pas eu le temps de s’habituer à la température alors imaginez le choc thermique ! Saku releva les yeux vers le médecin scolaire une fois qu’il eu décidé d’arrêter de l’arroser. Ses longues mèches mouillées collées sur son visage et complètement trempé, il se remettait de cette soudaine frayeur et le temps de réaliser qu’il avait comme sauté dans une marmite d’eau chaude, sa peau était toute rouge.

    Que pouvait-il dire ? Il l’avait cherché non ? La réaction d’Usami-san l’exaspérait quand même puisque lui il savait que s’il avait reconnu le médecin plus tôt il se serait abstenu alors que ce qu’il venait de faire c’était juste par vengeance sans écouter ce qu’il avait à dire pour sa défense. Du coup il avait légèrement froncé les sourcils, n’aimant pas qu’on le coupe...en l’arrosant...

    « EH ! J’ai pas fait exprès ! Enfin si ! Enfin non ! Enfin si ! Mais..

    Un grand moment de solitude... Il était tellement envahi par la frustration qu’il ne faisait toujours pas attention à ce qu’il disait.

    « Mais qui pourrait s’empêcher de vous mettre la main au cul ?! »

    C’est vrai quoi !
    Non, en fait ce qu’il aurait voulu dire à cet instant pour calmer le jeu, c’était qu’il ne l’avait pas reconnu étant donné qu’il ne passait pas sa vie à l’infirmerie. Mais si Saku avait été un chef d’armée il aurait conduit ses soldats à une mort certaine car lorsqu’il s’agit de négocier ou de réfléchir il n’est vraiment pas doué. Il étira ses lèvres d’un sourire très très gêné alors que la phrase qu’il avait lui-même prononcé parvint jusqu’à ses oreilles. Là il était mort, sa maladresse avait eu raison de lui. Même si on voyait qu'il n'était ni méchant ni obsédé de sexe, cela ne suffisait pas. Il cacha alors son visage par réflexe et supplia bêtement

    « Ne m’arrosez pas !!!! »
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Yoshiki Usami
& お医者さん no Vanilla*

avatar
•• Messages : 146

MessageSujet: Re: Surprise ! C'est moi ! [PV Saku] Ven 16 Avr - 23:43


    Le choc fut violent. La chaleur aussi sûrement. Le brun tomba sur le sol déjà trempé. Heureusement qu'il était nu aussi. Enfin, jusque là Yoshiki ne l'avait même pas calculé et c'est en le voyant au sol, les jambes repliées qu'il en pris conscience. Le garçon était vraiment filiforme et il avait une taille déjà bien développée pour son âge, certainement qu'il ne grandirait guère plus à présent. Ses membres étaient particulièrement fins, peut-être dû à sa croissance trop massive. En tout cas, il ferait peut-être mieux de manger un peu plus pour remplumer tout ceci. Yoshiki secoua la tête, lui et ses déformations professionnelles alors...

    La paume de douche dans une main, l'autre sur sa hanche, il le regardait de haut. Le visage de l'élève était devenu tout rouge et il se cachait même maintenant, comme effrayé que Yoshiki puisse se mettre à le frapper soudainement comme un vieux sac de pommes de terre. Mais non...avait-il la tête à être aussi cruel ? Enfin...sans raison valable ? Parce-que pour s'amuser il pouvait mais pour se venger...non il n'aimait pas ça. Il écouta sa tentative d'explications qui se résuma à une suite sans fin de ''mais oui mais non mais oui mais non''. Le pauvre n'avait aucun atout à l'oral même s'il avait physiquement, ce qui le rendait un peu superficiel. Mais il ne pouvait se permettre de le juger ainsi sans le voir habillé et/ou maquillé ou pas. Et une nouvelle phrase. Un nouveau cheveux dans la soupe. Décidément ce garçon était particulièrement doué pour mettre les pieds dans le plat. Le faisait-il exprès ? Il ne le paraissait pas...

    « Mais qui pourrait s’empêcher de vous mettre la main au cul ?! »

    Yoshiki le regarda, perplexe et silencieux par l'audace volontaire ou pas du garçon. Enfin certainement pas volontaire en fait puisqu'il passa ses mains contre son visage pour se protéger d'une éventuelle deuxième attaque d'eau. En vérité, Yoshiki n'avait pas réfléchi à son acte de ''vengeance'', le choc qu'il avait subit l'avait simplement fait lever la paume de douche vers le garçon voilà tout.

    « Ceux qui savent se contrôler déjà... »

    Peu à peu un nom vint cogner contre les portes de son cerveau. S...sa...ku ?...Saku ? Haru....Harushige ! C'était ça son prénom alors ? Oui c'était sur. Il se rappelait maintenant très bien la silhouette dégingandée qui avait passé un jour les portes de l'infirmerie pour se faire ausculter brièvement. Il ne l'avait qu'une seule fois, en tout cas dans son bureau et c'est son style qui l'avait le plus frappé. En vérité, il ne l'avait peut-être pas reconnu à cause de ça, puisqu'il était nu devant lui en cet instant précis.

    « Harushige san, vous devriez vous contrôler...et surtout assumer vos actes au lieu de vous cacher de cette façon. Comme si j'allais vous frapper à mort... »

    Yoshiki secoua doucement la tête. Avait-il vraiment la tête à s'abaisser à de telles choses ? S'il voulait faire du mal à quelqu'un, il préférait les méthodes plus élégantes et méticuleuses, plus manipulatrices et perverses plutôt qu'un simple recours à la violence gratuite.

    « Je sais que je suis beau mais ici tout le monde l'est ou presque, vos mains doivent trainer vraiment partout... »


    Il sourit un peu, amusé tout de même par le visage de Saku et attrapa sa serviette pour s'essuyer le visage et les cheveux avant de l'enrouler avec facilité autour de sa taille. Non pas par pudeur mais par respect pour Saku. Il n'avait pas l'intention de lui secouer ses bijoux de famille sous le nez pendant toute leur conversation, le jeune risquait de ne plus pouvoir se tenir sinon.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Saku Harushige
& Noble art ~ Geisha

avatar
•• Messages : 102

MessageSujet: Re: Surprise ! C'est moi ! [PV Saku] Ven 23 Avr - 20:58

    « Ceux qui savent se contrôler déjà... »

    Saku plissa les yeux, il avait marqué un point là. Heureusement qu’il n’était pas du genre à se vexer facilement et qu’il était bon joueur. Le jeune homme laissa simplement un rire trahir de son amusement, ça c’est un adversaire ! Mieux valait en rire n’est ce pas ? A moins que ce médecin était vraiment blessé par ce petit geste un peu très obscène ? Ce serait dommage, vu sous cet angle il avait l’air d’être un gars marrant avec qui il pourrait rigoler. Yoshiki continua de parler, allant sur les propos moralisateurs comme il s’y était attendu.

    « ....... »

    Bon alors là il faisait des sermons, comme ça...Que Saku écoutait à moitié même s’il semblait se sentir concerné. Il jouait la comédie, un bon petit élève qui comprenait toutes les leçons qu’on lui donnait. En fait non dans sa tête il récitait l’alphabet. C’était des choses qu’il avait l’habitude d’entendre, surtout au niveau de son mal à assumer ses actes. Il en était pleinement conscient, mais voyez vous il est dur de vivre dans sa petite tête où tout circule plus vite que la vitesse de la lumière. C’est un grand maladroit, il ne l’a jamais nié mais n’a pas encore trouvé l’envie d’essayer de changer cette facette de lui-même, c’est hors de contrôle. Saku reste Saku qu’on l’accepte ou pas.

    Il baissa alors ses bras de devant son visage et l’observa la mine suspicieuse. Il avait beau dire qu’il ne le frappait pas à mort, mieux valait se méfier de tout ici.... La suite de ses propos en revanche ne le laissèrent pas sans réaction, il répliqua en fronçant les sourcils.

    « Eeeeeeeh ?! mes mains ne trainent pas partout, c’est les autres qui me demandent ! »

    Saku et la modestie ne sont pas amis.

    Ce n’était pas totalement faux ce qu’il disait. De plus, il pouvait dire ça sans problèmes étant donné que le spécimen d’en face devait passer son temps à charmer les miroirs après ce qu’il venait de dire. Intéressant... Les gens dans son même genre sont assez rares. Il se releva et imita le médecin en nouant sa serviette à la taille. Il le regarda de haut en bas, une lumière lui traversa l’esprit alors qu’il avait pu pleinement le détailler. D’une voix mielleuse, accompagné d’un haussement de sourcil il lui lança

    « Et puis, j’suis sûr que vous êtes pas tout blanc non plus ~ »

    Le sourire sournois de Saku apparut. C’était le type de réplique « oui mais toi aussi tu » que font les enfants lorsqu’ils sont contrariés. Il était rarement comme ça mais dès que l’envie de provoquer naissait en lui, ça sortait tout seul – prof, médecin ou pas. Avec un corps sculpté comme le sien et un poste qui lui permettait de voir la moindre parcelle du corps des élèves il en avait surement déjà profité non ? Il avait beau avoir une certaine classe, un mâle reste un mâle. Il haussa les sourcils et croisa les bras.

    Saku était parfaitement conscient que Yoshiki n’avait pas l’autorisation de profiter de son statut de médecin pour se permettre certaines choses. Mais contrairement à ce qu’on pouvait croire, il disait ça sur un ton de rigolade et non pas pour l’accuser. Heureusement que cela pouvait se lire sur son visage, sinon il était fait pour être renvoyé. Il était loin d’être sérieux et n’était pas non plus du genre à aller cafter si ce qu’il disait s’avérait être vrai. Ce médecin faisait ce qu’il voulait, ça ne le regardait pas. Mais puisque Saku est joueur, il avait voulu lui sortir ça même si ça ne le ferait certainement pas monter dans son estime étant donné la situation.

    Ayant tout de même une once de maturité, il connaissait ses limites. Il lâcha un dernier pouffement de rire et s’arrêta là pour les mauvaises blagues.

    « Ah laissez ! Je suis désolé, j’ai vraiment cru que vous étiez un élève. »

    C’est ce qu’on apprécie souvent chez Saku, il n’en a pas l’air mais il s’écrase quand il sait qu’il est fautif. Comme lorsque le médecin l’avait traité de pervers par un gros sous-entendu, il n’avait pas mal réagit. C’est juste un gamin mais avec de bonnes valeurs. Il s’inclina même légèrement afin de s’excuser poliment.

    EH MAIS ? Son esprit se tourna vers Ren, cette personne qui se disait depuis longtemps être prof d’économie alors que Saku avait toujours voulu ignorer...Si ça se trouve...Il mentait vraiment ? (xD) Ben oui, puisqu’il n’avait toujours pas reçu de plaintes ni de renvoi, ça voulait bien dire qu’il n’en avait pas le pouvoir et donc c’était juste un élève ! Rah ce petit fourbe ! C’était bien essayé !
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Yoshiki Usami
& お医者さん no Vanilla*

avatar
•• Messages : 146

MessageSujet: Re: Surprise ! C'est moi ! [PV Saku] Dim 25 Avr - 22:29


    L'adolescent avait l'air effrayé. Pourquoi se protégeait-il donc le visage comme si Yoshiki allait le frapper ? Etait-il si monstrueux que ça ? Il n'avait pourtant pas pour nature d'être violent et était loin d'avoir cette réputation au sein de l'université alors quoi ? Saku était-il souvent battu pour réagir de cette façon ? Il voyait pourtant son corps et il n'y avait aucune trace de mutilations extérieures...Ce garçon était drôlement étrange du coups...

    « Eeeeeeeh ?! mes mains ne trainent pas partout, c’est les autres qui me demandent ! »

    Yoshiki le regarda un instant, perplexe. La modestie n'allait pas étouffer Saku ça c'était évident, et tellement évident que le médecin se mit à rire à cette réplique. Si elles ne trainaient pas partout, elles trainaient en tout cas à des endroits où il ne fallait pas. Pas que Yoshiki avait détesté (c'était plutôt flatteur) mais tôt ou tard, Saku s'attirerait des ennuis comme ça, à commencer par les hétéros purs et durs qu'il pourrait rencontrer à l'extérieur. Ce serait certainement les plus violents et le garçon verrait son beau visage passablement ammoché. Alors que Yoshiki attachait la serviette autours de sa taille, du coin de l'oeil, il aperçut l'adolescent le reluquer (c'était le mot) sans gêne des pieds à la tête. Il ne s'en cacha même pas.

    « Et puis, j’suis sûr que vous êtes pas tout blanc non plus ~ »

    Allons bon...voilà que l'adolescent voyait des avances dans un dos mouillé. De plus en spécial. Mais vu son physique, il devait essuyer peu de refus alors au final, de quoi pouvait bien se mêler Yoshiki. Il sourit légèrement en le regardant gardant ses pensées pour lui et il l'observa alors qu'il passait également une serviette à sa taille. Le médecin tenta de se sécher les cheveux mais il sentait toujours le regard du plus jeune sur lui et amusé, il fit exprès de garder les bras levés à s'occuper de ses cheveux pendant un moment avant de les redescendre et de poser ses mains sur ses hanches. Il finit par entendre son rire et il eut un sourire également en l'écoutant.

    « Ah laissez ! Je suis désolé, j’ai vraiment cru que vous étiez un élève. »

    Un nouveau rire. C'était plutôt plaisant d'avoir l'air si jeune de dos. Quoiqu'il doutait que beaucoup d'élèves aient les épaules aussi larges que lui mais c'était un beau compliment qu'il prenait comme tel. Il sourit.

    « Un élève ? Merci...même si j'y crois qu'à moitié mais bon maintenant que c'est fait. J'espére que la sensation t'as plu au moins. »

    Il eut un nouveau rire. A vrai dire, la situation était vraiment comique et il s'éloigna pour prendre ses affaires et enfiler sa chemise au sec. La situation était peut-être drôle, mais s'attarder volontairement dans les douches avec un élève serait un véritable suicide, même à cette heure là.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Saku Harushige
& Noble art ~ Geisha

avatar
•• Messages : 102

MessageSujet: Re: Surprise ! C'est moi ! [PV Saku] Mar 27 Avr - 17:56

    Yoshiki n’avait pas nié le fait qu’il profitait de son statut de médecin lorsqu’il avait des patients, il lui avait juste sourit. C’est la première chose à quoi Saku avait fait attention. Le jeune homme alors avait l’espoir de l’avoir démasqué, peut être qu’il irait vérifier un de ces jours si c’était vrai. En attendant il ne préférait pas s’attarder dessus.

    A cet instant, Saku était content parce qu’il adorait faire de nouvelles rencontres. Celle-ci était encore un peu particulière, en général il n’était pas aimé du personnel de l’université justement à cause de sa trop grande audace. Or Yoshiki ne l’avait ni frappé, ni menacé ni quoi que ce soit. Il semblerait que ce soit un adulte avec assez de recul pour comprendre que Saku est juste un gamin qui aime s’amuser sans penser mal comparé a ces ado-dark-emo-asociaux sans humour ! Maladroit malgré lui. C’était ce qu’il avait tout de suite apprécié. Ainsi a première vue il ne rentrait pas dans la liste des gens qu’il allait voir juste pour les embêter. Le fait qu’il soit assez charmant à son gout jouait aussi mais ça à la limite ce n’était pas important. Il arqua un sourcil lorsque le médecin lui demanda indirectement si la « sensation » lui avait plu au moment où il avait été plus ou moins obscène. Il n’y avait même pas pensé, il n’avait pas fait attention si elles étaient dures musclés ou molles pleines de cellulite.


    « Ah dommage je n’ai pas fait gaffe à ça mais la prochaine fois j’y penserai et je vous le dirai ! »

    En toute franchise ! A vrai dire il n’avait pas eu l’esprit mal tourné au moment où il en avait profité pour lui claquer les fesses. C’était juste une façon de dire bonjour, comme des sportifs dans les vestiaires, il les voyait souvent faire cela à la télé... Mais bon, autant jouer le jeu et y aller de bon cœur ! Son sourire s’agrandit

    Il l’observa soudainement s’éloigner et se revêtir, signe qu’il allait partir. Le visage de Saku se décomposa. Non ! Il ne fallait pas qu’il parte tout de suite, il commençait à s’amuser ! Il papillonna des paupières, se demandant ce qu’il allait bien pouvoir raconter pour le garder un peu plus longtemps ici. Il était peut être trop fier pour le lui demander directement. Alors Saku eu la bonne ou mauvaise idée de se laisser tomber au sol tel un acteur mauvais d’une pièce dramatique. Il le faisait exprès bien entendu.

    « Aaaaah ! Je ne me sens pas bien. Je me demande qui m’aidera ! »

    Yoshiki était assez intelligent pour comprendre qu’il avait fait le lien avec son boulot et qu’il serait forcé de rester auprès de lui pour le soigner. S’il jouait mal la comédie c’était pour ne pas se foutre de lui. Le jeune homme voulait juste lui faire comprendre qu’il avait envie de papoter lus longtemps avec lui à sa manière.

    Les bras en croix, la langue sortie et les paupières fermées, il imitait un mort qui avait bien agonisé de façon trop exagérée pour que ce soit crédible. Il attendait juste les secours. S’il se prenait le vent du siècle ce serait la honte ! Mais ça il n’y pensa qu’après coup et commençait à le regretter car il mettait trop de sa fierté en jeu...Yoshiki avait l’air d’avoir un bon sens de l’humour, il n’avait eu de cesse de sourire et rire doucement à ses remarques alors il avait encore l’espoir ! Et puisqu’il était tout de même assez imprévisible il se demandait de quelles façons il pouvait régir. Il ne le connaissait pas assez pour le prévoir et ça le frustrait beaucoup, il avait peut être fait le fourbe en allant dans son sens pour après le ridiculiser.

    Le jeune homme fronça les sourcils. Si c’était le cas ce Yoshiki serait un adversaire redoutable....Quel paranoïaque ! Il ne savait même plus ou donner de la tête tant les différentes idées qui couraient dans sa tête ne se ressemblaient pas. Saku pensait à la tête de ses profs qu'il ne pouvait pas voir et à la direction en général de cette université. La plupart sont des fous, mais le médecin pouvait être encore plus sournois, il n'avait pas été assez prudent...



[Désolée jfais du caca XD]
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Yoshiki Usami
& お医者さん no Vanilla*

avatar
•• Messages : 146

MessageSujet: Re: Surprise ! C'est moi ! [PV Saku] Ven 30 Avr - 21:44


    « Ah dommage je n’ai pas fait gaffe à ça mais la prochaine fois j’y penserai et je vous le dirai ! »

    Yoshiki fut légèrement déçu de la réponse. A vrai dire, il ne comprenait pas comment on pouvait toucher les fesses de quelqu'un sans en « tâter » la qualité alors il n'imaginait pas que ce fut possible. Il pensa du coup que ses fesses devaient être bien flasques et qu'elles n'avaient pas du tout plu à l'adolescent qui, pour ne pas le blesser, avait préféré dire qu'il n'avait pas fait attention. Le médecin perdit son sourire, pour une expression plus neutre, voire inquiète. Inconsciemment, il passa une main sur ses fesses pour voir de lui même si elles étaient aussi horribles que cela mais il ne sentit rien. Non, pour lui il était parfait et continuait de le penser. Elles étaient petites et fermes quoique légèrement inexistantes mais tout comme la plupart des japonais de toute façon.

    Alors qu'il s'approchait de la porte de sortie, il entendit soudain un grand faux cri derrière lui. Surpris, il se figea un instant avant de faire volte-face pour constater que l'adolescent était allongé au sol, les bras en croix comme s'il n'était plus qu'un corps sur le carrelage froid de la salle de bain. Yoshiki se mit à rire de manière spontanée en le voyant étendu de cette façon, la serviette s'étant légèrement relevée sur ses cuisses. Sa voix avait été tellement exagérée qu'il n'avait pas pu se contenir. La situation était risible, tout simplement car elle l'était et que Saku semblait l'avoir voulue ainsi. Un bon comédien ? Si on voulait...mais de toute évidence, l'adolescent ne voulait pas que Yoshiki parte aussi vite. Il s'approcha donc légèrement, jouant le jeu.

    « Heureusement que je suis médecin ! Je vais pouvoir t'aider à te sentir mieux ! »

    A ces mots, il s'agenouilla près de lui pour lui appuyer sur le ventre comme s'il lui faisait un massage cardiaque. Mais il s'arrêta quand l'adolescent présenta des signes de fatigues. C'était le genre de choses dont il ne fallait pas abuser car elles étaient dangereuses et Yoshiki le savait très bien. Il passa une main sur son front pour évaluer une température invisible et le força à se tourner sur le côté.

    « Ne vomis pas !! »

    Il finit par le relâcher et se relever pour reculer un peu en riant, le laissant se reprendre ainsi que ses esprits. C'était amusant. Il n'aurait pas cru s'amuser autant dans la journée et c'était un élève qu'il ne connaissait pas tant que ça qui survenait et parvenait à le faire rire. Il en était intérieurement ravi.

    « Tu sais...si t'as trouvé mes fesses flasques, il faut me le dire, je vais tenter de faire plus de sport »

    Amoureux de son physique ? Oh si peu...Yoshiki n'avait vraiment pas envie de se laisser aller car il était à l'âge où tous les défauts physiques qu'il pourrait prendre, resterait à tous jamais. Il devait garder la ligne et faire du sport sans jamais se laisser aller pour éviter de devenir un vieillard bedonnant et chauve qui ne saura plus utiliser ses deux jambes. Impossible, il se le refusait. Alors cela commençait par s'inquiéter de la moindre chose qui pouvait être remise en doute. Et Saku venait de remettre en doute la fermeté de son fessier ! Non ! Ca ne se passerait pas comme ça ! La vieillesse ne lui dicterait pas sa loi ! Pas à Yoshiki Usami !
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Saku Harushige
& Noble art ~ Geisha

avatar
•• Messages : 102

MessageSujet: Re: Surprise ! C'est moi ! [PV Saku] Ven 7 Mai - 18:19

    Le médecin ne perdit pas de temps pour entrer dans son jeu. Cela laissa un léger sourire sur les lèvres du faux malade. Il sentit que Yoshiki s’était accroupi près de son corps et, dans un étouffement de rire à la fois chatouilleux et surpris, Yoshiki imitait un massage cardiaque pour le réanimer. Saku resta immobile, gonflant des joues pour ne pas éclater de rire. Puis la présence du médecin s’éloigna, alors qu’il s’était redressé, Saku se sentait observé et ouvrit un œil. Yoshiki riait de bon cœur, il était content. Il respira enfin normalement, et toussota. Se retenir de rire c’était vraiment plus dur que ce qu’il avait pensé. Comme quoi il devait devenir plus sérieux dans ses cours de théâtre.

    « Vous m’avez sauvé !!!!! »

    Saku fit mine de sécher une larme d’émotion puis se redressa doucement en remettant correctement la serviette qu’il avait à la taille, les mèches colorées tombant sur son visage.

    Il tourna soudainement la tête vers lui, perplexe aux paroles du médecin. Au départ il pensait que son esprit lui avait joué un mauvais tour et qu’il n’avait pas bien entendu. Mais après réflexion et le regard du médecin, Saku put conclure que Yoshiki lui avait réellement parlé lui-même de ses fesses, allant jusqu’à lui demander son avis. Il fallait dire qu’il avait de quoi être étonné, après tout il était membre du personnel de l’école et non pas un élève, il y a certaines choses qu’il ne pouvait peut être pas se permettre. En fait Saku ne connaissait rien à tout ça, il le pensait juste.

    Un sourire tira ses lèvres, amusé mais content que Yoshiki lui demande cela comme s’ils étaient déjà comme des amis. Quelque part ça voulait peut être dire qu’il le trouvait sympathique et non pas insupportable comme la plupart des gens. Dès que l’on rencontre ce spécimen les choix sont toujours vite partagés : on l’aime ou on ne l’aime pas. Rares sont ceux qui changent d’avis au fur et à mesure qu’ils apprennent à le connaître.

    Le jeune homme ne comprenait pas trop pourquoi cela l’inquiétait, c’est un homme bien conservé qui doit user de son temps pour garder la ligne. Il n’avait pas remarqué de faille et surtout pas au niveau de son fessier. Au contraire, s’il les avait claquées c’est qu’inconsciemment il avait été attiré par sa fermeté non ? Il n’aurait pas été le faire à quelqu’un qui semble avoir les fesses ramollies sous peine de perdre sa main dedans... Mais après qu’il se soit remémoré la vue d’ensemble qu’il avait eu juste avant de faire ce geste, vraiment, il n’avait pas le souvenir qu’elles ne soient pas assez musclées. Il avait marqué un temps de pause, histoire de réfléchir à tout ça mais n’hésita pas à lui répondre pour le rassurer.

    « Je n’ai pas fait ça pour vérifier si vos fesses étaient flasques u non. Mais rassurez vous, elles m’ont l’air tout à fait fermes ! »

    Saku prit appui sur ses mains afin de se remettre debout, face à lui.

    « Mais si vous y tenez je peux toujours revérifier ! »

    Il était beaucoup plus sûr de lui dans ses paroles, puisqu’il savait que Yoshiki était assez cool pour prendre ses répliques au trente-sixième degré. A moins qu'il ne veuille l'arroser à nouveau... Il marqua son visage d’un sourire coquin mais toujours aussi amusé par la situation.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Yoshiki Usami
& お医者さん no Vanilla*

avatar
•• Messages : 146

MessageSujet: Re: Surprise ! C'est moi ! [PV Saku] Dim 9 Mai - 13:18


Une fois relâché, Saku se redressa et remit en place sa serviette qui avait légèrement bougé laissant entrevoir un peu plus que ses jambes. Soit, mais il avait déjà vu ça dans les douches à peine quelques minutes auparavant alors Yoshiki ne s'en formalisa pas plus que ça. Le jeune homme était bien fait, fin mais de bonne stature avec de larges épaules et surtout, il était plus que grand que lui c'était sans doute pour ça que ça ne lui avait rien fait de le voir ainsi. Physiquement, il ne l'attirait pas. Mais le jeune homme était amusant et son caractère semblait intéressant et pour ça Yoshiki commençait à l'apprécier. Il sourit à ses paroles. Il l'avait sauvé ? Oui...si on veut...Un nouveau rire léger et il le regarda sachant pertinemment que l'enfant jouait et il en était amusé.

Au doute que Saku avait soulevé chez Yoshiki, celui-ci répondit qu'il n'avait pas à s'inquiéter et que ses fesses étaient fermes. Pourtant il avait mis beaucoup de temps pour répondre. Un long moment qui parut à Yoshiki une éternité. Avait-il hésité ? N'était-il pas sûr de sa réponse ? Non décidément Yoshiki refusait la vieillesse et il prévoyait déjà d'ajouter 20 pompes quotidiennes à celles qu'il faisait déjà en temps normal. A vrai dire, il n'avait jamais eu vraiment de succès dans cette université même s'il n'était pas là pour ça mais son égo en avait pris un coup. Les élèves en fait...étaient des élèves et les adultes, professeurs et personnels ne l'appréciaient pas plus que ça. Heureusement qu'il sortait souvent prendre l'air et retrouver son bar favoris sinon il ne tiendrait certainement pas. Il eut un sourire crispé témoignant de son doute. C'est alors que Saku se proposa pour les retoucher afin d'être sûr. Bien sûr, il savait que pour l'adolescent c'était un jeu, mais ce n'en était pas pour Yoshiki. Ils parlaient d'un sujet très sérieux.

« ...d'accord. Mais n'abuses pas, dis moi juste si elles sont assez bien... » il laissa un blanc avant d'ajouter, perdu dans ses pensées « de toute façon, je vais faire un peu plus de sport... ».

Saku avait planté la graine du doute et Yoshiki n'aurait bonne conscience et ne pourrait dormir que s'il faisait quelque chose pour cette « vieillesse ». Il passerait à la pharmacie dès le lendemain pour prendre des pilules pour le poids. Avec un régime adapté, certaines étaient très efficaces. Il prendrait également des boissons énergétiques et le week-end, il irait courir dans le parc non loin de l'université. La semaine ce serait pompes et footing très tôt au terrain de sport. Avec un tel entrainement, c'était impossible de prendre du poids, du ventre ou autre. De plus, il avait un compte qu'il n'avait encore jamais touché pour un petit lifting si un jour il prenait le courage de le faire.

« Dépêches toi, il ne faudrait pas qu'on nous surprenne et qu'on pense à des choses... »

Il sourit légèrement mais quand même. Son inquiétude était palpable. A tel point que s'en était maladif. Il leva les yeux vers Saku, le jeune homme serait celui qui le rassurerait...ou pas. Yoshiki était parfait il le savait. En tout cas, il faisait tout pour l'être et si Saku lui disait qu'il ne l'étais pas, il ne savait pas comment il réagirait car sa colère serait sans doute plus forte qu'il ne pouvait le penser en cet instant. Yoshiki plaça ses mains sur ses hanches en attendant. Les jambes légèrement écartées, il paraissait sûr de lui si on oubliait l'expression d'inquiétude au creux de son regard.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Saku Harushige
& Noble art ~ Geisha

avatar
•• Messages : 102

MessageSujet: Re: Surprise ! C'est moi ! [PV Saku] Dim 30 Mai - 17:18

Il avait l’air d’avoir touché un point très sensible en ayant mis son arrière train comme sujet de conversation. Saku trouvait la situation assez comique même si c’était loin d’être le cas pour Yoshiki qui prenait ça très à cœur. D’ailleurs qu’il accepte sa proposition l’étonna encore plus. Il écarquilla les yeux, agréablement surpris qu’il le prenne aussi sérieusement alors qu’il lui avait dit qu’elles avaient l’air bien. Le voir ne lui suffisait pas, il avait besoin d’un véritable avis d’un expert hein ? Et bien Saku, spécialiste des fesses bien faites viendrait à la rescousse de Yoshiki-sensei pour le rassurer. C’était bien la première fois qu’on lui demandait carrément de vérifier sans oublier qu’il ne le connaissait pas plus que ça... Mais l’idée ne lui déplaisait pas, bien au contraire s’il pouvait le faire il n’allait pas lui refuser cette aimable requête, âme charitable qu’il était. Les consignes étaient : vérifier sans en abuser ce qui amena le brun à lâcher un rire amusé. Comment ne pas en profiter ? Le tout était de ne pas en avoir l’air, et il ne connaissait pas assez Saku pour le savoir très profiteur.

« Oh ! C’est demandé si gentiment ! »

Il fit craquer ses phalanges et lui lança un grand sourire innocent. Jusqu’à ce que Yoshiki lui avoua qu’il ne voulait pas qu’on les prenne sur le fait. Ben pourquoi ? Il avait honte d’être avec Saku ? Non par logique, c’était juste par principe et du fait que Saku n’était qu’un élève donc il pouvait facilement s’attirer des ennuis. Mais le jeune homme ne put s’empêcher de plaisanter sur la première hypothèse.

« Pourquoi ? Ca ne vous plairait pas qu’on vous sache en train de faire des cochonneries avec moi ? »

Saku lâcha un petit rire et se frotta les mains comme s’il allait faire un travail qui demandait de sa concentration. Saku passa derrière lui et dans un grand sourire pervers il lui mit la main aux fesses. Il glissa légèrement ses doigts dessus et fit quelques pressions pour vérifier la fermeté. Sifflotant innocemment, il resta quelques secondes à en profiter. Elles étaient tout à fait musclées d’une belle forme et loin d’être flasques, presque aussi parfaites que celles de Saku – ou pas. Sans le lâcher il se pencha sur le côté pour regarder Yoshiki et sa mine inquiète.

« Elles sont parfaites, monsieur médecin ! »

Il tapota doucement son fessier et retira sa main avec un grand sourire.

« Y’a-t-il d’autres endroits que vous voulez que je vérifie ? »

On ne sait jamais, après tout, Yoshiki était au courant que la vieillesse demandait plus d’attention sur son corps si l’on voulait le garder aussi jeune que possible. L’avis extérieur est toujours bon à prendre et s’il avait eu un doute sur son fessier, autant vérifier ailleurs par la même occasion non ? Mange ta pelle Saku, et arrête de sourire de cette façon, il va te prendre pour un vieux pédophile même si pour toi la situation est juste drôle.

« Ce n’est pas que je veuille en profiter mais tant qu’on y est... »

Par la même occasion, Yoshiki pourrait lui rendre le même service si Saku se sent mal dans son corps un jour, je dis bien un jour !

_________________
Selfish love
Aishitekure, aishiteru kara.
Kore ga ore no aishikata.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Yoshiki Usami
& お医者さん no Vanilla*

avatar
•• Messages : 146

MessageSujet: Re: Surprise ! C'est moi ! [PV Saku] Mer 2 Juin - 16:26


Le brun coloré tourna un moment autour de lui après avoir accepté la demande du médecin inquiet. Et son attitude ne rassurait pas vraiment le-dit médecin. Le craquement de ses phalanges, son regard de diable préparant un mauvais coup avant de le perdre quand il arriva derrière lui. Et soudain le touché. La main sur sa fesse qui la caressa légèrement avant de tâter la chair avec un sérieux douteux.

« Pourquoi ? Ca ne vous plairait pas qu’on vous sache en train de faire des cochonneries avec moi ? »


Un léger rire s'échappa de ses lèvres malgré la situation étrange. Saku semblait avoir autant d'égo que le médecin et c'était amusant de voir à quel point il faisait preuve d'assurance. Une assurance provocatrice, bien différente de celle de Yoshiki mais tout de même...ils se ressemblaient beaucoup et il le remarquait chaque seconde un peu plus.

« Peut-être pas, je ne connais pas ta réputation et je ne voudrais pas salir la mienne » répondit-il sur le même ton de la plaisanterie que Saku.

Parfaites. Le mot avait été prononcé. Rassurants et Yoshiki fit volte-face pour regarder le jeune garçon toujours nu sous sa serviette. Il lui faisait du rendre dedans maintenant ? Yoshiki eut un léger sourire, au moins c'était plaisant mais la situation ne s'y prêtait pas et il se doutait bien que Saku avait du essuyer peu de refus dans sa vie, alors un de plus ne lui ferait sans doute pas de mal.

« Une prochaine fois peut-être....je viendrais te voir si j'ai besoin de...vérifier la teneur de mes muscles... » Un léger sourire, d'autant que son muscle le plus intéressant, il le savait en très bonne état.

Saku était peut-être attirant dans ses attitudes provocantes, Yoshiki ne pouvait pas le nier. Et il aimait ça la provocation, il y répondait volontiers. Mais il aimait aussi jouer et pourquoi pas un jeu du chat et de la souris implicite si Saku y répondait avec affirmation ? Ce serait sans doute amusant et cela égayerait sans doute sa vie à l'université devenue un peu monotone depuis quelques temps. Et de toute façon, que savait-il de Saku ? Pas grand chose mise à part son dossier médical, c'est-à-dire rien. Se découvrir au fil des jours serait peut-être un bon moyen d'en arrivait à un 5 à 7 torride ? Mais il restait un élève et Yoshiki n'aimait pas trop succomber à ses propres désirs concernant des étudiants. Il essayait d'occulter cela au maximum.

Un nouveau sourire, taquin et il se pencha contre son oreille en glissant une main sur la taille du plus jeune.

« Peut-être un autre muscle...une autre fois... »
murmura-t-il doucement en tirant sur le noeud de la serviette qui dénuda complètement le jeune homme.

Yoshiki le regarda avec un léger sourire et attrapa ses affaires avant de se rapprocher à nouveau du plus jeune. Saku n'avait pas peur, de toute façon il n'y avait pas de quoi. Le médecin passa une main à sa nuque se penchant encore contre son oreille et leva doucement un genou entre les jambes du garçon pour venir frôler sa virilité et exercer une pression furtive dessus.

« Si tu es d'accord... »


Il se redressa encore et cette fois s'éloigna vers la porte sans le regarder, mais un sourire sur les lèvres. S'il était normal, Saku chercherait à le revoir, en général cette attitude ne laissait pas les gens indifférents, et même s'il ne pouvait pas le voir, il espérait que ce fut encore le cas. Il sortit de la douche pour rentrer dans sa chambre. Il était plutôt content, ce genre de rencontre lui était plaisantes, d'autant que Saku était quelqu'un d'amusant. Il avait rarement autant rit.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, Look ! It's Contenu sponsorisé
&



MessageSujet: Re: Surprise ! C'est moi ! [PV Saku]

Revenir en haut Aller en bas

Surprise ! C'est moi ! [PV Saku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu ♦ オフサイドで :: 2010-